Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DISSUASION NUCLÉAIRE

Articles

  • CLAUSEWITZ KARL VON (1780-1831)

    • Écrit par André GLUCKSMAN
    • 4 635 mots
    ...extrêmes. Si l'on élimine ce privilège potentiel de la défense, le raisonnement stratégique devient infini et indécidable, c'est le cas de la théorie de la dissuasion nucléaire : « La légitime défense devient particulièrement compliquée si nous avons à nous soucier de ce que l'autre peut tirer sur nous pour...
  • DÉSARMEMENT

    • Écrit par Jean François GUILHAUDIS, Serge SUR
    • 7 318 mots
    • 3 médias
    La maîtrise des armements ou arms control repose sur la dissuasion nucléaire, qu'elle conditionne en partie. Son développement est lié aux dangers de la course aux armements nucléaires, spécialement entre les États-Unis et l'U.R.S.S. qui en sont les principaux acteurs. Cette relation fondamentale...
  • EST-OUEST RELATIONS

    • Écrit par Universalis, Jacques HUNTZINGER, Philippe MOREAU DEFARGES
    • 12 425 mots
    • 9 médias
    ...atomique et « pour la paix ». L'effervescence antinucléaire de 1981-1983 (tant aux États-Unis qu'en Europe occidentale) entraîne la mise en doute de la dissuasion : les moyens nucléaires, présentés, depuis les années 1950, comme la garantie d'un non-affrontement, d'une compétition pacifique entre l'Est...
  • FRANCE - L'année politique 2020

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 6 759 mots
    • 4 médias
    ...guerre, le chef de l’État avait réaffirmé le poids des forces nucléaires dans la sécurité de l’Europe, mais n’avait pas envisagé l’européanisation de la dissuasion française. Comme d’autres avant lui, il avait appelé au dialogue stratégique avec les Européens, proposition restée sans réponse. Enfin, et...
  • MARINE

    • Écrit par Michel MOLLAT DU JOURDIN
    • 7 867 mots
    • 9 médias
    ...essentielle dans la lutte contre les sous-marins. L'amélioration de la détection sous-marine devient un enjeu fondamental car elle seule paraît susceptible de remettre en cause la capacité des sous-marins stratégiques, équipés de missiles balistiques nucléaires, à assurer la politique dedissuasion.
  • MILITAIRE INDUSTRIE

    • Écrit par Pascal LE PAUTREMAT
    • 8 569 mots
    En France, la politique de dissuasion nucléaire voulue et mise en place par le général de Gaulle a contribué tout autant à l'édification d'un nouveau complexe militaro-industriel, puisque le nucléaire militaire devait se décliner pour satisfaire les trois armées (Terre, Air, Marine), d'où la mise au...
  • MISSILES

    • Écrit par Jacques VILLAIN
    • 5 123 mots
    • 5 médias
    ...pour détruire des objectifs à très longue distance. Ils sont le plus souvent porteurs de l'arme nucléaire et constituent l'élément majeur des forces de « dissuasion nucléaire », dont le but annoncé est, par la terrible menace qu'elles font peser sur l'adversaire potentiel, d'interdire toute agression adverse...
  • NAVIRES - Navires de guerre

    • Écrit par Régis BEAUGRAND, André BERNARDINI, Jean LE TALLEC, Marc MENEZ, Jean TOUFFAIT
    • 12 471 mots
    • 10 médias
    ...que leur confère l'énergie nucléaire, les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins balistiques (S.N.L.E.) sont devenus le support privilégié de l'arme de dissuasion. La quasi-invulnérabilité que leur donnent ces qualités, l'incertitude qui en résulte sur leur localisation les soustraient à toute attaque...
  • OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

    • Écrit par Universalis, André FONTAINE, Pierre MELANDRI, Guillaume PARMENTIER
    • 16 182 mots
    • 11 médias
    ...stratégie des « représailles massives » contribua à détourner les Européens d'efforts militaires conventionnels dont ils ne voyaient plus l'utilité : pour leur sécurité, ils s'en remirent de plus en plus à la dissuasion stratégique et aux têtes nucléaires tactiques dont étaient alors dotées les troupes...
  • REDOUTABLE (LE), sous-marin

    • Écrit par Patrice BRET
    • 980 mots
    • 5 médias
    ...l’invulnérabilité par la discrétion et la mobilité, l’accès à toutes les mers du globe et la possibilité d’infliger au territoire de l’adversaire principal des dommages très significatifs. Ils doivent être les pièces maîtresses de la doctrine dedissuasion nucléaire, garante de l’indépendance nationale.
  • SCHELLING THOMAS CROMBIE (1921-2016)

    • Écrit par Françoise PICHON-MAMÈRE
    • 1 288 mots

    Théoricien du concept de dissuasion et de son application aux relations internationales, le professeur américain Thomas Crombie Schelling a déclenché une vive polémique le jour où il a reçu le prix Nobel d'économie 2005, conjointement à l'Israélien Robert Aumann. L'attribution de cette récompense...

  • STRATÉGIE ET TACTIQUE

    • Écrit par Bertrand SAINT-SERNIN
    • 3 639 mots
    ...contribué à la popularisation du vocabulaire militaire, c'est l'apparition, avec l'arme atomique, d'une ère nouvelle de la pensée relative à la guerre. La dissuasion repose, en effet, sur l'idée que, dans un duel où les adversaires disposent de l'arme atomique, ils peuvent établir entre eux une communication,...