Italie médiévale


ALBÉRIC Ier (mort en 925) marquis de Camerino

  • Écrit par 
  • Pierre RICHÉ
  •  • 231 mots

D'origine franque, venu avec Guy de Spolète en Italie, Albéric reçoit le marquisat de Camerino en Ombrie. Après la mort de Guy (894), il abandonne son successeur, Lambert, pour se rallier à Bérenger, candidat à la couronne royale. Selon les Gesta Berengerii (II, xxix), il aurait assassiné le dernier duc de Spolète […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberic-ier/#i_0

ALBERTI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 312 mots

Famille florentine. Aux alentours de 1200, un certain Rustico Alberti, issu des seigneurs de Catenaìa, dans le Casentino, s'établit à Florence et y exerce la profession de juge. Liés au parti guelfe, les Alberti se rangent, au cours des luttes civiles du début du xive siècle, du côté des « noirs », extrémistes, contre les « blancs », modérés et partis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-alberti/#i_0

ALBIZZI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 313 mots

Famille florentine. Originaires d'Arezzo, les Albizzi sont inscrits à l'Arte della Lana, l'une des plus importantes corporations marchandes de Florence, dès le début du xiiie siècle ; très fréquemment, on les trouve occupant les plus hautes fonctions au gouvernement de la ville (prieurs, gonfaloniers de jus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-albizzi/#i_0

ALPHONSE V LE MAGNANIME (1396-1458) roi d'Aragon et de Sicile (1416-1458)

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 379 mots

Fils de Fernand de Antéquera et d'Éléonore d'Albuquerque, Alphonse le Magnanime fut un roi fastueux, ami des arts et de la chasse. Il a favorisé l'impérialisme aragonais en développant l'hégémonie du commerce catalan. Il monte sur le trône d'Aragon en 1416 et décide presque immédiatement l'incorporation de la Sicile dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphonse-v-le-magnanime/#i_0

AMALASONTHE ou AMALASWINTHE (498-535)

  • Écrit par 
  • Pierre RICHÉ
  •  • 228 mots

Fille de Théodoric, roi des Ostrogoths, et d'Audoflède, sœur de Clovis. Son père lui fit donner une bonne éducation de type romain et la maria à Eutharic Cilliga, en qui il voyait son successeur. Mais le prince mourut en 522. Amalasonthe fut donc désignée comme régente à la mort de Théodoric (526) en attendant la majorité de son fils Athalaric, alors âgé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amalasonthe-amalaswinthe/#i_0

AMÉDÉE VI, dit LE COMTE VERT (1334-1383) comte de Savoie (1343-1383)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 456 mots

Fils du comte Aimon, Amédée VI succède à son père à l'âge de neuf ans. Pendant la régence, les Visconti menacent le Piémont, tandis que la France absorbe le Dauphiné. À partir de 1350, Amédée VI gouverne personnellement, et l'expansion reprend. À l'ouest, il renforce l'alliance avec la France de Jean le Bon. Vainqueur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amedee-vi/#i_0

AMÉDÉE VIII (1383-1451) comte (1391-1416) puis duc de Savoie (1416-1440)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 435 mots

Fils aîné d'Amédée VII, Amédée VIII comte de Savoie succède à son père en 1391. Durant sa minorité, le comté tombe sous la tutelle du duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, à la faveur des querelles de factions nobiliaires. À partir de 1400, la première tâche d'Amédée VIII est donc de se libérer progressivement de cette sujétion, sans s'aliéner ce puissant voisin. La même politique prudente est appl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amedee-viii/#i_0

ARNAUD DE BRESCIA (1090 env.-1155)

  • Écrit par 
  • Gilbert GIANNONI
  •  • 988 mots

« Arnaud, originaire de Brescia » : par Otton de Freisingen (Chronica sive historia de duabus civitatibus, et Gesta Friderici imperatoris) et par Gunther, ses contemporains (à une cinquantaine d'années près pour le second), on n'en saura pas plus quant à sa date de naissance. On s'accorde à la situer à la fin du xie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnaud-de-brescia/#i_0

CHARLES III DE DURAS (1345-1386) roi de Naples (1381-1386)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 376 mots

Fils de Louis d'Anjou et unique descendant mâle des ducs de Durazzo (ou Duras), Charles de Duras est orphelin très jeune et passe son enfance à Naples, à la cour de Jeanne Ire. Vers l'âge de quinze ans, la reine l'envoie en Hongrie auprès de son beau-frère, Louis Ier, qui veut faire de l'adolescent son héritier (1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-iii-de-duras/#i_0

COLLEONI BARTOLOMEO (1400-1475)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 196 mots

Condottiere italien. Ayant fait ses premières armes au service des Sforza (1424), Bartolomeo Colleoni combat tantôt à la solde de Venise, tantôt à celle de son adversaire, le duc de Milan, Philippe-Marie Visconti. Les Vénitiens ne se l'attachent, à prix d'or, qu'après 1448 : il mène alors des campagnes victorieuses dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolomeo-colleoni/#i_0

CONDOTTIERI

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 194 mots

Chefs des compagnies de mercenaires, se mettant, par contrat (condotta), au service des princes ou des villes. Petits seigneurs, tels Federico da Montefeltro ou Ercole d'Este, ou bien vieux soldats d'origine modeste, tels Attendolo Sforza, fils de paysans, ou Gattamelata, fils de boulanger, les condottieri recrutent et payent leurs pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/condottieri/#i_0

CRÉATION DU PATRIMOINE DE SAINT-PIERRE

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 206 mots

En 753, le roi lombard Aistulf entreprit de conquérir la partie de l'Italie encore sous l'autorité byzantine. Après avoir pris Ravenne, il menaçait Rome. Le pape Étienne II se réfugia dans le royaume franc et y rencontra, en janvier 754, le roi Pépin. Ce dernier avait, en 751, pris la place du dernier Mérovingien, Childé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-du-patrimoine-de-saint-pierre/#i_0

DANDOLO ENRICO (1108 env.-1205)

  • Écrit par 
  • Freddy THIRIET
  •  • 506 mots

Issu d'une famille restée assez obscure jusqu'au xie siècle, Enrico Dandolo n'apparaît dans l'histoire vénitienne qu'en 1155 : il est alors giudice et semble fait pour les seconds rôles. La crise orientale qui éclate en 1171 lui donne l'occasion de servir sa patrie : la perte de tant de richesses, les atteintes portées à la vie et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrico-dandolo/#i_0

FARNÈSE LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 378 mots
  •  • 1 média

Aux xie et xiie siècles, les Farnèse sont de petits seigneurs, qui s'enrichissent peu à peu au service de communes, telles que Viterbe et Orvieto. Ils sont possessionnés près du lac de Bolsena, autour du Castrum Farneti. Jusqu'au xve siècle, ils guerroient po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-farnese/#i_0

FRANZESI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 264 mots

Famille florentine. Célèbres en France sous les noms de Biche et de Mouche, deux frères, Biccio et Musciatto, fils d'un petit seigneur toscan, Guido Franzesi, financiers audacieux, se rendent indispensables au roi Philippe le Bel, dont ils dirigent, à la fin du xiiie siècle, la politique financière, tout en s'enrichissant prodigieusement : en 1295, pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-franzesi/#i_0

FREGOSO LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 289 mots

Famille de marchands génois. Au début du xive siècle, un certain Rolando Fregoso est châtelain de Voltaggio, de Gavi et de Portovenere. En 1370, son fils Domenico (1325-1390) fait déposer le doge Gabriel Adorno et se fait proclamer à sa place, au terme d'un coup d'État. Pendant un siècle et demi, d'inexplicables luttes familiales entre les Fregoso et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-fregoso/#i_0

FRESCOBALDI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 269 mots

Famille florentine, qui connut son apogée au xiiie siècle et dans la première moitié du xive siècle. Pionniers du commerce florentin au-delà des Alpes, les Frescobaldi sont associés aux Franzesi dans la France de Philippe le Bel et aux Bardi en Angleterre (à partir de 1277). Mais, dès 1311, la concurrence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-frescobaldi/#i_0

GÊNES

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Jacques GUILLERME, 
  • Michel ROUX
  • , Universalis
  •  • 4 738 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'âge d'or (XIIe-XIIIe s.) »  : […] Avec la première croisade s'ouvre l'époque la plus glorieuse de l'histoire de Gênes, célébrée par Caffaro et ses continuateurs dans leurs annales. Dès 1097, et jusqu'en 1110, Gênes arme plusieurs flottes qui aident les croisés à s'emparer des principales places de Syrie. En échange, les barons francs attribuent aux Génois une part de butin, un quartier ou fond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genes/2-l-age-d-or-xiie-xiiie-s/

GHERARDESCA UGOLINO DELLA ou UGOLIN (mort en 1289)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 216 mots

Issu d'une puissante famille féodale qui, traditionnellement, dirigeait les gibelins de Pise, Ugolin commence par poursuivre la politique ancestrale, puis fait volte-face, s'alliant aux Visconti et à la faction guelfe, par ambition personnelle. Emprisonné (1274) et chassé de Pise (1275), il en dévaste le territoire et y revient, comme chef du parti guelfe, avec la paix de 1276. La ville, menacée p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ugolino-della-gherardesca/#i_0

GONFALONIER

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 130 mots

Gardien du gonfalon, ou étendard, dans les communes médiévales italiennes, surtout en Toscane. À Florence, dès 1250, un gonfalonier commande chacune des seize compagnies citadines armées. Le gouvernement central de la ville, ou seigneurie, composé de neuf prieurs, ou chefs des arts (associations corporatives de métiers), est dirigé par le gonfalonier de just […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gonfalonier/#i_0

HOHENSTAUFEN ou STAUFEN LES

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 1 006 mots
  •  • 1 média

Famille qui règne en Allemagne et en Italie de 1138 à 1250, c'est-à-dire de l'élection de Conrad III à la mort de Frédéric II. Elle joue un rôle considérable en Europe à cette époque, mais ses membres, qui ont souvent été des personnages remarquables, n'ont pu résister aux tendances centrifuges de ce conglomérat de duchés. Les Hohenstaufen héritent du rêve d'un empire unifié, plus ou moins central […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hohenstaufen-staufen/#i_0

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 570 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre «  De l'Italie antique aux Lombards »  : […] La date de 476 (chute du dernier empereur romain d'Occident), limite théorique de l'Antiquité et du Moyen Âge, ne vaut que pour l'Italie, seule région où l'autorité impériale s'exerçât encore. Là même, la coexistence de l'empereur et du maître des milices (généralement barbare) et la supériorité de fait de celui-ci sont communes au ve siècle. Aussi le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/4-de-l-italie-antique-aux-lombards/

LADISLAS LE MAGNANIME (1377-1414) roi de Naples (1386-1414)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 341 mots

Roi de Naples, Ladislas le Magnanime (ou de Duras) était fils de Charles III et de Marguerite de Duras. Après l'assassinat de son père à Buda (1386), il règne à Naples, sous la régence de sa mère, assistée par le cardinal Acciaiuoli et protégée par le pape Boniface IX. Les débuts de son règne personnel sont mouvementés : il doit mater les barons révoltés et c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ladislas-le-magnanime/#i_0

LIGUE LOMBARDE

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARTIN
  •  • 539 mots

Depuis le début du xiie siècle, les villes d'Italie, sous la souveraineté des empereurs germaniques, se sont dotées d'institutions communales dont la principale est le consulat et qui exercent des regalia (droits régaliens). Frédéric Ier Barberousse (1152-1190) veut, en Italie comme en Germanie, restaurer la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligue-lombarde/#i_0

LUDOVIC SFORZA, dit LE MORE (1451-1508)

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Fils cadet de François Sforza, Ludovic le More (le surnom lui vient moins de son teint basané que de sa prudence que symbolisait chez les Anciens la mûre, en grec to moron) profite de la régence de Bonne de Savoie, après l'assassinat du duc Galéas-Marie (1476), pour s'emparer des rênes du pouvoir au nom de son neveu Jean-Galéas. Patient, calculateur, cruel et rusé, protégeant l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludovic-sforza/#i_0

MALATESTA LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 572 mots

Famille italienne qui domina, du xiie au xive siècle, Rimini, puis une partie de la Marche d'Ancône et de la Romagne. Au xiie siècle, selon le premier document qui les mentionne, les Malatesta sont des propriétaires fonciers établis près du Rubicon. Au début […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-malatesta/#i_0

MANFRED (1231-1266) roi de Sicile (1258-1266)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARTIN
  •  • 355 mots

Fils de Frédéric II de Hohenstaufen et de Bianca Lancia, Manfred devient à la mort de son père (1250) régent du royaume de Sicile pour son demi-frère Conrad IV. Cultivé, chevaleresque, il bénéficie du soutien de l'aristocratie du royaume et des conseils de son oncle Galvano Lancia, mais doit combattre les prétentions du maréchal Pietro Ruffo, les Allemands de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manfred/#i_0

MATHILDE DE TOSCANE (1046-1115)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 223 mots

Fille du marquis Boniface de Toscane, épouse, tout d'abord de Geoffroi le Bossu, duc de Lorraine, puis du duc Guelf V de Bavière, Mathilde de Toscane n'eut qu'un enfant, mort en bas âge. Liée aux plus grandes familles de l'Europe féodale, dont celle de l'empereur, la comtesse Mathilde disposait elle-même d'un vaste domaine s'étendant de Bergame, Brescia et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathilde-de-toscane/#i_0

MONTEFELTRO ou MONTEFELTRE LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 540 mots
  •  • 6 médias

Famille comtale, puis ducale, d'Italie du Nord. Le Montefeltro, que lui aurait attribué Frédéric Barberousse au xiie siècle, est une petite région montagneuse à cheval sur les Marches et la Romagne. En 1234, Buonconte da Montefeltro devient seigneur d'Urbino (Urbin en français) ; avec lui, la famille s'engage pour deux siècles du côté des gibelins, pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montefeltro-ou-montefeltre-les/#i_0

PAZZI LES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 264 mots

Une conspiration ayant pour but de renverser le pouvoir des Médicis à Florence fut, en 1478, conduite par la famille des Pazzi, depuis longtemps rivale de celle des Médicis. Le prétexte immédiat en fut l'obtention (1474) par Francesco Pazzi de la charge de trésorier du Saint-Siège, tenue jusqu'alors par les Médicis, et qui provoqua la confiscation par ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-pazzi/#i_0

RIENZO COLA DI (1310 env.-1354)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 554 mots

Notaire romain de petite naissance, Cola di Rienzo s'exalte aux souvenirs des grandeurs de la Rome antique. Instigateur d'une révolte populaire tendant à restaurer le régime communal, le 20 mai 1347, il se fait céder par la foule romaine les plus grands pouvoirs. Ses partisans sont avant tout des popolani, animés d'un fort esprit antinobilia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cola-di-rienzo/#i_0

ROBERT D'ANJOU (1278-1343) comte de Provence et roi de Naples (1309-1343)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 459 mots

Comte de Provence et roi de Naples (1309-1343), né en 1278, mort le 19 janvier 1343 à Naples.La jeunesse de Robert d'Anjou est assombrie par le conflit des Vêpres siciliennes (1282), révolte des Siciliens contre l'hégémonie française, au cours duquel son père, Charles II d'Anjou, est fait prisonnier par les Aragonais. Le traité qui met fin aux hostilités en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-d-anjou/#i_0

ROBERT GUISCARD (1015 env.-1085)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARTIN
  •  • 363 mots

Fils aîné du second mariage de Tancrède, seigneur de Hauteville-la-Guichard (Cotentin). Plusieurs des demi-frères de Robert Guiscard sont partis dans les années 1030 faire fortune en Italie méridionale : Guillaume Bras-de-Fer (1042-1046), puis Dreu (1046-1051) et Onfroy (1051-1057) ont pris la tête des bandes normandes qui, à partir de Melfi, conquièrent les territoires byzantins d'Italie du Sud. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-guiscard/#i_0

SAVOIE MAISON DE

  • Écrit par 
  • Jacques LOVIE
  •  • 2 650 mots

Quelques données de l'histoire de la province de Savoie se rattachent à celle de l'Europe. Ce n'est point un hasard si l'activité des princes s'est manifestée dans la partie médiane de l'ancienne Lotharingie, à la naissance du fugitif royaume de Bourgogne. À l'échec des Rodolphiens succéda la tentative poursuivie pendant plusieurs siècles par les Blanche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maison-de-savoie/#i_0

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 970 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Le royaume »  : […] C'est probablement en 999, à Salerne, que des chevaliers normands apparaissent en Italie méridionale. Mais il faut attendre 1016 pour que d'autres Normands, recrutés par le pape et les princes lombards, participent aux luttes de Melo contre les Byzantins. Ce sont de jeunes chevaliers, fuyant la justice ducale, attirés par l'amour de la guerre et l'appât du gain ; l'afflux, faible numériquement, co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sicile/3-le-royaume/

SODERINI PIERO DI TOMMASO (1452-1522)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 98 mots

Ami personnel de Pierre de Médicis, Piero di Tommaso Soderini est son ambassadeur auprès du roi de France Charles VIII en 1493. L'oligarchie qui dirige la république de Florence après la fuite de Pierre (1494) le fait gonfalonier à vie en 1502, avec des pouvoirs analogues à ceux d'un doge vénitien. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piero-di-soderini/#i_0

TANCRÈDE DE LECCE (mort en 1194) roi de Sicile (1190-1194)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARTIN
  •  • 301 mots

Fils bâtard de Roger, duc de Pouille (lui-même fils du roi Roger II de Sicile), et d'Emma, issue de la famille des comtes de Lecce, Tancrède est comte de Lecce en 1149. Ce grand aristocrate participe à la rébellion de 1156 contre le roi de Sicile Guillaume Ier et son grand émir Maion, puis à la révolte de 1161, excitant en Sicile les Lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tancrede-de-lecce/#i_0

TOTILA (mort en 552) roi des Ostrogoths (541-552)

  • Écrit par 
  • Pierre RICHÉ
  •  • 303 mots

Depuis 535, Justinien a entrepris de reconquérir l'Italie ostrogothique. En 540, il a repris la capitale, Ravenne. Mais les Ostrogoths résistent et élisent en 541 un jeune prince, Badvila ou Totila. Dès le début, celui-ci est victorieux à Faenza, puis il reprend la Toscane, l'Ombrie et l'Italie du Sud. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/totila/#i_0

VENISE

  • Écrit par 
  • Anna PALLUCCHINI, 
  • Michel ROUX, 
  • Freddy THIRIET
  • , Universalis
  •  • 8 075 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre «  Une ville au passé prestigieux »  : […] Ville très miraculeuse (miraculosissima civitas, dira Pétrarque), ville par excellence dirons-nous, parce que née de rien et due uniquement à la volonté des hommes, Venise tarde à se fixer dans la zone amphibie des lagunes, dans ses innombrables îles et îlots, dont beaucoup disparaissent sous le flux de la marée, parfois d'une grande ampleur (acqua alta). Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venise/1-une-ville-au-passe-prestigieux/

VENISE LES SCUOLE DE

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 1 135 mots

Institutions typiquement vénitiennes, les scuole sont des confréries d'entraide et de bienfaisance, parmi lesquelles on distinguait les scuole grandi, les plus importantes, les plus actives et les plus riches. Elles apparaissent dès le xiiie siècle : la plus ancienne, Sainte-Marie-de-la-Charité, a été fondée en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-scuole-de-venise/#i_0

VISCONTI JEAN-GALÉAS (1347-1402)

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 329 mots

Fils de Galéas II et de Blanche de Savoie, Jean-Galéas, comte de Vertus (nom d'un comté de Champagne qu'il avait obtenu du roi de France en 1368), hérite en 1378 d'une partie des domaines des Visconti, jusque-là divisés entre son père Galéas II et son oncle Barnabé. Il paraît d'abord s'entendre avec celui-ci mais, soucieux de construire un État viscontéen unifié, il prend prétexte de la lourdeur d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-galeas-visconti/#i_0


Affichage 

Italie, VIIe siècle

Italie, VII e  siècle

carte

L'Italie lombarde, dans la première moitié du VIIe siècle. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Italie, XVe siècle

Italie, XV e  siècle

carte

L'Italie après la paix de Lodi (1454) : un fragile équilibre entre les puissances italiennes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Italie, VIe siècle

Italie, VI e  siècle

carte

L'occupation lombarde de l'Italie à la fin du VIe siècle (d'après L. Musset). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1100 à 1200. Croisades et Khwarazm

1100 à 1200. Croisades et Khwarazm

vidéo

Croisades. Les shahs du Khwarazm supplantent les Seldjoukides. Apogée anasazi en Amérique du Nord. Malgré ses rivalités internes, opposant notamment les rois capétiens à l'État anglo-angevin des Plantagenets, l'Occident chrétien s'étend en Méditerranée. Les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

République de Venise : organisation des pouvoirs

République de Venise : organisation des pouvoirs

dessin

Organisation des pouvoirs à Venise. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Venise : commerce médiéval

Venise : commerce médiéval

carte

L'empire colonial vénitien dans le bassin méditerranéen au XVe siècle : comptoirs, escales et places de commerce. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Italie, VII e  siècle

Italie, VIIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Italie, XV e  siècle

Italie, XVe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Italie, VI e  siècle

Italie, VIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

1100 à 1200. Croisades et Khwarazm

1100 à 1200. Croisades et Khwarazm
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

République de Venise : organisation des pouvoirs

République de Venise : organisation des pouvoirs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Venise : commerce médiéval

Venise : commerce médiéval
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte