ITALIEHistoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Italie sous le régime franc

Les Carolingiens

En fait, des mouvements de révolte ainsi que l'idéal universaliste du roi l'amènent progressivement à introduire dans l'administration, puis dans les lois du royaume d'Italie (reconnu comme unité politique autonome dès 781) des éléments francs : les comtes austrasiens prennent la place des ducs lombards ; les grands, Francs et Lombards, doivent entrer dans la vassalité royale, source, en Italie comme en Gaule, des institutions féodales ; les Églises jouissent de l'immunité. Dès 751, le pape, qui appuie bientôt ses prétentions sur la fausse donation de Constantin, revendique les territoires de Rome et de Ravenne ; le roi franc, avec le titre de patrice, devient le protecteur du nouvel État pontifical. C'est à ce titre que Charlemagne, appelé par Léon III en butte aux attaques de l'aristocratie romaine, va en 800 à Rome où le pape lui confère le titre impérial. Si Charles domine de fait le pontife, l'Église prend une place toujours plus importante dans les affaires de l'Empire sous ses faibles successeurs ; Louis II (850-875), dont le titre impérial ne recouvre que la souveraineté de l'Italie, agit surtout comme agent du pape contre les Arabes, qui ont pillé Saint-Pierre de Rome en 846. Mais après le dernier empereur carolingien (888), la souveraineté du royaume d'Italie passe aux familles des grands marquis.

Venise

Seules en Italie du Nord, les îles vénètes restent toujours hors de l'emprise impériale. Indépendantes sous la souveraineté théorique de Byzance, elles voient leur population, puis leurs chefs (dont le doge) se rassembler sur les îles du Rialto. Dès le ixe siècle, l'aristocratie des tribuns investit ses revenus, faute de mieux en ce pays d'eau et de sel, dans le commerce, important de Byzance les précieux produits orientaux que Pavie redistribue toujours à l'Occident.

Le royaume d'Italie

Cette période est, pour l'Italie, le premier âge féodal. La féodalité est née de la vassalité carolingienne ; à ses vassaux, comtes et marquis, et au [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 41 pages

Médias de l’article

Italie : drapeau

Italie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Le patriote italien Giuseppe Mazzini, vers 1870

Le patriote italien Giuseppe Mazzini, vers 1870
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

-600 à -200. Philosophes et conquérants

-600 à -200. Philosophes et conquérants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

500 à 600. Reconquêtes

500 à 600. Reconquêtes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Afficher les 42 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître assistant à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris
  • : professeur honoraire à l'université de Genève
  • : maître assistant à l'université de Paris-I
  • : professeur émérite d'histoire à l'université de Provence
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Grenoble

Classification

Les derniers événements

18-31 août 2015 Union européenne. Crise migratoire.

histoire » et met en garde contre une remise en cause de la libre circulation dans l’espace Schengen en cas d’échec du projet de juste répartition des migrants parmi les États membres.  […] Lire la suite

2-30 mai 1986 U.R.S.S. Suites de l'accident de Tchernobyl

l'histoire, qu'il y a eu fusion du cœur du réacteur et qu'une zone de sécurité de 30 km a été évacuée autour du lieu de la catastrophe. Le 5, alors que, dans de nombreux pays européens, des rumeurs alarmistes circulent sur le taux anormalement élevé de la radioactivité et que des mesures préventives souvent excessives sont prises, en particulier en […] Lire la suite

13 avril 1986 Italie. Visite du pape Jean-Paul II à la synagogue de Rome

Jean-Paul II se rend à la synagogue de Rome, située non loin du Vatican, de l'autre côté du Tibre. C'est la première fois dans l'histoire du Vatican qu'un pape accomplit ce geste. Accueilli par Giacomo Saban, président de l'Union israélite de Rome, puis par le grand rabbin Elio Toaff, Jean-Paul II, après la lecture en italien et en hébreu d'un passage […] Lire la suite

23 octobre - 3 novembre 1983 Liban. Attentat à Beyrouth contre les soldats américains et français de la force multinationale

histoire et à ses engagements ». Le 26, le vice-président américain George Bush effectue à son tour une courte visite à Beyrouth. Le 27, les ministres des Affaires étrangères des quatre pays associés au sein de la force multinationale (États-Unis, France, Grande-Bretagne et Italie) se réunissent au château de La Celle-Saint-Cloud, près de Paris. Ils […] Lire la suite

4-12 août 1983 Italie. Premier gouvernement de coalition à direction socialiste

Le 4, Bettino Craxi, secrétaire général du P.S.I., constitue, pour la première fois dans l'histoire de la République italienne, un gouvernement présidé par un socialiste. Mais, seize des vingt-neuf membres qui le composent, dont deux anciens présidents du Conseil : Giulio Andreotti (Affaires étrangères) et Arnaldo Forlani, vice-président du Conseil […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel BALARD, Paul GUICHONNET, Jean-Marie MARTIN, Jean-Louis MIÈGE, Paul PETIT, « ITALIE - Histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/