DRAMELes écritures contemporaines

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Edward Gordon Craig, vers 1960

Edward Gordon Craig, vers 1960
Crédits : Hulton Getty

photographie

À la mémoire d’Anna Politkovskaïa, L. Norén

À la mémoire d’Anna Politkovskaïa, L. Norén
Crédits : Pascal Victor/ ArtComPress

photographie

Représentation de «L'Acte inconnu», de Valère Novarina

Représentation de «L'Acte inconnu», de Valère Novarina
Crédits : A.-C. Poujoulat/ Getty

photographie


Pour Peter Szondi, qui a pensé globalement la crise dans laquelle la forme dramatique entre à la fin du xixe siècle, le théâtre contemporain ne saurait plus être conçu comme un « événement interpersonnel au présent ». Il ne saurait continuer de produire des personnages qui soient de simples entités psychologiques ou sociales. Travaillée tant par la massification de la société que par les forces de l'inconscient, l'écriture dramatique se trouve alors soumise à un éclatement ou à une déconstruction. Soit elle devient subjective et tend vers une sorte de monodrame polyphonique (Strindberg, Pirandello), soit, au contraire, elle opte pour l'épique d'un théâtre en fresque (Brecht). À moins qu'elle ne combine les deux, comme la dramaturgie expressionniste et, dans une certaine mesure, comme Tchekhov. Mais, dans tous les cas, les notions de microcosme dramatique et de conflit interpersonnel ont vécu.

Force est de constater que les analyses de Szondi, bien que datant des années 1950, sont encore valables aujourd'hui et que la crise de la forme dramatique, amorcée dans les années 1880, n'est pas en voie de résolution. Tenter de cerner les évolutions les plus récentes des écritures dramatiques, des années 1970 aux années 2000, c'est donc revenir sur les foyers originels de cette crise, avec la déconstruction de la fable, du dialogue, du personnage et, surtout, de cette relation interpersonnelle au présent qui scellait traditionnellement la forme dramatique. Mais si les enjeux fondamentaux n'ont pas varié considérablement de Tchekhov à Vinaver, de Strindberg à Thomas Bernhard, d'Ibsen à Peter Handke et de Brecht à Bernard-Marie Koltès, les gestes, eux, c'est-à-dire les réponses individuelles des artistes à ces enjeux (ou à ce défi : comment rendre compte de l'univers contemporain, objectif et subjectif, visible et invisible, dans une forme théâtrale) n'ont jamais cessé de se renouveler et de se diversifier. À preuve les œuvres de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DRAME  » est également traité dans :

DRAME - Drame bourgeois

  • Écrit par 
  • René POMEAU
  •  • 3 504 mots
  •  • 1 média

Le drame bourgeois naît au xviiie siècle du déclin de la tragédie classique. Il vise à la remplacer comme grand genre du théâtre sérieux. L'audience qu'obtiennent ces pièces est à mettre en relation avec l'évolution du public, elle-même liée à celle de la société. Chez les spectateurs, quelle que soit leur nais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-drame-bourgeois/

DRAME - Drame romantique

  • Écrit par 
  • Anne UBERSFELD
  •  • 4 631 mots
  •  • 5 médias

Le drame romantique est en fait une forme théâtrale neuve, en rupture brutale avec les œuvres antérieures, et qui s'est cherché des garants essentiels : Shakespeare, la tragédie grecque. Rupture de l'unité classique, ouverture sur le monde et sur l'histoire, refus de la distinction du comique et du t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-drame-romantique/

DRAME - Drame moderne

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SARRAZAC
  •  • 6 053 mots
  •  • 6 médias

Pourra-t-on jamais écrire une poétique du drame moderne ? Une telle entreprise tiendrait, en vérité, de la gageure, tant le concept de drame paraît aujourd'hui flou et indéterminé au regard de celui de roman ou de poésie. Et d'abord faut-il donner à ce terme son extension maximale, celle qu'il prend aussi bien dans la Poétique d'Aristote que dans l'Esthétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-drame-moderne/

ADAMOV ARTHUR (1908-1970)

  • Écrit par 
  • Jacques POULET
  •  • 1 140 mots

Auteur dramatique français d'origine russo-arménienne, Arthur Adamov a vécu une enfance entre deux mondes. Né à Kislovotsk (Caucase), il passe ses premières années à Bakou ; ses parents possèdent « une bonne partie des pétroles de la Caspienne ». Surprise en Allemagne par la déclaration de la Première Guerre mondiale, la famille se réfugie à Genève. La révolution d'Octobre et la guerre civile l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-adamov/#i_10605

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Le drame élisabéthain »  : […] Le goût populaire avait conservé au théâtre anglais l'aspect moyenâgeux de successions de tableaux, comme dans les mystery plays , de sorte que les unités de temps, de lieu et d'action ne purent pas s'acclimater en Angleterre. Pour différents que soient les auteurs dramatiques qui élevèrent le théâtre anglais des imitations de Sénèque à la splendeur d'une floraison qui n'a pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_10605

AUTO SACRAMENTAL

  • Écrit par 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 3 126 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Règne de l'allégorie »  : […] Cette symbiose du théâtre sacré et du théâtre profane a valu au genre eucharistique un grand éclat littéraire et des moyens techniques inespérés pour des spectacles de plein air. À des dramaturges qui étaient presque tous des prêtres, la « quadruple interprétation » traditionnelle de l'Écriture offrait maintes « figures » toutes faites pour représenter le don divin de l'eucharistie : les « pains d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auto-sacramental/#i_10605

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le théâtre populaire jusqu'à Nestroy »  : […] Le théâtre populaire baroque continue à prospérer ; jusqu'au début du xix e  siècle, la technique de l'improvisation est toujours pratiquée. Le dernier Kasperle , Johann La Roche, ne meurt qu'en 1806. Une évolution est à noter cependant : Philipp Haffner (1731-1764) combine l'ancienne farce et la féerie avec la comédie litté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_10605

BARLACH ERNST (1870-1938)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 795 mots

Sculpteur, graveur et dramaturge allemand, Ernst Barlach est un des plus célèbres représentants de ce que l'on a appelé l'expressionnisme allemand. Originaire du Holstein, il étudia à l'École des arts décoratifs de Hambourg et à l'Académie de Dresde. À Paris, où il séjourne à deux reprises entre 1895 et 1897 et où il fréquente l'académie Julian, il apprend à connaître l'art de Van Gogh. Jusqu'en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-barlach/#i_10605

BATAILLE HENRY (1872-1922)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 561 mots

Poète et dramaturge, né à Nîmes, fils de Léopold Bataille, un austère magistrat du Second Empire, Henry Bataille vient faire ses études à Paris. Il croit d'abord se sentir une vocation de peintre et fréquente l'académie Jullian. Mais, féru de théâtre, il écrit un drame fortement inspiré par le romantisme dont Sully Prudhomme a fait l'éloge. Cependant, après l'échec de la première pièce qu'il a fai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-bataille/#i_10605

BEAUMARCHAIS PIERRE-AUGUSTIN CARON DE (1732-1799)

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 4 175 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une dramaturgie nouvelle »  : […] L'œuvre de Beaumarchais a traversé les siècles. L'œuvre, c'est-à-dire Le Barbier de Séville et Le Mariage de Figaro  ; mais des rééditions récentes des Mémoires contre Goezman et des Parades , tout comme les mises en scène de La Mère coupable et de Tarare incitent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beaumarchais-pierre-augustin-caron-de/#i_10605

BENJAMIN WALTER (1892-1940)

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 2 750 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Révélation et tragédie. La question de l'origine »  : […] Si Walter Benjamin, dans une Allemagne où la crise de la conscience européenne atteint son sommet en ce début de xx e  siècle, demeure en marge des courants établis, c'est pour mieux opérer entre leurs diverses positions. Parmi ses interlocuteurs privilégiés, il a compté, outre Theodor W. Adorno (représentant, avec Max Horkheimer, de la « théorie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-benjamin/#i_10605

BETTI UGO (1892-1953)

  • Écrit par 
  • François PITTI-FERRANDI
  •  • 958 mots

Auteur dramatique italien, Ugo Betti est l'un des écrivains les plus importants de sa génération. De nombreux prix l'ont couronné dans son pays. Ses dernières pièces, adaptées par M. Clavel ( Pas d'amour , Corruption au palais de justice , L'Île aux Chèvres ), ont obtenu en France un grand succès. Le poète n'est pas négligeable, mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ugo-betti/#i_10605

BJÖRNSON BJÖRNSTJERNE (1832-1910)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 463 mots

Dans le chapitre « Un hymne à la Norvège »  : […] Son père était pasteur et fermier à Kvikne, au sud de Trondheim. Bjørnson fait de bonnes études et, passionné par la politique, débute dans le journalisme. Il s'impose tout de suite avec un roman paysan, Synnøve Solbakken (1857), où il exalte le petit peuple de son pays dans un style neuf, débarrassé de tout romantisme et très proche des contes populaires, qui lui permet de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bjornstjerne-bjornson/#i_10605

BLOK ALEXANDRE (1880-1921)

  • Écrit par 
  • Sophie LAFFITTE
  •  • 6 144 mots

Dans le chapitre « Les poisons lyriques »  : […] Les premiers drames de Blok, Baraque de foire , Le Roi sur la place et L'Inconnue sont écrits en 1906. Blok les publie sous le titre de Drames lyriques . Qu'est-ce qu'un drame lyrique ? Pour Blok, le point de départ de ses premiers drames, c'est la complexité de l'âme moderne « nécessairement solitaire... ple […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-blok/#i_10605

LES BONNES, Jean Genet - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 889 mots
  •  • 1 média

L'argument des Bonnes (1947, nouvelle version en 1958), fut fourni à Jean Genet (1910-1986) par un fait divers survenu en 1933 : le crime des sœurs Papin, au Mans. De l'événement originel, la pièce a conservé une trame policière indécise, occupant l'arrière-plan du drame. On se gardera d'autre part, indique l'auteur dans un texte datant de 1963, « Comment jouer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bonnes/#i_10605

BORCHERT WOLFGANG (1921-1947)

  • Écrit par 
  • M. NUGUE
  •  • 453 mots

La brève destinée de Wolfgang Borchert est placée tout entière sous le double signe du théâtre et de la guerre. Après un stage d'apprentissage dans une librairie, Borchert devient acteur dramatique, lorsqu'à vingt ans il est incorporé et envoyé sur le front oriental où il est grièvement blessé. Soupçonné de s'être lui-même infligé cette blessure et d'avoir tenu des propos portant atteinte au moral […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-borchert/#i_10605

BOULEVARD THÉÂTRE DE

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 5 989 mots

Dans le chapitre « L'amour, le mariage, l'adultère »  : […] Avec l'argent, et conditionné par l'argent, on trouve bien entendu, l'amour... Le Boulevard partage l'amour en deux catégories bien distinctes : l'amour-sentiment, souvent très désincarné, du drame, du mélodrame, de la féerie et de la comédie de mœurs ; et l'amour physique, dont on ne parle pas ouvertement, mais auquel on fait de fréquentes allusions dans la comédie légère. C'est le règne du clin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-de-boulevard/#i_10605

BRECHT BERTOLT

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 5 503 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La théorie du théâtre épique »  : […] On résistera à la tentation d'enclore le théâtre épique dans un système définitif. Cette théorie historique est elle-même dans l'histoire. Brecht a mis au point progressivement, avec l'aide de ses collaborateurs, les procédés techniques et les moyens scéniques, de caractère anti-illusionniste, qui étayent concrètement cette théorie : les décors suggérés, qui ne sont pas exclusifs d'un réalisme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertolt-brecht/#i_10605

BÜCHNER GEORG (1813-1837)

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 2 263 mots

Les deux drames de Büchner , La Mort de Danton (1835) et Woyzeck (rédigé sans doute en 1836-1837, mais publié pour la première fois en 1879 seulement), n'ont rencontré leur véritable public qu'à la fin du xix e  siècle et sous la république de Weimar. C'est aussi qu'ils étaient parfaitement intempestifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-buchner/#i_10605

BUERO VALLEJO ANTONIO (1916-2000)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 760 mots

Né le 29 septembre 1916, à Guadalajara, membre de la Real Academia Española (1971), lauréat du prix Cervantès (1986), Antonio Buero Vallejo fut l'auteur dramatique le plus représentatif du théâtre, en Espagne, dans la seconde moitié du xx e  siècle. On peut le considérer comme le chef de file de la « génération réaliste » (A. Sastre, J. M. Rodrigu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-buero-vallejo/#i_10605

CAO YU ou CAOYU [TS'AO-YU] (1905-1996)

  • Écrit par 
  • Paul BADY
  •  • 1 433 mots

Face au théâtre traditionnel, le drame moderne d'inspiration occidentale a eu quelque difficulté à s'implanter en Chine. Si le « théâtre parlé » [ huaju ] (par opposition à l'opéra chanté) a finalement réussi à s'imposer dans les années trente, c'est en grande partie à Cao Yu qu'il le doit. Le succès rencontré aussitôt par ses différentes pièces ne tient pas seulement à la gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cao-caoyu/#i_10605

CASONA ALEJANDRO RODRIGUEZ ALVAREZ dit ALEJANDRO (1903-1965)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 632 mots

Dramaturge espagnol. Né dans un village des Asturies, il tire son pseudonyme de la maison ( casona ) de son enfance. Instituteur dans le val d'Aran, il découvre la valeur pédagogique de la poésie et du théâtre. Sous la II e République, il est directeur du théâtre des Misiones pedagógicas qui, à l'instar de La Barraca, animée par Federico García Lorca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casona-alejandro-rodriguez-alvarez-dit-alejandro/#i_10605

CLAUDEL PAUL

  • Écrit par 
  • Gilbert GADOFFRE
  •  • 4 107 mots

Dans le chapitre « L'égocentrisme lyrique de la jeunesse »  : […] L'Arbre, ce sont les pièces de jeunesse : Tête d'or (1889), La Ville (1890), L'Échange (1894), Le Repos du septième jour (1896), La Jeune Fille Violaine (1893, modifiée en 1898, puis en 1910 sous le nom de L'Annonce faite à Marie ). Drames lyriques encore très proches […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-claudel/#i_10605

COMÉDIE LARMOYANTE

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 128 mots

Genre théâtral du xviii e  siècle, illustré notamment par les quelque quarante pièces en vers de Nivelle de La Chaussée ( Le Préjugé à la mode , 1735 ; Mélanide , 1741 ; L'École des mères , 1744). Ces drames sentimentaux n'avaient pas la prétention d'amuser, mais d'émouvoir et d'att […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-larmoyante/#i_10605

CROMMELYNCK FERNAND (1885-1970)

  • Écrit par 
  • Hubert HARDT
  •  • 616 mots

Auteur dramatique belge. Né et mort en France, d'ascendance à la fois belge, bourguignonne et savoyarde, Fernand Crommelynck s'avère un authentique Flamand d'expression française, tout comme Verhaeren qui le « découvrit » et Maeterlinck dont s'inspira sa première pièce, Nous n'irons plus au bois (1906). En montant au théâtre du Gymnase (Paris, 1911) sa deuxième œuvre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-crommelynck/#i_10605

D'ANNUNZIO GABRIELE (1863-1938)

  • Écrit par 
  • Pierre de MONTERA
  •  • 3 475 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ses romans et son théâtre »  : […] Achevé sous le signe du surhomme, Trionfo della morte ( Le Triomphe de la mort ) n'en annonce encore que l'avènement : Giorgio Aurispa est un velléitaire, écrasé par son hérédité suicidaire et son pessimisme schopenhauerien, qui ne saurait atteindre à l'idéal de Zarathoustra. Le surhomme s'affirme avec Claudio Cantelmo, le protagoniste des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriele-d-annunzio/#i_10605

DIALOGUE, notion de

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 271 mots

Dans le chapitre « L'échange contrarié »  : […] C'est bien évidemment au théâtre que la question du dialogue est la plus manifeste, la représentation en actes excluant, dans le cadre du théâtre dramatique, la narration. Force est cependant de noter que le primat du dialogue n'en constitue pas pour autant une donnée inhérente. La scène théâtrale a commencé par être le lieu du discours lyrique du chœur, avant que ne se détachent de celui-ci un pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialogue-notion-de/#i_10605

DON CARLOS, Friedrich von Schiller - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BESSON
  •  • 945 mots
  •  • 1 média

Don Carlos, Infant d'Espagne est écrit entre 1783 et 1787. Cette longue période de composition reflète les hésitations de Schiller quant à l'orientation générale et à la forme de sa pièce. Elle est d'abord conçue comme un « drame de famille dans une maison princière », dont le personnage principal est le fils de Philippe II, l'infant d'Espagne don Carlos. Après avoir rédigé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don-carlos/#i_10605

ECHEGARAY JOSÉ (1832-1916)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 458 mots

Ingénieur, économiste, ministre des Finances, le dramaturge espagnol José Echegaray connaît une carrière sociale brillante. En 1904, il partage le prix Nobel de littérature avec Frédéric Mistral. Mais le lauréat est honni par les jeunes écrivains. À l'époque où le réalisme prédomine dans le roman, son théâtre s'appuie sur le romantisme le plus échevelé. Passions adultères, cas de conscience, duel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-echegaray/#i_10605

ELIOT THOMAS STEARNS (1888-1965)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 4 220 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le dramaturge »  : […] Les poèmes d'Eliot sont des monologues « dramatiques ». Le protagoniste y dialogue parfois, il s'objective, en tout cas, comme un personnage de théâtre. Le prodigieux phénomène du théâtre élisabéthain et jacobéen (Shakespeare et quelques autres) avait, à l'évidence, montré que la poésie était inséparable de ce théâtre-là et que «   drame poétique » n'était pas une formule vaine. Or cette heureuse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-stearns-eliot/#i_10605

ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 10 629 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le drame jacobéen »  : […] Si, comme on vient de le voir, la comédie se voue, plutôt qu'à la liesse et au rire joyeux, assez férocement à la satire et au sarcasme contre une société de transition à laquelle ses conquêtes n'épargnent ni le vice ni le désarroi, la tragédie, qui se nourrit de désespoir et de mort, malgré les aspirations de ses héros à se surpasser, offre un cruel tableau des doutes, des passions et des imperf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-elisabethain/#i_10605

FAUST (J. W. von Goethe) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 1 850 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La quête de l'absolu »  : […] Faust I consiste en trois ensembles assez nettement distincts. La « Dédicace » et le « Prélude sur le théâtre » condensent l'art poétique de Goethe. Le « Prologue dans le ciel », sur le modèle des Mystères médiévaux et du Théâtre du monde baroque, situe l'affrontement entre l'homme surhumain Faust, Dieu et son antagoniste Méphistophélès dans le cadre d'une cosmogonie que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faust-j-w-von-goethe/#i_10605

GOETHE JOHANN WOLFGANG VON

  • Écrit par 
  • Pierre BERTAUX
  •  • 4 732 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sur la trace du génie »  : […] Johann Wolfgang von Goethe est né le 28 août 1749 à Francfort-sur-le-Main, d'une famille bourgeoise cultivée qui accédait alors à la fortune et aux honneurs du patriciat. Francfort était une ville libre d'Empire, en Allemagne l'un des rares lieux où depuis le Moyen Âge régnait une tradition d'autonomie et de démocratie libérale. Adolescent, il étudie, sans grand succès, le droit à l'université de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-wolfgang-von-goethe/#i_10605

GRILLPARZER FRANZ (1791-1872)

  • Écrit par 
  • Michel-François DEMET
  •  • 1 808 mots

Les deux faces antithétiques de la personnalité de tendance schizoïdique – introversion marquée, mais aussi recherche d'appartenance à une communauté – dictèrent à Franz Grillparzer, considéré aujourd'hui comme le plus grand dramaturge autrichien, une œuvre diverse où s'opposent, apparemment, des «   drames à l'antique » (problèmes du bonheur personnel) et des « drames historiques » (problèmes du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-grillparzer/#i_10605

HAUPTMANN GERHART (1862-1946)

  • Écrit par 
  • Michel-François DEMET
  •  • 1 665 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Les Tisserands » et la période naturaliste »  : […] Hauptmann naquit à Ober-Salzbrunn, petite ville de Silésie. Son grand-père était tisserand, ses parents dirigeaient un hôtel. Son enfance est marquée par l'atmosphère piétiste qui régnait dans sa famille. Il fait des études de sculpture et de dessin, se marie une première fois en 1885, divorce en 1904 et se remarie la même année ; le thème du mariage et celui de l'homme tiraillé entre deux femmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerhart-hauptmann/#i_10605

HEBBEL FRIEDRICH CHRISTIAN (1813-1863)

  • Écrit par 
  • Michel-François DEMET
  •  • 1 552 mots

Dans le chapitre « « Toute vie est un combat entre l'individu et l'univers » »  : […] « Le drame moderne, si du moins celui-ci doit enfin prendre naissance, se distinguera du drame shakespearien (dont il faut de toute manière partir) en ceci que la dialectique dramatique se situera non seulement dans les caractères, mais dans l'idée elle-même. Le drame sera non seulement celui de l'homme dans ses rapports avec l'Idée, mais la justification même de l'Idée » ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-christian-hebbel/#i_10605

HEDDA GABLER, Henrik Ibsen - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 774 mots
  •  • 1 média

Au sein de la magistrale œuvre dramatique du Norvégien Henrik Ibsen (1828-1906), Hedda Gabler (1890), pièce en quatre actes, occupe une place centrale avec Une maison de poupée (1879). Elle relate le destin tragique d'une femme qui n'a pas su donner un sens à son existence. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hedda-gabler/#i_10605

IBSEN HENRIK (1828-1906)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 5 202 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les drames contemporains »  : […] Est-ce la conscience de l'impasse où le menaient ces sortes de spéculations ? Pendant quatre ans, Ibsen n'écrit plus rien ; il voyage beaucoup, se fixant pour quelque temps à Munich, puis revient à Rome. En 1877, avec les Soutiens de la société ( Samfundets Stötter ), il inaugure une nouvelle série de pièces, les drames dits contemporains parce que leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henrik-ibsen/#i_10605

KALISKY RENÉ (1936-1981)

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR
  •  • 944 mots

Combattre la disparition de la dimension métaphysique dans les processus révolutionnaires ; récuser aussi bien la confiance dans le progrès liée à l'illusion d'un ordre universel que l'imposture de la civilisation de masse ; réaffirmer la dimension tragique de l'existence, tels sont quelques-uns des axes éthiques qu'entendit réactualiser l'œuvre de René Kalisky. De même, il puise sa matière dramat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-kalisky/#i_10605

KLEIST HEINRICH VON (1777-1811)

  • Écrit par 
  • Claude DAVID
  •  • 3 171 mots

Dans le chapitre « La violence du tragique »  : […] Kleist, si embarrassé de lui-même, avait composé à vingt ans un Traité sur le sûr chemin pour trouver le bonheur . Depuis lors, les projets ont mûri. C'est dans une retraite paisible près du lac de Thoune qu'il écrit son premier drame, La Famille Ghonorez , plus tard rebaptisé Famille Schroffenstein . Comme dans un nouveau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-von-kleist/#i_10605

KLINGER FRIEDRICH MAXIMILIAN VON (1752-1831)

  • Écrit par 
  • Marie-Claude DESHAYES
  •  • 273 mots

Fils d'une blanchisseuse de Francfort, étudiant en droit, comédien ambulant, puis officier en Russie, Klinger, qui fut l'ami de Goethe, est le dramaturge de la passion, de la liberté et de l'individualisme. Dans Les Jumeaux ( Die Zwillinge , 1776), il aborde le problème des frères ennemis. Son drame Sturm und Drang (1776, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-maximilian-von-klinger/#i_10605

LE RÉGISSEUR DE LA CHRÉTIENTÉ (S. Barry) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 940 mots

L'Irlande n'a jamais été en reste d'auteurs dramatiques renommés. L'attachement à leur terre natale et à leur culture, la singularité de leurs conditions de colonisés, économiquement et socialement défavorisés, appauvris de surcroît par une émigration qui fut une véritable saignée, puis la volonté d'émancipation exacerbée jusqu'à la révolte et à la guerre civile qui a perduré jusqu'à nos jours, on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-regisseur-de-la-chretiente/#i_10605

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIIe s.

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 7 651 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le théâtre : une liberté nouvelle »  : […] Encadré – et gêné – par le système du privilège, qui accordait à la Comédie-Française (ou Théâtre-Français) la propriété de son répertoire et le droit exclusif de représenter à Paris le théâtre parlé, et a fortiori la tragédie et la haute comédie, et à l’Académie royale de musique celui de représenter le théâtre lyrique et de fixer des limites précises au Théâtre-Italien, le théâtre n’en connut p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xviiie-s/#i_10605

LODGE THOMAS (1557-1625)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 926 mots

Fils du lord-maire de Londres, Thomas Lodge fut éduqué à l'École des marchands tailleurs et à Trinity College (Oxford). Il fit aussi du droit à Lincoln's Inn (1578), mais la littérature l'attira bientôt. Il se lança dans la controverse en 1580 contre un pamphlet de Stephen Gosson, The School of Abuse (1579), qui traitait les poètes et les comédiens de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-lodge/#i_10605

LUGNÉ-POE AURÉLIEN-MARIE LUGNÉ dit (1869-1940)

  • Écrit par 
  • Pascale ROGER
  •  • 950 mots

Acteur et metteur en scène français, réputé pour avoir matérialisé sur la scène l'esthétique symboliste, Lugné-Poe a produit en réalité une œuvre théâtrale d'une grande diversité. Inlassable découvreur d'auteurs et de textes (Maeterlinck, Hauptmann, Ibsen, Strindberg, Verhaeren, Wilde, D'Annunzio, Synge, Jarry, Claudel, Crommelynck, Salacrou...), il a fait connaître un vaste répertoire étranger to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lugne-poe/#i_10605

LUZZATTO MOSHE HAYYIM (1707-1747)

  • Écrit par 
  • André NEHER
  •  • 1 030 mots

L'une des plus géniales personnalités juives du xviii e  siècle. Grand mystique, disciple attardé de Sabbataï Zevi, auteur de nombreuses études kabbalistiques, Moshe Hayyim Luzzatto est, en même temps, un moraliste distingué, un styliste et un maître en didactique littéraire, le créateur, enfin, d'un genre presque entièrement nouveau dans l'histoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moshe-hayyim-luzzatto/#i_10605

MADÁCH IMRE (1823-1864)

  • Écrit par 
  • Lorant CZIGANY
  •  • 1 132 mots

Dans le chapitre « « La Tragédie de l'homme » »  : […] Madách composa Az Ember Tragédiája ( La Tragédie de l'homme ), publiée pour la première fois en 1861, à l'âge de trente-sept ans. Le point de départ de la pièce est fourni par le récit de la Genèse. Esprit de négation, Lucifer se révolte et réclame sa part à Dieu, qui lui donne deux arbres dans l'Éden. Après avoir succombé à la tentation, Adam et Ève son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imre-madach/#i_10605

MAFFEI SCIPIONE (1675-1755)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 266 mots

Dramaturge, archéologue et érudit qui, dans sa tragédie en vers Mérope (1713), chercha à introduire la simplicité des classiques grecs et français dans le drame italien et prépara ainsi la voie aux tragédies dramatiques d'Alfieri et aux livrets de Métastase. Maffei étudia au collège des jésuites de Parme, puis il participa à la guerre de Succession d'Espagne. En 1710, il fon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scipione-maffei/#i_10605

MELO NETO JOÃO CABRAL DE (1920-1999)

  • Écrit par 
  • Pierre RIVAS
  •  • 750 mots

La vie de l'écrivain brésilien João Cabral de Melo Neto, né en 1920 à Recife, se confond, nous dit-il, avec ses postes de diplomate, en particulier en Espagne, sa seconde patrie, d'abord à Barcelone où il se lie avec les artistes d'avant-garde, Miró, Tàpies, puis à Séville, où il découvre la sensualité et la luminosité en même temps que la tradition ibérique et médiévale. Reconnu comme un poète ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joao-cabral-de-melo-neto/#i_10605

MOKUAMI KAWATAKE (1816-1893)

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 514 mots

L'un des meilleurs écrivains du xix e  siècle et l'un des trois plus grands hommes de théâtre du Japon, avec Zeami et Chikamatsu. Né à Edo (Tōkyō) dans une modeste famille de petits commerçants de la ville basse (Shitamachi), il avait de naissance la vivacité, la spontanéité, l'ironie et l'humour un peu gros des personnages de Shikitei Samba ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mokuami/#i_10605

NATURALISME

  • Écrit par 
  • Yves CHEVREL
  •  • 5 387 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un modèle pour le drame naturaliste ? »  : […] Le modèle du drame naturaliste, s'il existe, est à chercher hors de France. Le texte théorique le plus représentatif à ce sujet est certainement la Préface de Mademoiselle Julie (1888). August Strindberg, qui a sous-titré sa pièce “tragédie naturaliste”, y déclare d'ailleurs expressément que les “romans monographiques des frères Goncourt” constituent sa référence littéraire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naturalisme/#i_10605

NORÉN LARS (1944- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 043 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fractures et blessures »  : […] À partir de 1973, Lars Norén se consacre au théâtre et débute au Dramaten de Stockholm, théâtre royal de Suède, avec Fursteslickaren ( Le Lécheur de souverain ), pièce d’inspiration historique située au cœur du Moyen Âge allemand et italien du xv e  siècle. Après de nombreuses pièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lars-noren/#i_10605

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 720 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Réalisme et naturalisme (1850-1890) »  : […] L'époque qui suit voit d'importants changements économiques et sociaux. Il en résulte de vives luttes politiques, paysans et classe moyenne fortement nationalistes s'opposant à une droite royaliste et unioniste. En 1884, la gauche accède au pouvoir et introduit le parlementarisme dans les mœurs. C'est aussi le moment où la Norvège s'ouvre aux influences extérieures. Positivisme, rationalisme, util […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norvege/#i_10605

O'NEILL EUGENE (1888-1953)

  • Écrit par 
  • Roger ASSELINEAU
  •  • 1 325 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'œuvre de la maturité »  : […] Avec Au-delà de l'horizon ( Beyond the Horizon , 1920), O'Neill s'imposa au public. Ce drame de la terre qui se joue dans une ferme de la Nouvelle-Angleterre entre deux frères épris de la même jeune fille fait songer à Maupassant, mais il acquiert une dimension supplémentaire du fait que l'un d'eux aspire sans cesse à partir « au-delà de l'horizon » et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-o-neill/#i_10605

PIRANDELLO LUIGI (1867-1936)

  • Écrit par 
  • Gérard GENOT
  •  • 4 666 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Du vaudeville au « nouveau théâtre » »  : […] On a souvent observé que le théâtre de Pirandello, qui passe pour être si profondément « révolutionnaire », est par d'autres côtés insupportablement vieillot et complaisamment démodé. Des critiques représentant des idéologies opposées l'ont tour à tour, et à peu près sur les mêmes bases, encensé et violemment attaqué. C'est que l'unité et la diversité du théâtre de Pirandello ne reposent pas sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-pirandello/#i_10605

LA REINE MORTE, Henry de Montherlant - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 767 mots

Dans le chapitre « L'importance des « caractères » »  : […] Ce drame en trois actes, d'une facture éminemment classique, se situe à la cour de Portugal. Le mariage qui doit unir le prince Pedro, fils du roi Ferrante, à l'infante de Navarre, se heurte à un obstacle insurmontable au regard des lois religieuses : Pedro, ainsi qu'on l'apprend au commencement de l'acte II, a épousé en secret Inès de Castro, fille naturelle, qui porte au demeurant un enfant de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-reine-morte/#i_10605

RICHARD III, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 1 039 mots
  •  • 3 médias

Le drame historique intitulé La Tragédie du roi Richard III (publiée pour la première fois en 1597) est le dernier volet de la première tétralogie shakespearienne (comprenant les trois parties d' Henry VI ), fresque historique qui retrace les luttes fratricides de la guerre des Deux-Roses, entre les Lancastre et les York, aux xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-iii-william-shakespeare/#i_10605

RODRIGUES NELSON (1912-1980)

  • Écrit par 
  • Michel RIAUDEL
  •  • 1 081 mots

Né le 23 août 1912 à Recife, Nelson Rodrigues Falcão, rénovateur du théâtre brésilien, est mort à Rio de Janeiro le 21 décembre 1980. L’école de Nelson Rodrigues a d’abord été le journalisme populaire. À treize ans, il rédige ses premiers « faits divers » pour A   Manhã , un quotidien de Rio dirigé par son père. Nelson le suit, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nelson-rodrigues/#i_10605

RUIZ DE ALARCÓN JUAN (1580 env.-1639)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 490 mots

Dans le chapitre « Caractères du théâtre »  : […] Quoique fidèle, dans ses grandes lignes, aux normes imposées à la comedia par Lope de Vega (codifiées dans son Arte nuevo de hacer comedias en este tiempo , 1609), le théâtre d'Alarcón se caractérise par une exubérance beaucoup moins grande de l'imagination, de l'improvisation et de la fantaisie. La sobriété, le bon goût, une plus grande finesse de l'an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-ruiz-de-alarcon/#i_10605

SASTRE ALFONSO (1926- )

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 625 mots

Dramaturge espagnol, Alfonso Sastre compose, avec Antonio Buero Vallejo, Alfonso Paso, Lauro Olmo, J. M. Recuerda, Antonio Gala, la génération du réalisme social des années 1950. Son théâtre, marqué par l'influence de Sartre, Camus, O'Neill, Peter Weiss..., présente des situations où l'individu se trouve affronté à un destin tragique. En 1945, Sastre fonde avec quelques amis une troupe théâtrale q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfonso-sastre/#i_10605

SCHILLER FRIEDRICH VON (1759-1805)

  • Écrit par 
  • Raoul MASSON
  •  • 3 016 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Formation et révolte »  : […] Rien dans son milieu familial ne prédisposait Schiller au non-conformisme. La maison de Marbach-sur-le-Neckar où il est né, le 10 novembre 1759, abritait une famille de boulangers presque ruinés. C'est au service du duc de Wurtemberg, comme officier sorti du rang, puis comme intendant des jardins d'une résidence ducale, que son père, Johann Caspar, parvint à une très relative aisance. Quand le poè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-von-schiller/#i_10605

SHAKESPEARE WILLIAM

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 8 219 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « « Brave new world » »  : […] Le Folio de 1623 classait les pièces en trois catégories, Comedies , Histories ( drames historiques) et Tragedies. Ces appellations ont survécu jusqu'à nos jours (cf. l'édition d'Oxford) encore que les critiques ne se contentent plus de distinctions aussi vagues. Il est curieux de constater que La Tempête figu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-shakespeare/#i_10605

SHAW GEORGE BERNARD (1856-1950)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude AMALRIC
  •  • 1 880 mots

Dans le chapitre « L'auteur dramatique »  : […] Depuis 1892, Shaw est attiré par un nouveau mode d'expression où il va exceller : le théâtre. De 1892 à 1950, il écrit plus de cinquante pièces, dont une trentaine d'au moins trois actes. Les sept premières sont publiées en 1898 sous le titre Pièces plaisantes et déplaisantes ( Plays, Pleasant and Unpleasant ). L'Argent n'a pas d'odeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-bernard-shaw/#i_10605

SIX PERSONNAGES EN QUÊTE D'AUTEUR, Luigi Pirandello - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 140 mots
  •  • 1 média

C'est par un récit ambigu que Luigi Pirandello (1867-1936) explique dans sa Préface la genèse de Six Personnages en quête d'auteur ( Sei Personaggi in cerca d'autore , 1921). Fiction prolongeant le vertigineux jeu de miroirs sur lequel se construit l'œuvre, ou description intime d'un processus de création hallucinatoire, toujours est-il que l'auteur af […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/six-personnages-en-quete-d-auteur/#i_10605

LE SONGE, August Strindberg - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 758 mots

Dans l'ensemble de l'œuvre théâtrale diverse et géniale du grand dramaturge suédois August Strindberg (1849-1912), l'habitude est de retenir avant tout Le Songe (1901) : on aura rarement, semble-t-il, poussé plus loin la représentation sur scène de notre univers intérieur. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-songe/#i_10605

LE SOULIER DE SATIN, Paul Claudel - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 118 mots

Dans le chapitre « Passion et abnégation »  : […] « La scène de ce drame est le monde et plus précisément l'Espagne à la fin du xvi e , à moins que ce ne soit le commencement du xvii e  siècle », annonce Claudel de façon désinvolte en préambule de sa pièce, ordonnée en quatre journées. Tandis que la première et la dernière, achevant le vaste mouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-soulier-de-satin-paul-claudel/#i_10605

STRINDBERG AUGUST (1849-1912)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 5 176 mots

La psychanalyse menace Strindberg et son œuvre. On risque d'enterrer sous le jargon obscur un des plus riches tempéraments d'inquiet que la littérature mondiale ait jamais enfantés et l'une des productions les plus éminemment théâtrales – dans son sens exact, ce dernier terme implique action et re-présentation – qui soient. Non que la psychanalyse ne puisse apporter de lumières sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-strindberg/#i_10605

SUDERMANN HERMANN (1857-1928)

  • Écrit par 
  • Lore de CHAMBURE
  •  • 726 mots

Un des auteurs dramatiques les plus représentatifs du règne de Guillaume II, né dans le territoire de Memel, Hermann Sudermann abandonne un apprentissage en pharmacie pour faire des études d'histoire et de philosophie à Königsberg. Après un échec comme acteur, il gagne sa vie dans l'enseignement privé et rédige des articles de journaux. Soudain, à quarante-deux ans, c'est la célébrité. Sa pièce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-sudermann/#i_10605

SYMBOLISME - Théâtre

  • Écrit par 
  • Mireille LOSCO
  •  • 1 635 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un théâtre des limites »  : […] Le théâtre symboliste repose sur un double paradoxe : en premier lieu, il a eu un impact extrêmement important dans l'évolution de l'art scénique au xx e  siècle, alors qu'il s'est développé dans des conditions proches de l'amateurisme, qu'il a essuyé de très nombreux échecs et qu'il a été porté par des artistes mineurs dont les noms sont aujourd' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-theatre/#i_10605

TCHEKHOV ANTON PAVLOVITCH

  • Écrit par 
  • Sophie LAFFITTE
  •  • 5 069 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'originalité du dramaturge »  : […] Tchekhov sera attiré tout au long de sa vie par le dialogue direct avec le public, où, à l'abri de ses héros, caché derrière le décor, il s'épanche et s'exprime en dehors du rigide carcan imposé par sa conception de la nouvelle brève. Dès sa vingtième année, Tchekhov avait écrit une pièce qui ne fut publiée qu'en 1923 ( Une pièce inédite de Tchekhov ) et jouée à Paris sous le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-pavlovitch-tchekhov/#i_10605

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

  • Écrit par 
  • Christian BIET, 
  • Hélène KUNTZ
  •  • 12 310 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une dramaturgie de la réception »  : […] L'intérêt porté, au xviii e  siècle, à la réception de la pièce de théâtre inscrit d'emblée la dramaturgie dans une économie de la représentation. Ainsi Diderot, s'attachant à déconstruire les codes de la dramaturgie classique, adopte-t-il le point de vue du spectateur. De la poésie dramatique oppose le public du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-dramaturgie/#i_10605

TOLLER ERNST (1893-1939)

  • Écrit par 
  • Marie-Claude DESHAYES
  •  • 435 mots

Fils d'un commerçant juif, de la partie de la Pologne annexée alors par la Prusse, Ernst Toller s'engage volontairement lors de la Première Guerre mondiale. Réformé pour sa mauvaise santé, il devient un ardent antimilitariste et sa révolte remet radicalement en cause toutes les valeurs de la génération des pères : « La jeunesse allemande s'est engagée volontairement, sincèrement convaincue qu'elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-toller/#i_10605

TRAGÉDIE

  • Écrit par 
  • Bernard DORT, 
  • Jacques MOREL, 
  • Jean-Pierre VERNANT
  •  • 5 382 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Concours et genre tragiques »  : […] En instaurant chaque année, pour les fêtes de Dionysos, une épreuve où s'affrontent trois poètes tragiques, sélectionnés par les plus hauts magistrats, et dont le règlement obéit aux mêmes normes institutionnelles que les assemblées et tribunaux populaires, puisque le concours est organisé, joué et même jugé par les représentants qualifiés des diverses tribus, la cité grecque se fait théâtre. Ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tragedie/#i_10605

UNRUH FRITZ VON (1885-1970)

  • Écrit par 
  • Lore de CHAMBURE
  •  • 986 mots

C'est en 1957, et préfacé par Einstein, que paraît l'un des derniers ouvrages de Fritz von Unruh, un recueil de discours pacifiques intitulé Armés, vous n'êtes guère puissants ( Mächtig seid ihr nicht in Waffen ). On a reproché à l'auteur l'emploi d'un pathos abusif : l'efficacité du livre en aurait souffert. Pourtant, ce témoignage couronne de manière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-von-unruh/#i_10605

VILLIERS DE L'ISLE-ADAM PHILIPPE AUGUSTE (1838-1889)

  • Écrit par 
  • Pierre-Georges CASTEX
  •  • 1 240 mots

Dans le chapitre « L'homme de théâtre »  : […] Afin de s'imposer au public, il paraît avoir surtout mis son espoir dans le théâtre. Cet espoir fut souvent déçu. Elën (1865) et Morgane (1866) sont des drames écrits dans un langage somptueux, mais dont le romantisme pouvait paraître quelque peu suranné ; il ne parvint pas à faire représenter ces pièces. Il eut un peu plus de chance avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-auguste-villiers-de-l-isle-adam/#i_10605

WERFEL FRANZ (1890-1945)

  • Écrit par 
  • Lore de CHAMBURE
  •  • 903 mots

Dans un de ses poèmes, Franz Werfel explique ce qu'il entend par mot rare et langage concerté. Les mots, dit-il, bloquent l'accès aux choses : « Nous tuons Dieu et nous-mêmes avec des noms, des noms ». Plusieurs expressionnistes — R. J. Sorge entre autres — cherchaient, en effet, un nouveau mode d'expression. Mais, tandis que le discours de ses contemporains est dense au point d'en devenir parfois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-werfel/#i_10605

WERNER ZACHARIAS (1768-1823)

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 566 mots

Enfant de Königsberg, Zacharias Werner se tourne de bonne heure vers la franc-maçonnerie, par calcul plus que par conviction. Mais, bien vite, il fait siennes les conceptions fondamentales de l'illuminisme de l'époque. Ernst Christian Friedrich Mayr (1755-1821), esprit inquiétant, rose-croix qu'enveloppe un halo de fantastique et de mystère, le séduit et influe profondément sur lui. Mayr est le se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zacharias-werner/#i_10605

WOYZECK, Georg Büchner - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BESSON
  •  • 883 mots

Dans le chapitre « Un nouveau type de drame »  : […] Büchner s'est inspiré de personnages et de faits réels. Le 2 juin 1821, Johann Christian Woyzeck avait assassiné à coups de couteau sa maîtresse, Johanna Christiania Woost, dans une rue de Leipzig. Le mobile était la jalousie. Rapidement interpellé près du lieu du crime, Woyzeck reconnaissait les faits, et après trois ans de procédure judiciaire, il était condamné à mort et exécuté le 27 août 1824 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/woyzeck/#i_10605

WYSPIAŃSKI STANISŁAW (1869-1907)

  • Écrit par 
  • Jón BLONSKI
  •  • 1 323 mots

Dans le chapitre « Spectacle total et théâtre engagé »  : […] Wyspiański s'efforce donc de créer des spectacles où le rythme, la vision plastique, l'ambiance musicale comptent autant sinon plus que le verbe ; l'intrigue y est remplacée par l'exposé d'un mythe ou d'un combat d'idées. L'acteur, le décor, le costume, la lumière, la musique constituent l'« orchestre », et l'auteur impose la réalisation scénique plus qu'il ne la propose. Le texte ne s'anime vrai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislaw-wyspianski/#i_10605

ZUCKMAYER CARL (1896-1977)

  • Écrit par 
  • Marie-Claude DESHAYES
  •  • 404 mots

Dramaturge et essayiste allemand très populaire, Zuckmayer est né à Nackenheim (Rhénanie). Il fut officier au cours de la Première Guerre mondiale. Après des études scientifiques, faites à Mayence, et après avoir servi pendant quatre ans dans l'armée allemande lors de la Première Guerre mondiale, il s'oriente vers la littérature, collabore à la revue expressionniste Die Aktion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-zuckmayer/#i_10605

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre SARRAZAC, « DRAME - Les écritures contemporaines », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-les-ecritures-contemporaines/