FRANCEL'année politique 2020

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’année 2020 a été marquée, en France comme ailleurs, par la pandémie de Covid-19. Outre les quelque 65 000 décès dus à la maladie en France au cours de l’année, la crise sanitaire a de très graves conséquences économiques et sociales, dont il est difficile d’évaluer l’ampleur à l’orée de 2021. Comme dans les autres pays, sa gestion par le gouvernement a fait l’objet de vives critiques venues de tous horizons. Une série d’attentats terroristes se réclamant de l’islamisme armé a ajouté à la lourdeur du climat, dans un pays où, depuis le début de la crise des « gilets jaunes » en 2018, la question sociale et celle du maintien de l’ordre restent pendantes. Comme souvent en France depuis des décennies, les tensions ont ramené à la surface les problèmes cent fois débattus de la sécurité, de l’intégration (d’une partie de la population d’origine immigrée) et de la laïcité. En fin d’année, le gouvernement a présenté des projets de loi ayant pour ambition de traiter ces questions, l’un sur la sécurité globale, l’autre sur le « séparatisme » (selon l’appellation initiale du texte), ce qui a exacerbé les tensions politiques.

La pandémie a fait de 2020 une année électorale pas comme les autres. Le premier tour des élections municipales s’est tenu à la veille du confinement de tout le pays, dans le cadre d’un état d’urgence sanitaire sans précédent. Le second tour n’a pu avoir lieu que trois mois après. En septembre, le Sénat a été renouvelé par moitié sans grand bouleversement. La question de la présidentielle de 2022 est déjà dans les esprits, et avec elle l’éventualité d’un nouveau second tour opposant Emmanuel Macron à l'extrême droite, tant les oppositions de droite et de gauche restent à la peine.

France : participation aux élections municipales (1947-2020)

Tableau : France : participation aux élections municipales (1947-2020)

Participation électorale au premier tour des élections municipales de 1947 à 2020 (en pourcentage des électeurs inscrits). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

France : groupes politiques au Sénat (2004-2020)

Tableau : France : groupes politiques au Sénat (2004-2020)

Les groupes politiques au Sénat : nombre de sièges (y compris apparentés et rattachés). La composition des groupes est donnée après chaque renouvellement par tiers du Sénat. Leur composition peut varier par la suite (source : archives du Sénat).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L’agenda européen et international d’Emmanuel Macron a été chargé : débats autour du plan de relance européen et du rapport de la Commission européenne sur l’État de droit, guerre dans le Haut-Karabakh, tensions avec la Russie, la Chine et la Turquie, controverse sur l’autonomie stratégique européenne sur fond d’élections américaines… 2020 a vu s’ouvrir plusieurs crises nationales et internationales qui étaient loin de s’être refermées en fin d’année.

L’année est également marquée par la disparition de l’ancien président de la République Valéry Giscard d’Estaing, décédé des suites de la Covid-19 le 2 décembre.

La France à l’épreuve de la Covid-19

Même si plusieurs rapports avaient envisagé depuis des années la possibilité pour la planète de connaître un jour une pandémie globale, la Covid-19 prend tous les pays du monde au dépourvu. En France comme ailleurs, la gestion de la crise sanitaire se fait dans l’urgence, par tâtonnement et en plusieurs phases. Les scientifiques, suivis par les politiques, ajustent leurs analyses au fil des mois, en fonction des connaissances disponibles.

Les premières informations sur la nouvelle maladie tombent à la fin de 2019 et au début de 2020. Mais il faut attendre février pour que l’on commence à percevoir l’ampleur du phénomène, alors que les modes de transmission du virus et les moyens de protection restent mal connus. De premières recommandations – « distanciation sociale », lavage fréquent des mains – sont diffusées fin février par le gouvernement, qui maintient malgré tout le premier tour des municipales (15 mars), préférant qu’on lui reproche de prendre un risque sanitaire encore mal connu, plutôt que d’être accusé de manœuvre politique.

Juste après, le 17 mars, des mesures draconiennes de confinement sont prises. Les déplacements sont limités – il faut renseigner une attestation dérogatoire pour faire ses courses –, la plupart des commerces considérés comme « non essentiels » sont fermés, ainsi que les écoles, les collèges, les lycées, les universités et de très nombreux établissements et entreprises dont les activités ne peuvent s’effectuer à distance. Le télétravail s’impose à l’immense majorité des salariés et des professions indépendantes travaillant habituellement dans un bureau. Cette première phase de confinement s’achève le 10 mai. Faute de stocks, le gouvernement hésite longtemps avant d’imposer le port du masque chirur [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

France : participation aux élections municipales (1947-2020)

France : participation aux élections municipales (1947-2020)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

France : groupes politiques au Sénat (2004-2020)

France : groupes politiques au Sénat (2004-2020)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Olivier Véran et Jean Castex, 2020

Olivier Véran et Jean Castex, 2020
Crédits : Ludovic Marin/ AFP

photographie

Hommage à Samuel Paty

Hommage à Samuel Paty
Crédits : Pascal Guyot/ AFP

photographie

Afficher les 6 médias de l'article

Écrit par :

  • : président du Centre d'étude et de réflexion pour l'action politique

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

10 septembre 2021 France. Mise en examen de l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn.

La Cour de justice de la République (CJR) met en examen l’ancienne ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn pour « mise en danger de la vie d’autrui », en lien avec sa gestion de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Celle-ci est également placée sous le statut de témoin assisté pour le chef d’« abstention volontaire de combattre un sinistre ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicolas TENZER, « FRANCE - L'année politique 2020 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2020/