Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HANDKE PETER (1942- )

Peter Handke - crédits : Daniel Maurer/ picture alliance/ Getty Images

Peter Handke

Poète, essayiste, romancier, auteur de théâtre, cinéaste, Peter Handke est l'une des personnalités les plus marquantes de la littérature autrichienne contemporaine. Admirateur précoce de Beckett et du Nouveau Roman, il apparaît d'abord comme un homme d'avant-garde chez qui l'austérité, l'hermétisme et le goût de la provocation – il a été très marqué par les événements de 1968 – se combinent selon un équilibre original. Mais son évolution ultérieure semble remettre en cause cette image, au point qu'on a pu l'accuser d'être devenu le « chantre d'un idéalisme néo-romantique ou néo-classique ». Dans sa rébellion contre les images irréelles et convenues que les médias nous imposent, il se livre au contraire à une tentative méritoire pour réinventer l'authenticité d'une présence humaine au sein du monde « postmoderne ». En 2019, il reçoit le prix Nobel de littérature « pour son œuvre influente qui a exploré avec ingéniosité linguistique la périphérie et la spécificité de l’expérience humaine ».

Phases révolutionnaires

Une de ses premières œuvres, intitulée significativement Outrage au public (1966), déclenche un beau scandale lors de sa représentation à Francfort, à Experimenta 1. Cette même année, durant la session, à Princeton, du Groupe 47, qui exerce alors une tutelle un peu lourde sur les lettres allemandes, il fait un éclat en attaquant violemment l'esthétique descriptive, le « nouveau réalisme » prôné par la majorité des participants. Pourtant les récompenses officielles ne lui font pas défaut : lauréat du prix Büchner en 1973, il avait déjà reçu le prix Gerhart-Hauptmann en 1967. Lors de l'attribution de celui-ci, refusant le jeu convenu des réponses académiques, Handke prononce un discours antilittéraire où il exprime exclusivement sa « tristesse et sa colère, sa colère et sa tristesse », à propos de l'acquittement récent d'un policier responsable de la mort d'un étudiant. Après ces débuts fracassants, sans abandonner ses recherches et ses ambiguïtés, son art est allé vers davantage de dépouillement et de simplicité. Dès 1972, Handke affirmait le caractère non agressif d'Outrage au public (dont il avait volontairement arrêté les représentations en plein succès), et retrouvait le goût de raconter des histoires, à arrière-plan souvent autobiographique, où des êtres à la fois quotidiens et énigmatiques vivaient au jour le jour le malaise d'exister. Depuis lors, cette dimension autobiographique s'est affirmée de manière de plus en plus ouverte ; dans une œuvre importante et plus tardive, Mon Année dans la baie de Personne (1994), la personnalité du narrateur, Georg Keuschnig, semble bien proche de la sienne, et l'on n'est pas loin d'une sorte de journal au jour le jour où sont interpolés, à la façon des Mille et Une Nuits, de brefs récits anecdotiques regroupés sous le titre « L'Histoire de mes amis ».

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Julien HERVIER. HANDKE PETER (1942- ) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 21/10/2019

Média

Peter Handke - crédits : Daniel Maurer/ picture alliance/ Getty Images

Peter Handke

Autres références

  • HIER EN CHEMIN (P. Handke) - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 076 mots

    Comme pour une célébration anticipée de son soixante-dixième anniversaire en 2012, l'édition française rend hommage à Peter Handke par une triple publication. Cette simultanéité est toutefois trompeuse, car il s'agit de textes écrits à des dates différentes. Hier en chemin, Carnets,...

  • PAR LES VILLAGES (mise en scène S. Nordey)

    • Écrit par
    • 1 015 mots

    L’année théâtrale 2013 a été marquée par un triple événement : Par les villages, la pièce de Peter Handke, a été à nouveau représentée en France ; elle a été mise en scène par Stanislas Nordey ; elle a ouvert au palais des Papes le soixante-septième festival d’Avignon.

  • ALLEMAND THÉÂTRE

    • Écrit par
    • 8 394 mots
    • 2 médias
    ...de drapeaux rouges sur la scène et une collecte pour le Vietcong à la sortie. Cette année-là est également monté en RFA le Gaspard de l'Autrichien Peter Handke (né en 1942), incitation à subvertir le langage, cette convention qui se fait passer autoritairement pour le seul ordre possible. Dans la...
  • ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

    • Écrit par , , , et
    • 24 585 mots
    • 32 médias
    ...grands mouvements parcourant les pays occidentaux favorisent ici une révolte qui se manifeste dans deux directions apparemment opposées. Les uns, avec Peter Handke, issu lui aussi du « groupe de Graz », mais qui quitte l'Autriche, réclament un retour à l'étude, influencée par le structuralisme...
  • AUTRICHE

    • Écrit par , , , , , et
    • 34 125 mots
    • 21 médias
    Peter Handke (né en 1942), l'un des auteurs de langue allemande les plus réputés de notre temps, fit également ses premières armes dans les manuskripte de Gratz (la revue parallèle du groupe viennois s'intitule Protokolle). Suivirent bientôt des études expérimentales mettant en cause...
  • DRAME - Les écritures contemporaines

    • Écrit par
    • 6 535 mots
    • 2 médias
    ...petit territoire familial paysan de leur naissance, leur échouage dans l'univers de béton, de pseudo-consommation et de prostitution de la grande ville... Quant à l'Autrichien Peter Handke, qui refusa l'héritage brechtien peut-être plus radicalement encore que ses collègues allemands et français, il a connu...