DÉTOXICATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Phénobarbital

Phénobarbital
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Paracétamol : biotransformation

Paracétamol : biotransformation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Benzopyrène : biotransformation

Benzopyrène : biotransformation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cytochromes

Cytochromes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Il ne s'agit nullement ici de désintoxication, c'est-à-dire de neutralisation de substances nocives en utilisant des moyens thérapeutiques. On appelle détoxication la transformation biologique que subissent certains composés exogènes (médicaments par exemple) ou endogènes (hormones stéroïdes, bilirubine) en vue de leur élimination de l'organisme.

Les composés traités par ces biotransformations doivent posséder un caractère hydrophobe, c'est-à-dire qu'ils sont insolubles dans l'eau et solubles dans les corps gras. De ce fait, ils ne peuvent être éliminés directement dans les urines, car ils traversent aisément les membranes lipidiques des tubules rénaux et sont donc réabsorbés. Les biotransformations caractéristiques de la détoxication auront une double conséquence : d'une part, rendre plus solubles dans l'eau des structures hydrophobes, et ainsi permettre leur élimination urinaire, accessoirement biliaire ; d'autre part, faire perdre à certaines molécules biologiquement actives leurs propriétés thérapeutiques (médicaments) ou physiologiques (hormones). Le terme de détoxication s'est donc écarté de son sens étymologique, puisque le processus porte sur des composés qui ne sont pas, en général, toxiques aux concentrations usuelles, mais qui le deviendraient s'ils s'accumulaient dans l'organisme. Par ailleurs, la définition ci-dessus exclut la biotransformation de molécules non hydrophobes résultant du métabolisme des nutriments, par exemple celle de l'ammoniaque qui provient du catabolisme protidique et est principalement éliminée sous forme d'urée.

Le lieu

Les activités de détoxication les plus importantes se situent dans les tissus en interface avec l'environnement : tube digestif, appareil respiratoire, rein, mais surtout foie qui constitue la plaque tournante de ces processus. Au sein d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : professeur de biochimie à la faculté de médecine Necker-Enfants malades, I.N.S.E.R.M. U75

Classification


Autres références

«  DÉTOXICATION  » est également traité dans :

ANIMAUX MODES D'ALIMENTATION DES

  • Écrit par 
  • René LAFONT, 
  • Martine MAÏBECHE
  •  • 4 302 mots

Dans le chapitre « Phytophagie et détoxication des métabolites secondaires toxiques »  : […] Toutes les plantes contiennent des métabolites dits « primaires », et d'autres dits « secondaires ». Les premiers, comme les vitamines, minéraux ou acides aminés, sont présents dans tous les tissus du végétal et essentiels à son métabolisme. Les seconds ont une distribution tissulaire plus spécifique, ils présentent une très grande diversité chimique selon les espèces végétales, et beaucoup ont de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-modalites-alimentaires/#i_88694

FOIE

  • Écrit par 
  • Jean ANDRE, 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT
  •  • 15 671 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les enseignements de l'hépatectomie expérimentale »  : […] L'ablation du foie ou hépatectomie, réussie pour la première fois par F. C. Mann chez les Mammifères, a véritablement inauguré la physiologie hépatique. L'analyse des phénomènes qui résultent chez le chien de l'ablation du foie permet, en effet, de dresser le bilan des grandes fonctions de cet organe. Dans une première période, consécutive à l'intervention, l'animal semble normal ; mais bientôt, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foie/#i_88694

GLYCUROCONJUGAISON

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 343 mots

La conjugaison d'un certain nombre de substances avec l'acide glycuronique ou glucuronique — ou glycuroconjugaison — constitue un des processus de détoxication très répandu dans l'organisme. C'est sous cette forme que phénols et dérivés phénoliques, alcools aromatiques et terpéniques, acides, alcaloïdes sont excrétés dans l'urine. L'union se fait entre, d'une part, l'oxhydryle semi-acétalique de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glycuroconjugaison/#i_88694

RADICAUX LIBRES

  • Écrit par 
  • Béatrice DESCAMPS-LATSCHA
  •  • 1 246 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Rôle physiopathologique des radicaux oxygénés libres »  : […] On conçoit difficilement que l'oxygène moléculaire, cet élément indispensable à la vie en aérobiose, puisse exercer un effet nocif. Tel est pourtant le cas et l'image de Janus aux deux visages a parfois été choisie pour illustrer ce double rôle bénéfique ou délétère de la molécule d'oxygène. Dans les conditions physiologiques , la réduction de l'oxygène moléculaire en H 2 O, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radicaux-libres/#i_88694

REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 8 032 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Quelques questions »  : […] Beaucoup de questions sont ainsi ouvertes à propos de REACH. La première est celle du choix, tant des composés à répertorier que de ceux qui seront proposés à l'interdiction pure et simple. Puisque plusieurs dizaines de millions de molécules existent, il ne peut être question de les passer toutes en revue. Mais comment choisir les dizaines de milliers de molécules à étudier ? Question connexe, es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reach/#i_88694

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul LEROUX, « DÉTOXICATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/detoxication/