HANDKE PETER (1942-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète, essayiste, romancier, auteur de théâtre, cinéaste, Peter Handke est l'une des personnalités les plus en vue de la littérature autrichienne actuelle. Admirateur précoce de Beckett et du Nouveau Roman, il apparaît d'abord comme un homme d'avant-garde chez qui l'austérité, l'hermétisme et le goût de la provocation – il a été très marqué par les événements de 1968 – se combinent selon un équilibre original. Mais son évolution ultérieure semble remettre en cause cette image, au point qu'on a pu l'accuser d'être devenu le « chantre d'un idéalisme néo-romantique ou néo-classique ». Dans sa rébellion contre les images irréelles et convenues que les médias nous imposent, il se livre au contraire à une tentative méritoire pour réinventer l'authenticité d'une présence humaine au sein du monde « postmoderne » ; ce conflit avec l'image du monde diffusée par les médias prend aujourd'hui chez Handke une dimension de plus en plus politique.

Phases révolutionnaires

Une de ses premières œuvres, intitulée significativement Outrage au public, déclenche un beau scandale lors de sa représentation à Francfort, à Experimenta 1. Durant la session de 1966, à Princeton, du Groupe 47, qui exerce alors une tutelle un peu lourde sur les lettres allemandes, il fait un éclat en attaquant violemment l'esthétique descriptive, le « nouveau réalisme » prôné par la majorité des participants. Pourtant les récompenses officielles ne lui font pas défaut : lauréat du prix Büchner en 1973, il avait déjà reçu le prix Gerhart-Hauptmann en 1967. Lors de l'attribution de celui-ci, refusant le jeu convenu des réponses académiques, Handke prononce un discours antilittéraire où il exprime exclusivement sa « tristesse et sa colère, sa colère et sa tristesse », à propos de l'acquittement récent d'un policier responsable de la mort d'un étudiant. Après ces débuts fracassants, sans abandonner ses recherches et ses ambiguïtés, son art est allé vers davantage de dépouillement et de simplicité. Dès 1972, Handke affirmait le caractère [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HANDKE PETER (1942- )  » est également traité dans :

HIER EN CHEMIN (P. Handke) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Julien HERVIER
  •  • 1 072 mots

Comme pour une célébration anticipée de son soixante-dixième anniversaire en 2012, l'édition française rend hommage à Peter Handke par une triple publication. Cette simultanéité est toutefois trompeuse, car il s'agit de textes écrits à des dates différentes. Hier en chemin, Carnets, novembre 1987-juillet 1990 (trad. franç. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hier-en-chemin-p-handke/#i_81236

PAR LES VILLAGES (mise en scène S. Nordey)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 1 015 mots

L’année théâtrale 2013 a été marquée par un triple événement : Par les villages, la pièce de Peter Handke , a été à nouveau représentée en France ; elle a été mise en scène par Stanislas Nordey ; elle a ouvert au palais des Papes le soixante-septième festival d’Avignon. Un poème dramatique Pour leur dernière année à la tête […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/par-les-villages/#i_81236

ALLEMAND THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 8 424 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Renversement de tendance : le débat autour de la mise en scène »  : […] année-là est également monté en R.F.A. le Gaspard de l'Autrichien Peter Handke (né en 1942), incitation à subvertir le langage, cette convention qui se fait passer autoritairement pour le seul ordre possible. Dans la même logique, l'auteur s'en prend au théâtre en tant qu'institution sociale vouée à tout formaliser : « Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-allemand/#i_81236

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 21 068 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le théâtre et la poésie »  : […] fleurir une nouvelle mythologie reliant tradition et actualité, comme le mythe du retour à la pureté originelle dans Mein Jahr in der Niemandsbucht (1994) [Mon Année dans la baie de personne (1997)] de Peter Handke dont le sous-titre programmatique est « Un conte des temps nouveaux ». Car, écrit-il, « le conte, c'est quand on a pénétré au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemandes-langue-et-litteratures-litteratures/#i_81236

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 061 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les lettres en Autriche sous la première et la deuxième République »  : […] Peter Handke (né en 1942), l'un des auteurs de langue allemande les plus réputés de notre temps, fit également ses premières armes dans les manuskripte de Gratz (la revue parallèle du groupe viennois s'intitule Protokolle). Suivirent bientôt des études expérimentales mettant en cause […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_81236

DRAME - Les écritures contemporaines

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SARRAZAC
  •  • 6 548 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Déconstruction/Reconstruction »  : […] de l'interpersonnel, de la relation avec l'autre, qui est la spécificité du théâtre. « Dans mes derniers travaux [...] je me crois capable, confiait Handke à Herbert Gamper, d'unir dans ce que j'écris la trame du poème ou la possibilité du poème, l'élément lyrique, et aussi l'élément dramatique. » Dans cette voie, l'étape des « pièces parlées » du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-les-ecritures-contemporaines/#i_81236

GROUPE 47

  • Écrit par 
  • Pierre GIRAUD
  •  • 2 680 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les raisons d'une dissolution »  : […] refusent de faire le voyage. Lors de la séance publique, un jeune écrivain autrichien encore peu connu, Peter Handke, refuse le rôle de victime. Il se fait procureur, prône un retour au réel, dénonce chez ses pairs une « impuissance à décrire ». La session suivante est perturbée par l'arrivée des jeunes militants de l'opposition extra- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-47/#i_81236

WENDERS WIM (1945-    )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 3 123 mots

Dans le chapitre « Éloge de la fuite »  : […] Autoren, conçu sur le principe d'une maison d'édition autogérée. Wim Wenders fait partie des fondateurs. C'est dans ce cadre, et grâce à des coproductions avec la télévision, qu'il accède au stade professionnel en adaptant le roman de son ami Handke, L'Angoisse du gardien de but au moment du penalty (Die Angst des Tormanns beim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wim-wenders/#i_81236

Pour citer l’article

Julien HERVIER, « HANDKE PETER (1942-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-handke/