Toxicologie


ABSINTHE

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 509 mots

Sa senteur puissante et son amertume extrême ont signalé très tôt l'absinthe (Artemisia absinthium L.) ou les armoises voisines à l'attention de l'homme en quête de remèdes. Mille six cents ans avant notre ère, un papyrus égyptien fait mention d'une plante dans laquelle certains ont reconnu l'absinthe (bien qu'elle ne pousse pas en Afrique). Tous les médecins de l'Antiquité la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/absinthe/#i_0

ACONITINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 378 mots

L'aconit, renonculacée, se récolte, en France notamment, dans les régions marécageuses et en montagne. Pour extraire l'aconitine, la racine séchée et pulvérisée est épuisée par une solution alcoolique d'acide tartrique ; on élimine l'alcool par distillation, on met le tartrate d'aconitine en solution dans l'eau, et on purifie très difficilement par les méthodes usuelles. Le produit obtenu cristall […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aconitine/#i_0

ADONIS, botanique

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 420 mots

Rare et localisé en France (où les récolteurs des laboratoires pharmaceutiques le mettent en danger de régression), l'adonis printanier (renonculacée) n'y a jamais pris place dans la pharmacopée populaire. Dans le centre et le sud-est de l'Europe, où il est bien plus répandu, il a connu des emplois très anciens, tant comme diurétique que comme succédané de l'hellébore noir, avec lequel il a des pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adonis-botanique/#i_0

AMANITE TUE-MOUCHES ou FAUSSE ORONGE

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 376 mots
  •  • 1 média

Du genre des agaricacées, l'amanite tue-mouches, ou fausse oronge (Amanita muscaria), est un champignon courant dans les régions septentrionales de l'Eurasie et de l'Amérique du Nord. De nombreuses légendes font de lui, sous le nom d'amanite muscarine, un champignon maléfique, diabolique même, souvent surnommé « champignon de fou ». Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amanite-tue-mouches-fausse-oronge/#i_0

AMIANTE ou ASBESTE

  • Écrit par 
  • Laurence FOLLÉA, 
  • Henri PÉZERAT
  • , Universalis
  •  • 3 504 mots

Dans le chapitre «  Les maladies dues à l'amiante »  : […] Deux types de pathologies distinctes sont dus aux expositions à l'amiante : des fibroses et des cancers. Les experts estiment que ces maladies sont responsables, en France de 2 000 à 3 000 décès chaque année.Les fibroses sont – par excellence – des maladies dose-dépendantes. En d'autres termes, leur gravité est d'autant plus accusée et leur délai d'apparition d'autant plus court que la dose de pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amiante-asbeste/2-les-maladies-dues-a-l-amiante/

AMPHÉTAMINES

  • Écrit par 
  • Michel HAMON
  •  • 506 mots

Drogues sympathicomimétiques dérivées de la phényl-éthylamine. Ainsi l'amphétamine racémique proprement dite est la ± α-méthyl-phényl-éthylamine. Deux propriétés caractérisent ce groupe : suppression de de l'appétit (effet anorexigène), stimulation de l'activité du système nerveux central.Le dérivé dextrogyre, la dexamphétamine, est deux fois plus actif que le racémique. Chez l'homme, il fait disp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphetamines/#i_0

ARAIGNÉES ou ARANÉIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 5 400 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Venimeuses ou dangereuses ? »  : […] À l'exception de deux familles sur les 110 répertoriées dans le monde, toutes les araignées possèdent du venin. Ce sont donc par définition des animaux venimeux. Le venin leur permet de paralyser ou tuer leurs proies et de pratiquer leur exo-digestion. Il est associé principalement à la fonction de nutrition. De ce fait, lors de morsures de défense, le venin n'est pas toujours injecté, comme c'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/araignees-araneides/7-venimeuses-ou-dangereuses/

ARSENIC, toxicologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 256 mots

L'arsenic entrait autrefois dans la composition de nombreux produits insecticides, raticides, pesticides comme de certaines peintures, papiers peints et céramiques.L'empoisonnement arsenical chez l'homme résulte souvent de l'ingestion ou de l'inhalation d'un insecticide contenant oxyde arsénieux, acétoarsénite de cu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arsenic-toxicologie/#i_0

BÉRYLLIUM

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Robert GADEAU, 
  • Jean PERROTEY
  •  • 5 435 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Toxicité du béryllium et de ses composés »  : […] Le béryllium et ses composés, tout particulièrement l'oxyde BeO, sont considérés comme faisant partie des produits chimiques les plus dangereux que l'on connaisse. Toute manipulation de ces produits comporte un risque d'accident très grave. Les poussières, fumées, aérosols pouvant contenir du béryllium pénètrent dans les poumons et déclenchent des fibroses pulmonaires du même type que la silicose. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beryllium/8-toxicite-du-beryllium-et-de-ses-composes/

BHOPAL ACCIDENT CHIMIQUE DE (2-3 décembre 1984)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 597 mots
  •  • 1 média

Le 3 décembre 1984, un nuage mortel a flotté au-dessus de Bhopal, État du Madhya Pradesh en Inde, formé à partir de 40 tonnes de méthyle isocyanate (MIC) échappé d’une importante usine de la firme multinationale Union Carbide. Selon les chiffres officiels, la « brume étrange » a provoqué la mort de 6 495 victimes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accident-chimique-de-bhopal/#i_0

BISPHÉNOL A

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 832 mots

Le 4,4-isopropylidènediphénol, dit bisphénol A (ou BPA), et d'autres molécules apparentées sont largement utilisés dans l'industrie agroalimentaire pour tapisser l'intérieur d'emballages, dans les films à usage alimentaire, dans les biberons, mais aussi pour les papiers thermiques comme révélateur de couleur, les CD, les DVD, des adhésifs, des colles, etc. Pourtant, en dépit de ces usages multiple […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bisphenol-a/#i_0

BOTULISME

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 476 mots

Neuro-intoxication, rare mais très grave, le botulisme est dû à l'ingestion accidentelle d'une toxine microbienne formée dans certaines conserves alimentaires par un microbe anaérobie, le bacille botulique (Clostridium botulinum). Ce germe est très répandu dans l'intestin de nombreux animaux (porc en particulier), ainsi que dans le sol où, éliminé dans les déjections, il peut s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/botulisme/#i_0

BUFOTÉNINE

  • Écrit par 
  • Michel HAMON
  •  • 484 mots

Alcaloïde indolique isolé pour la première fois des glandes cutanées des crapauds (Bufo sp.). Il s'agit, en réalité, d'un dérivé de la sérotonine, la N,N-diméthyl-sérotonine.Administrée à l'homme, la bufoténine provoque des effets mixtes, périphériques et centraux, de courte durée. La dilatation pupillaire, des mouvements oscillatoires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bufotenine/#i_0

CADMIUM

  • Écrit par 
  • Alexandre TRICOT
  •  • 8 082 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Propriétés physiologiques »  : […] Les intoxications par le cadmium et ses composés sont dues à l'inhalation de leurs vapeurs et poussières ou à l'ingestion d'aliments qui auraient été contaminés. L'intoxication aiguë est caractérisée par des troubles respiratoires et des atteintes hépato-digestives et surtout rénales. L'intoxication chronique est précédée d'une période d'imprégnation p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cadmium/4-proprietes-physiologiques/

CIGUË

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 739 mots
  •  • 1 média

Prototype de la plante vénéneuse, non seulement dans une famille ambiguë où les meilleures condimentaires et des potagères de première importance ont souvent leurs sosies toxiques, mais aussi dans toute l'étendue de la flore d'Europe, la grande ciguë (Conium maculatum L. ; ombellifères) a des propriétés délétères connues depuis la plus haute antiquité. Cinq siècles avant notre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cigue/#i_0

COLCHIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 401 mots
  •  • 1 média

L'une des plantes les plus redoutables de la flore d'Europe. Toutes les parties du colchique (Colchicum autumnale L., liliacées) renferment, parmi une dizaine de substances toxiques à des degrés divers, un alcaloïde particulièrement dangereux, la colchicine, qui représente le principe actif médicinal. La dessiccation n'altère pas le poiso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colchique/#i_0

CONTAMINATIONS RADIOACTIVES

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 900 mots

La contamination radioactive correspond à la présence accidentelle de substances radioactives à la surface ou à l'intérieur du corps humain.La contamination externe peut être directe par dépôt, sur la peau saine et les phanères, de particules solides ou de gouttelettes de liquides ayant un certain taux de radioactivité ; elle peut être également indirecte par l'intermédiaire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contaminations-radioactives/#i_0

CYANOBACTÉRIES ou CYANOPHYCÉES, anc. ALGUES BLEUES

  • Écrit par 
  • Pierre BOURRELLY, 
  • Jean Claude LEFEUVRE
  •  • 2 724 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Nocivité des Cyanobactéries »  : […] Les cyanobactéries, présentes dans la plupart des milieux aquatiques, sont capables de synthétiser une très grande variété de molécules. Cela va de produits utiles comme des antibiotiques, des antiviraux et antitumoraux jusqu'à différentes toxines qui font l'objet, en France, d'une surveillance depuis l'année 2000, en raison du risque sanitaire. Trois types de toxines sont habituellement répertori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyanobacteries-cyanophycees-algues-bleues/6-nocivite-des-cyanobacteries/

CYANURE D'HYDROGÈNE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 334 mots

Également appelé formonitrile, le cyanure d'hydrogène H—C≡N est un liquide incolore, très mobile, de forte odeur d'amandes amères, fortement toxique et miscible à l'eau en toutes proportions : ses solutions sont connues sous le nom d'acide cyanhydrique ou acide prussique (nom provenant du bleu de Prusse, ou bleu de Berlin). Sa masse moléculaire est 27,016 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyanure-d-hydrogene/#i_0

DAPHNÉ, botanique

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 232 mots

Les trois daphnés (thyméléacées) les plus répandus, le bois gentil (Daphne mezereum L.), la lauréole (D. laureola L.), le garou (D. gnidium L.), et les autres espèces européennes, sont des plantes très vénéneuses. Ils renferment une résine âcre, irritante (même après séchage prolongé), toxique, la m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daphne-botanique/#i_0

DATURA ou STRAMOINE

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 310 mots

L'une des solanacées les plus vénéneuses, plus dangereuse encore que la belladone, le datura ou stramoine (Datura stramonium L.) renferme trois alcaloïdes : l'hyoscyamine, l'atropine et la scopolamine, qui sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/datura-stramoine/#i_0

DÉTOXICATION

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LEROUX
  •  • 2 782 mots
  •  • 4 médias

Il ne s'agit nullement ici de désintoxication, c'est-à-dire de neutralisation de substances nocives en utilisant des moyens thérapeutiques. On appelle détoxication la transformation biologique que subissent certains composés exogènes (médicaments par exemple) ou endogènes (hormones stéroïdes, bilirubine) en vue de leur élimination de l'organisme.Les compos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/detoxication/#i_0

DIGITALE

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 427 mots
  •  • 1 média

Décrite pour la première fois par Leonhart Fuchs en 1542, reconnue diurétique et cardiotonique à la fin du xviiie siècle par les Anglais Withering et Cullen (les paysans de leur pays l'employaient empiriquement dans l'épilepsie, non sans risques), la digitale (Digitalis purpurea L.) s'est imposée de nos jours comme le grand médicam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/digitale/#i_0

DIOXINES

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 460 mots
  •  • 2 médias

Les dioxines constituent une classe regroupant quelque 210 composés organiques polychlorés désignés sous le sigle général de PCDD (polychlorodibenzodioxines). Elles se forment par oxydation lors de la combustion incomplète de divers dérivés aromatiques chlorés, ou encore au cours de réactions secondaires lors de la synthèse de chlorophénols.Les dioxines, chimiquement stables, donc non biodégradabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dioxines/#i_0

ÉCOTOXICOLOGIE

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 320 mots

L'écotoxicologie peut se définir, de la façon la plus simple, comme l'étude des polluants toxiques dans les écosystèmes. Cette discipline scientifique est donc à l'interface entre l'écologie et la toxicologie. Son objectif est d'évaluer les modalités par lesquelles les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecotoxicologie/#i_0

FAVISME

  • Écrit par 
  • Marie-Christine STÉRIN
  •  • 129 mots

Favisme est l'ancien nom du déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase, une enzyme du sang, entraînant la destruction des globules rouges. L'intoxication est provoquée (chez les sujets génétiquement prédisposés) par l'ingestion de fèves ou l'inhalation du pollen de cette plante. Dans les heures qui suivent apparaît brusquement un syndrome d'anémie fébrile aiguë avec ictère et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/favisme/#i_0

GLUTAMATE DE SODIUM

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 168 mots

Sel monosodique monohydraté de l'acide L(+) glutamique. Il augmente la saveur de nombreux aliments, les hydrolysats protéiques entre autres. Cette propriété, découverte en 1908 par le Japonais Ikeda Kikunae (1864-1936), le fait employer depuis lors comme arôme, en particulier dans des préparations pour bouillons de viande.La non-toxicité de cet édulcorant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glutamate-de-sodium/#i_0

IATROGÈNE PATHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES
  •  • 1 014 mots

Ce sont les états pathologiques liés à l'administration d'un médicament quand ce dernier est donné dans la bonne indication, à la bonne posologie, et qu'il a été correctement pris par le malade, c'est-à-dire en dehors de toute erreur thérapeutique. Cela souligne le caractère inévitablement agressif à des degrés divers de la plupart des médicaments. On es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pathologie-iatrogene/#i_0

INTOXICATIONS

  • Écrit par 
  • Jacques-Robert BOISSIER, 
  • Claude PIVA
  •  • 4 163 mots
  •  • 2 médias

L'introduction dans un organisme vivant d'une substance étrangère peut entraîner des conséquences graves, irréversibles ou non, pouvant même mettre en danger la vie de l'organisme. Le mot « toxique » vient du mot grec toxos signifiant arc, probablement en référence aux poisons de flèches utilisés au cours de la chasse par les pop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intoxications/#i_0

JUSQUIAME

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 318 mots

Dans le trio des grandes « solanacées vireuses », la jusquiame (Hyoscyamus niger L.) vient en troisième position pour la toxicité, après la stramoine et la belladone. C'est cependant une plante très vénéneuse, renfermant, comme ses parentes, les trois alcaloïdes : atropine, hyoscine et surtout hy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jusquiame/#i_0

MERCURE, toxicologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 580 mots

Certaines industries modernes mais aussi des processus biologiques aboutissent à une concentration dangereuse des composés mercuriels dans l'organisme humain. Le mercure est largement utilisé dans l'industrie, les produits chimiques, les peintures, divers objets, des pesticides et des fongicides, etc. Indépendamment du fait que de nombreux biens de consom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercure-toxicologie/#i_0

MINAMATA MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Yugi SATO
  •  • 290 mots

Intoxication au mercure observée, dès 1956, dans la ville de Minamata (petit port japonais de la côte ouest de l'île de Kyūshū), d'abord chez les chats, puis chez les pêcheurs et leur famille qui ont consommé du poisson ou des coquillages. Cette intoxication — qui , au début du xxie siècle, selon les statistiques gouvernementales, avait fait 2 265 vic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-minamata/#i_0

MORELLE DOUCE-AMÈRE

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 239 mots
  •  • 1 média

Parente sauvage de la tomate et de la pomme de terre, la morelle douce-amère (Solanum dulcamara L. ; solanacées) renferme deux saponosides de nature différente, l'acide dulcamarétique et l'acide dulcamarique, qui sont à l'origine de la saveur d'abord sucrée, puis amère, de la tige mâchée. Il y a en outre un glucoalcaloïde, la solacéine, voisin de la solanine de la pomme de terr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morelle-douce-amere/#i_0

MUGUET, botanique

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 293 mots
  •  • 1 média

Plante très toxique, en dépit de son parfum innocent, le muguet (Convallaria majalis L. ; liliacées) peut provoquer des malaises : un simple brin mâchonné ou les émanations d'un bouquet dans une pièce close ont suffi à indisposer certains sujets. On a relaté des intoxications par l'eau d'un vase de muguet, bue par erreur. Les partie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muguet-botanique/#i_0

MUSCARINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 238 mots
  •  • 1 média

Alcaloïde, de formule brute C9H21O2N, que l'on trouve dans divers champignons supérieurs comme l'amanite tue-mouches (Amanita muscaria), l'amanite panthère (Amanita pantherina) et les inocybes. Ces champignons poussent dans les régions tempérées et sont responsables chaque année de nombreuses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muscarine/#i_0

NANOTECHNOLOGIES (enjeux et risques)

  • Écrit par 
  • Francelyne MARANO
  •  • 5 978 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Pourquoi s'inquiète-t-on de la toxicité des nanoparticules ? »  : […] Pour bien comprendre les interrogations actuelles sur les dangers et les risques des nanoparticules, il faut avoir en tête leurs propriétés spécifiques, qui ont permis l'explosion de leurs utilisations mais qui portent également en germe leurs dangers potentiels. En effet, un matériau donné divisé en particules de taille nanométrique peut acquérir des propriétés entièrement nouvelles. Les nanopart […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanotechnologies-enjeux-et-risques/2-pourquoi-s-inquiete-t-on-de-la-toxicite-des-nanoparticules/

O.G.M. (ÉTUDE SÉRALINI SUR LES)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 368 mots
  •  • 1 média

Plusieurs végétaux génétiquement modifiés (OGM), maïs, soja, pomme de terre, tomate, etc., ont été mis sur le marché depuis la fin des années 1990. Selon le cas, ces végétaux sont moins sensibles aux insectes, résistent à des herbicides ou possèdent des propriétés alimentaires particulières. En Europe, chaque culture en cham […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-g-m-etude-seralini-sur-les/#i_0

O.G.M. - Les risques

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 791 mots

Dans le chapitre «  Les risques alimentaires »  : […] Les O.G.M. se distinguent des organismes naturels et de ceux obtenus par sélection par le fait que l'information génétique qui est manipulée est connue mais aussi que les modifications génétiques sont réalisées par l'intervention directe d'un opérateur humain. Toute nouvelle technique pose la question de savoir si sa mise en œuvre engendre ou n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-g-m-les-risques/1-les-risques-alimentaires/

PARABÈNES

  • Écrit par 
  • Patrick BALAGUER
  •  • 840 mots

Les parabènes sont des substances qui possèdent des propriétés antibactériennes et antifongiques. Ils sont employés comme conservateurs dans plus de 80 p. 100 des produits cosmétiques (shampooings, crèmes hydratantes, mousses à raser...), dans de nombreuses spécialités pharmaceutiques (médicaments, dentifrices...) et comme additifs alimentaires. Ils permettent d'allonger la durée de vie des produi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parabenes/#i_0

PARISETTE

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 227 mots

Plante vénéneuse (Paris quadrifolia L. ; liliacées) dont toutes les parties, surtout les feuilles, renferment deux glucosides toxiques, le paristyphnoside et le paridoside, qui dérive vraisemblablement du premier par hydrolyse. Elles contiennent, en outre, de l'asparagine, des acides citrique, malique, phosphorique, une résine, probablement des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parisette/#i_0

PAVOT

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 324 mots

Plante cultivée pour ses graines alimentaires, oléagineuses, plusieurs millénaires avant notre ère dans l'Est méditerranéen, d'où elle est vraisemblablement originaire (le type primitif est le pavot à feuilles velues, Papaver setigerum L., à capsule munie d'orifices sous le disque stigmatique). L'Iliade en parle et il semble qu'elle entrait dans la compositi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pavot/#i_0

PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

  • Écrit par 
  • Vincent LAUDET
  •  • 3 848 mots
  •  • 5 médias

Le grand public est alerté régulièrement sur les risques liés à l'exposition de l'homme à certains produits chimiques présents dans l'environnement. La toxicité du bisphénol A, l'épandage de pesticides sur les cultures ou encore les risques associés aux déchets industriels déversés dans les rivières font l'objet de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perturbateurs-endocriniens/#i_0

PEYOTL

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 560 mots

Principal hallucinogène des Indiens Chichimèques et Huichols (Mexique), le peyotl (Echinocactus Williamsii ou Lophophora Williamsii) est une petite plante de la famille des Cactacées ; elle croît lentement sur les hauts plateaux désertiques du nord du Mexique, son diamètre n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peyotl/#i_0

PLOMB, toxicologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 501 mots

Encore appelée saturnisme, l'intoxication au plomb résulte de l'accumulation de ce dernier dans les tissus humains, à la suite de l'exposition répétée aux objets ou aux aliments contenant ce métal.À la maison, il s'agit des peintures recelant du plomb et de l'eau de boisson ayant séjourné dans des canalisations en plo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plomb-toxicologie/#i_0

PROBO KOALA DÉCHETS TOXIQUES DU

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 530 mots

Dans la nuit du 19 au 20 août 2006, le Probo Koala, navire vraquier polyvalent battant pavillon panaméen en provenance du Nigeria où il avait livré de l'essence, décharge sa cargaison de déchets autour d'Abidjan en Côte d'Ivoire. Au début de l'affaire, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dechets-toxiques-du-probo-koala/#i_0

REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 8 065 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les risques chimiques  »  : […] On connaît un bon nombre de composés chimiques fortement toxiques, à commencer par des substances naturelles telles que l'aflatoxine des cacahuètes rancies, la tétrodotoxine de petites grenouilles amazoniennes, la toxine des marées rouges ou différents venins. Les modes d'action sont très divers. Ainsi, le safrole [ou 5-(2-propényl)-1,3-benzodioxole, de formu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reach/1-les-risques-chimiques/

RENONCULES

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 404 mots
  •  • 1 média

Dans la flore d'Europe, les nombreuses renoncules sont toutes très toxiques. Elles renferment un principe âcre, irritant, analogue à l'anémonine des anémones, produit de la polymérisation d'une substance initiale, la protoanémonine. Les plus vénéneuses sont la renoncule scélérate des lieux humides et des étangs, et la thora des montagnes calcaires, mais les communs boutons d'or et les espèces aqua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renoncules/#i_0

SARIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 103 mots
  •  • 1 média

Le sarin, ou méthylphosphonofluoridate de formule C4H10FO2P, est une substance incolore et inodore lorsqu'elle est pure. Le sarin se conserve à l'état liquide et se vaporise rapidement à la température ordinaire.Il appartient à la famille des neurotoxiques organophosphorés,tout comme d'autres gaz de combat, comme le tabun ou le gaz VX encore plus virulents que le sarin, et des insecticides, comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarin/#i_0

SATURNISME

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 430 mots

Intoxication par le plomb faisant toujours suite à une exposition prolongée, professionnelle (peintres, zingueurs, imprimeurs de l'ancien temps) ou non (adduction d'eau pauvre en carbonates par tuyaux de plomb, écaillage de vieilles peintures au plomb, habitat en zone industrielle polluée, alimentation).Dans l'intoxic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saturnisme/#i_0

SILENT SPRING, Rachel Carson

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 575 mots

La biologiste américaine Rachel Carson (1907-1964) fait paraître, le 27 septembre 1962, Silent Spring (traduit en français sous le titre Printemps silencieux l'année suivante), un ouvrage où elle dénonce l'impact, sur l'environnement et la santé, du DDT (dichloro-diphényl-trichloroéthane) et a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silent-spring/#i_0

SMOG MORTEL À LONDRES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 187 mots

Audébut de décembre 1962, un nuage nauséabond et asphyxiant, de plus de 150 mètres d'épaisseur, envahit Londres. Le smog (contraction des mots anglais smoke, fumée, et fog, brouillard) peut se révéler mortel pour toute personne ayant une fragilité de l'appareil respiratoire : au 8 décembre, on dénombre 106 morts rien que dans la capitale anglaise ; des milli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smog-mortel-a-londres/#i_0

STRYCHNINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 295 mots

Alcaloïde de formule brute C21H22O2N2, extrait de la graine du vomiquier (Strychnos nux vomica) ou noix vomique, de la famille des loganiacées. Très toxique, la strychnine est inscrite au tableau A de la pharmacopée. On trouve le vomiquier à l'état sauvage aux Indes, au Sri Lanka et en Indochine.Pour extraire la strychnine, on râpe la noix vomique dans de l'alcool bouillant, on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strychnine/#i_0

TOXICOLOGIE

  • Écrit par 
  • René TRUHAUT
  •  • 5 010 mots

La toxicologie est la science qui s'occupe des poisons, ou toxiques, s'agissant :– de leurs origines ;– de leurs propriétés physiques, chimiques et biologiques ;– de leurs modalités et de leurs mécanismes d'action ;– de leur détection et de leur dosage ;– des moyens de combattre leurs actions nocives soit par la mise en œuvre de moyens thérapeutiques, notamment d'antidotes, soit par l'établissemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toxicologie/#i_0

VENINS

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe CHIPPAUX, 
  • Max GOYFFON
  •  • 6 957 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Envenimations  »  : […] Dans le monde, chaque année quelque cinq millions de morsures de serpents et plus d'un million de piqûres de scorpions sont recensées. Elles entraînent, respectivement, 125 000 et 3 000 décès. Les piqûres d'abeilles et de guêpes sont dangereuses pour l'homme plus en raison du risque de choc allergique que de la puissance des toxines de leurs venins. Toutefois, de multiples piqûres peuvent entraîne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venins/5-envenimations/


Affichage 

Système endocrinien chez l'homme et la femme

Système endocrinien chez l'homme et la femme

dessin

Différentes glandes endocrines constituent le système endocrinien humain. Ces glandes sécrètent des hormones qui agissent comme messagers chimiques. Ces substances sont déversées et transportées jusqu’aux organes cibles. Là, elles viennent se fixer à des récepteurs spécifiques... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Risque chimique

Risque chimique

photographie

Dans une cuisine, le risque chimique est omniprésent, de la récolte de champignons mal identifiés à la boîte de conserves avariée (botuline), de la tranche brûlée de pain grillé (goudrons cancérigènes) à l'eau de Javel et autres produits domestiques dangereux, qui devraient... 

Crédits : P. Cutler/ Getty Images

Afficher

Grande ciguë (tige et feuilles)

Grande ciguë (tige et feuilles)

photographie

Conium maculatum L., la grande ciguë (famille des Apiaceae ou Umbelliferae), est une plante bisannuelle de 1 à 2 m, à feuillage caduc, à tige dressée verte maculée de rouge foncé, feuilles composées et fleurs blanches regroupées en ombelles. Toutes... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Muguet

Muguet

photographie

Convallaria majalis L., le muguet (famille des Convallariaceae), est une plante vivace très toxique dans toutes ses parties, à feuilles ovales allongées et fleurs blanches parfumées à tépales soudés en clochettes. 

Crédits : ArtStudio29/ Shutterstock

Afficher

Morelle douce-amère

Morelle douce-amère

photographie

Solanum dulcamara L., la morelle douce-amère (famille des Solanaceae), est une plante vivace herbacée d'Eurasie et d'Afrique du Nord, à tiges grimpantes de 1,2 à 1,8 m, feuilles ovales et fleurs violettes ou blanches. Ses fruits sont des baies toxiques, rouges ou jaune-vert. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Catastrophe chimique de Bhopal

Catastrophe chimique de Bhopal

photographie

Deux victimes du nuage toxique à Bhopal, en Inde, le 3 décembre 1984. Plusieurs milliers de personnes ont péri à la suite de la catastrophe qui a également fait plus de deux cent mille blessés. 

Crédits : Getty

Afficher

Scorpion : Androctonus mauritanicus

Scorpion :  Androctonus mauritanicus

photographie

Androctonus mauritanicus (auparavant mauretanicus) est une espèce de scorpions endémique du Maroc où elle est responsable d'une grande partie des envenimations scorpioniques mortelles. Le genre Androctonus, largement répandu en Afrique nord-équatoriale,... 

Crédits : M. Goyffon

Afficher

Ptérois zèbre, poisson marin

Ptérois zèbre, poisson marin

photographie

Pterois zebra, encore connu sous le nom de ptérois zèbre, est un poisson marin de la famille des scorpénidés qui vit généralement dans les récifs coralliens. Comme tous les représentants de cette famille, cette espèce possède une nageoire dorsale à treize rayons... 

Crédits : P. Laboute/ IRD

Afficher

Intoxication au mercure, Minamata (Japon)

Intoxication au mercure, Minamata (Japon)

photographie

Plusieurs milliers d'habitants de la petite ville côtière de Minamata, au Japon, ont été frappés de troubles neurologiques graves, dont cet enfant est le témoin. La cause, identifiée en 1966, en est le rejet en mer de déchets industriels riches en mercure, lequel entre... 

Crédits : W. Eugène Smith/ D.R.

Afficher

Amanite tue-mouches

Amanite tue-mouches

photographie

Amanite tue-mouches, ou fausse oronge (Amanita muscaria), champignon très vénéneux. 

Crédits : Pal Hermansen/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Toxiques industriels

Toxiques industriels

tableau

Les principaux toxiques industriels (d'après J.-C. Evreux et coll.). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cadmium : production

Cadmium : production

tableau

tabl. 2 - Production métallurgique et consommation de cadmium (en tonnes) en 2004 (source : International Cadmium Association). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Substances venimeuses et recherche fondamentale

Substances venimeuses et recherche fondamentale

tableau

Principales substances utilisées pour la recherche fondamentale. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Principaux perturbateurs endocriniens

Principaux perturbateurs endocriniens

tableau

Quelques exemples de perturbateurs endocriniens très étudiés depuis les années 2000.  Ces substances, le plus souvent persistantes dans l’environnement, se retrouvent dans les pesticides, dans divers produits industriels mais aussi dans des produits naturels, comme le soja... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cadmium : propriétés physiques

Cadmium : propriétés physiques

tableau

Propriétés physiques du cadmium. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pyrométallurgie du zinc et extraction du cadmium

Pyrométallurgie du zinc et extraction du cadmium

tableau

Métallurgie du zinc par voie sèche (pyrométallurgie) et extraction du cadmium. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cytochromes

Cytochromes

tableau

Classification de quelques familles de cytochromes P-450. Au sens strict, cette nomenclature s'applique aux gènes. La tendance actuelle généralise la même nomenclature aux cytochromes P-450, produits de ces gènes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système endocrinien chez l'homme et la femme

Système endocrinien chez l'homme et la femme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Risque chimique

Risque chimique
Crédits : P. Cutler/ Getty Images

photographie

Grande ciguë (tige et feuilles)

Grande ciguë (tige et feuilles)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Muguet

Muguet
Crédits : ArtStudio29/ Shutterstock

photographie

Morelle douce-amère

Morelle douce-amère
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Catastrophe chimique de Bhopal

Catastrophe chimique de Bhopal
Crédits : Getty

photographie

Scorpion :  Androctonus mauritanicus

Scorpion : Androctonus mauritanicus
Crédits : M. Goyffon

photographie

Ptérois zèbre, poisson marin

Ptérois zèbre, poisson marin
Crédits : P. Laboute/ IRD

photographie

Intoxication au mercure, Minamata (Japon)

Intoxication au mercure, Minamata (Japon)
Crédits : W. Eugène Smith/ D.R.

photographie

Amanite tue-mouches

Amanite tue-mouches
Crédits : Pal Hermansen/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Toxiques industriels

Toxiques industriels
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Cadmium : production

Cadmium : production
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Substances venimeuses et recherche fondamentale

Substances venimeuses et recherche fondamentale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Principaux perturbateurs endocriniens

Principaux perturbateurs endocriniens
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Cadmium : propriétés physiques

Cadmium : propriétés physiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Pyrométallurgie du zinc et extraction du cadmium

Pyrométallurgie du zinc et extraction du cadmium
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Cytochromes

Cytochromes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau