MACRON EMMANUEL (1977-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Secrétaire général adjoint de la présidence de la République de 2012 à 2014, puis ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique jusqu’à sa démission en août 2016, Emmanuel Macron est élu président de la République française le 7 mai 2017 à l’âge de trente-neuf ans. Un an auparavant, en avril 2016, il avait fondé le mouvement politique En Marche ! pour porter ses ambitions présidentielles. Son parcours professionnel qui l’a d’abord mené de la haute fonction publique à la banque d’affaires, son parcours politique singulier qui ne l’avait jamais confronté au suffrage universel avant l’élection présidentielle de 2017, son application constante à transgresser le clivage gauche-droite et sa jeunesse dans un monde politique vieillissant composent un profil atypique.

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

photographie

Après avoir été ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique dans le gouvernement Valls de 2014 à 2016, Emmanuel Macron est élu président de la République française le 7 mai 2017. 

Crédits : Aurelien Meunier/ Getty Images

Afficher

Né en 1977 à Amiens (Somme), d’un père professeur de neurologie au CHU et d’une mère médecin également, Emmanuel Macron poursuit sa scolarité au lycée La Providence, établissement catholique d'Amiens fondé par les jésuites, puis au lycée Henri-IV à Paris où il obtient un baccalauréat scientifique avec une mention très bien, après avoir été lauréat du concours général de français. Après deux échecs au concours d’entrée à l’École normale supérieure, il obtient une maîtrise, puis un DEA de philosophie à l'université de Paris-X-Nanterre. Durant cette période, il assiste le philosophe Paul Ricœur dans la rédaction de l'appareil critique de son livre La Mémoire, l’histoire, l’oubli, avant d’être diplômé, en 2001, de l'Institut d'études politiques de Paris. Admis à l’École nationale d’administration, il en sort en 2004 au cinquième rang, ce qui lui permet d’intégrer la prestigieuse Inspection générale des finances.

Alors qu’il fut un temps proche du Mouvement des citoyens (MDC) de Jean-Pierre Chevènement, votant pour ce dernier au premier tour de l’élection présidentielle de 2002, Emmanuel Macron se tourne par la suite vers le Parti socialiste (PS). D’abord simple sympathisant, puis encarté de 2006 à 2009, il collabore notamment ave [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MACRON EMMANUEL (1977- )  » est également traité dans :

FRANCE - L'année politique 2017

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 346 mots
  •  • 12 médias

française une année sans pareille. Déjouant tous les pronostics, à la tête du nouveau parti En marche ! qu’il a créé en avril 2016, Emmanuel Macron devient à trente-neuf ans le plus jeune président de la Ve République. Il balaie au passage les deux grandes formations politiques du pays, en s’affirmant comme le seul rempart crédible contre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2017/#i_56320

FRANCE - L'année politique 2016

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 160 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un gouvernement malmené »  : […] quelques autres syndicats dits « réformistes », tandis que la droite et les organisations patronales, mais aussi le ministre de l’Économie Emmanuel Macron, estimaient qu’elle avait une portée beaucoup trop réduite. Au grand dam de son initiateur, la loi « Nouvelles opportunités économiques », dite « loi Macron 2 », n’a finalement pas vu le jour, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2016/#i_56320

FRANCE - L'année politique 2014

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 694 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le temps des remaniements gouvernementaux »  : […] du P.S. : Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Aurélie Filippetti. L’ancien secrétaire général adjoint de la présidence de la République Emmanuel Macron devient ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. Réputé plus favorable aux entreprises que son prédécesseur Arnaud Montebourg, il incarne en quelque sorte le tournant social- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2014/#i_56320

Pour citer l’article

Blaise MAGNIN, « MACRON EMMANUEL (1977-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-macron/