Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RN (Rassemblement national) anc. FN (Front national), parti politique

Articles

  • CHIRAC JACQUES (1932-2019)

    • Écrit par Universalis, Christian SAUVAGE
    • 2 004 mots
    • 5 médias
    Bien qu'arrivé en tête du premier tour devant le candidat duFront national (16,86 p. 100) et celui du Parti socialiste (16,18 p. 100), il réalise le plus mauvais score jamais obtenu par un président sortant (19,88 p. 100). Entre les deux tours, le résultat de Jean-Marie Le Pen entraîne à travers...
  • CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Chirac (1995-2007)

    • Écrit par Pierre BRÉCHON
    • 9 350 mots
    • 6 médias
    ...suffrages en 1993 à un peu plus de 15 p. 100 en 1997). Cette dernière est en fait en position d'arbitre de l'élection, les scores obtenus permettant au Front national de se maintenir dans 132 circonscriptions. Pour essayer d'inverser le cours des choses, Alain Juppé annonce qu'il démissionnera à l'issue...
  • CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Mitterrand (1981-1995)

    • Écrit par Pierre BRÉCHON
    • 7 342 mots
    • 7 médias
    ...houlette de Simone Veil, et obtiennent un très bon score : 43 p. 100 des suffrages exprimés. Cette élection est aussi marquée par l'irruption du Front national comme force politique importante. À la tête d'une liste « Front d'opposition nationale pour l'Europe des patries », ...
  • EXTRÊME DROITE

    • Écrit par Jean-Yves CAMUS
    • 11 962 mots
    • 9 médias
    Fondé en 1972 par Jean-Marie Le Pen, le Front national, devenu en 2018 Rassemblement national, était incontestablement à l’origine un parti d’extrême droite, même s’il aimait à se présenter comme un parti de « droite nationale », par opposition avec la droite conservatrice et libérale, accusée de trahir...
  • FRANCE - L'année politique 1996

    • Écrit par Serge SUR
    • 3 966 mots
    • 1 média
    Le Front national conserve sa dimension singulière, en confirmant sa rupture avec le système. Plus que de ses thèmes propres, il s'efforce de tirer profit de la méfiance à l'égard des autres partis. Jean-Marie Le Pen ne renonce pas pour autant à la provocation, affirmant par exemple la...
  • FRANCE - L'année politique 1997

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 2 899 mots
    • 1 média
    ...propos puissent être entendus. S'ils peuvent rencontrer l'insatisfaction de certaines catégories sociales, ils ne définissent pas l'armature d'un projet. Toutefois, c'est du Front national que vient la principale menace. Selon de nombreux analystes, la droite se trouve devant le dilemme suivant : soit conclure...
  • FRANCE - L'année politique 1998

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 3 158 mots
    ..., Midi-Pyrénées, Picardie, Rhône-Alpes), un président de droite allait être dans un premier temps élu avec le concours des votes d'élus du Front national. Les présidents élus dans le Centre et en Midi-Pyrénées récusèrent l'apport de voix du Front pour laisser élire un candidat de gauche et,...
  • FRANCE - L'année politique 1999

    • Écrit par Bruno DIVE
    • 3 092 mots
    La crise violente qui a secoué le Front national (F.N.) à la fin de 1998 se conclut par la scission du mouvement au début de l'année suivante. Bruno Mégret et ses plus proches lieutenants, tel Jean-Yves Le Gallou, mais aussi des responsables qui comme Serge Martinez passaient jusqu'alors pour lepénistes,...
  • FRANCE - L'année politique 2002

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 2 615 mots
    • 2 médias
    ...mécanique : l'abstention, qui atteignit un niveau record, combinée à la propension de l'électorat à « voter utile », limita le nombre de triangulaires avec le Front national à trente-sept (au lieu des 300 espérées par le parti d'extrême droite), puisque rares furent les circonscriptions où le candidat frontiste...
  • FRANCE - L'année politique 2004

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 2 953 mots
    • 4 médias
    ...à 1998, même si le mode de scrutin, combiné à la volonté de certains électeurs de « voter utile », conduit à une diminution des sièges occupés par le Front national. S'il recule légèrement au premier tour dans les terres où il était traditionnellement bien implanté (Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte...
  • FRANCE - L'année politique 2013

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 4 344 mots
    • 3 médias
    La principale inquiétude pour la droite républicaine reste la montée du Front national, qui remporte l’élection cantonale partielle de Brignoles le 13 octobre, avec 53,9 p. 100 des suffrages exprimés, devant une candidate U.M.P. Malgré le caractère local de cette élection, dans une région où l’extrême...
  • FRANCE - L'année politique 2014

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 4 731 mots
    • 7 médias
    ...à la Haute Assemblée après une parenthèse socialiste de trois ans. Gérard Larcher retrouve son poste de président du Sénat, les sénateurs l’ayant préféré à son rival, l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.Pour la première fois, le Front national fait son entrée au Sénat, avec deux élus.
  • FRANCE - L'année politique 2015

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 4 400 mots
    • 7 médias
    L’année du F.N., avant de se conclure par les meilleurs scores électoraux de son histoire, est en grande partie occupée par le conflit qui oppose la présidente du parti, Marine Le Pen, à son père. Pour avoir repris ses propos sur les chambres à gaz « un détail de la Seconde Guerre mondiale », Jean-Marie...
  • FRANCE - L'année politique 2016

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 4 170 mots
    • 4 médias
    À l’extrême droite, la présidente du Front national continue de marquer des points dans les sondages et paraît susceptible de se hisser au second tour de l’élection présidentielle, à l’instar de son père en 2002. Ayant progressivement orienté son discours vers une acception particulière de la laïcité...
  • FRANCE - L'année politique 2017

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 5 367 mots
    • 12 médias
    ...Wauquiez parie au contraire sur le rassemblement de l’électorat conservateur et eurosceptique. Il entend sans doute aussi profiter de l’affaiblissement du Front national, dont les divisions éclatent au grand jour en septembre avec le départ de Florian Philippot, l’ancien bras droit de Marine Le Pen. La mise...
  • FRANCE - L'année politique 2018

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 5 512 mots
    • 4 médias
    La mauvaise prestation de Marine Le Pen lors du débat d’entre-deux-tours de l’élection présidentielle de 2017 avait affaibli le Front national. Mais celui-ci, rebaptisé Rassemblement national (RN) le 1er juin, affiche toujours de bons scores dans les sondages. En fin d’année, il semble être...
  • FRANCE - L'année politique 2019

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 4 691 mots
    • 5 médias
    ...se pose en défenseur du projet européen dans sa lettre aux « citoyens d’Europe » (publiée en mars dans un quotidien de chacun des 28 pays membres). Le Rassemblement national confirme sa domination sur les différents groupes populistes ou d’extrême droite : que ce soit sur les dissidents de l’ex-FN regroupés...
  • FRANCE - L'année politique 2020

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 6 759 mots
    • 4 médias
    ...présidentiel La République en marche (LRM) et ses alliés, à l’exception de la réélection d’Édouard Philippe au Havre et de François Bayrou à Pau. Quant au Rassemblement national (RN), même s’il conquiert pour la première fois, avec Perpignan, une ville de plus de 100 000 habitants, il perd Le Luc, Mantes-la-Ville...
  • FRANCE - L'année politique 2021

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 6 168 mots
    • 5 médias
    À l’extrême droite, Marine Le Pen est sortie affaiblie des élections régionales et continue de pâtir de la mauvaise gestion financière de son parti. À partir de l’été, Nicolas Dupont-Aignan et surtout Florian Philippot (ancien numéro deux du Front national) tentent de profiter des mouvements de protestation...
  • FRANCE - L'année politique 2022

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 6 051 mots
    • 9 médias
    ... les résultats des élections législatives, qui connaissent également de forts taux d’abstention, sont le reflet logique de ceux de la présidentielle. L’extrême droite confirme son implantation et obtient un nombre inédit d’élus à l’Assemblée nationale. Malgré leur implantation locale, les députés de...

Média

France : législatives de 1997

France : législatives de 1997