ANIMAUX MODES D'ALIMENTATION DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La diversité des modalités alimentaires que l'on rencontre chez les animaux est bien illustrée par la coexistence de deux terminologies parallèles, l'une latine (-vore de vorare) et l'autre grecque (-phage, de phagein), qui définissent leurs comportements alimentaires. Un troisième suffixe, -trophe (du grec trophê, nourriture), a un sens plus général relatif à la nutrition et s'applique à l'ensemble des êtres vivants.

À partir de la nature de l'aliment qu'ils utilisent (c'est-à-dire de leur régime alimentaire), on peut distinguer des animaux carnivores (ou zoophages), qui se nourrissent de la chair ou des fluides d'autres animaux, des herbivores (phytophages), qui consomment uniquement des végétaux, des détritivores (saprophages), qui s'alimentent de matières organiques en décomposition, présentes dans le sol ou à sa surface, et enfin des omnivores, qui consomment toutes les catégories de matières organiques.

Cette classification ne prend pas en compte les mécanismes utilisés par les animaux pour se procurer leur nourriture, à partir desquels une autre classification est possible. On distingue alors une alimentation sous forme d'ingestion de particules (phagotrophes) et une autre sous forme d'absorption de liquides ou de substances dissoutes (osmotrophes).

Chez les phagotrophes, selon les tailles respectives des animaux et de leurs aliments, on distingue des microphages et des macrophages : les premiers ingèrent des particules alimentaires de petite taille par rapport à la leur (ainsi, les baleines comme les moules se retrouveront dans cette catégorie) ; les seconds ingèrent des particules alimentaires solides de taille relativement grande par rapport à la leur.

On appelle animaux osmotrophes au sens strict ceux qui absorbent les nutriments directement à travers leurs téguments (nombreux parasites, Invertébrés aquatiques) ; on peut rapprocher de ceux-ci les animaux buveurs de liquides (nectar, sève, lait, sang...).

On nomme limivores des animaux consommateurs de matière organique plus ou moins décomposée et incorporée au substrat (sol, sable ou vase) qui, selon les auteurs, sont considérés comme micro- ou macr [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANIMAUX MODES D'ALIMENTATION DES  » est également traité dans :

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 671 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Besoins énergétiques »  : […] L'organisme animal convertit l'énergie potentielle chimique en d'autres formes d'énergie : chaleur, travail mécanique musculaire, travail osmotique cellulaire, énergie chimique inhérente au protoplasme lui-même ou à ses sécrétions, production d'électricité ou de lumière. Les mutations d'énergie satisfont au premier principe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition/#i_43801

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie pélagique

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 7 200 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Nutrition »  : […] Chez les animaux (zooplancton), la collecte de la nourriture se fait de façon très diverse. En gros, on peut dire qu'il y a deux grandes catégories, les filtreurs et les prédateurs. Certes, on range aisément parmi les prédateurs le poisson qui happe des euphausiacés, ou le cténaire qui englue un copépode, ou encore le chétognathe qui accroche de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-vie-pelagique/#i_43801

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie benthique

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 5 290 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Collecte de la nourriture »  : […] Ses modalités sont infiniment variées chez les animaux benthiques. On peut distinguer sommairement deux grandes catégories, les macrophages et les microphages, suivant que la taille des proies est relativement importante par rapport à celle de l'espèce considérée, ou qu'il s'agit au contraire de proies microscopiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-vie-benthique/#i_43801

PARASITISME

  • Écrit par 
  • Claude COMBES, 
  • Louis EUZET, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 6 248 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'adaptation au parasitisme »  : […] des animaux libres chez les ectoparasites, alors qu'elle se modifie chez les mésoparasites et les endoparasites. Ainsi, en ce qui concerne la nutrition, l'absorption transtégumentaire prend souvent le pas sur la digestion de matières ingérées ; par des mécanismes de diffusion simple, de transfert facilité, de transport actif et même d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parasitisme/#i_43801

POLAIRES MILIEUX

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Yvon LE MAHO
  •  • 8 300 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une richesse venant de la mer »  : […] Le phytoplancton est à la base du réseau alimentaire marin. Il est consommé par des herbivores qui transfèrent ainsi le carbone à de plus hauts niveaux dans ce réseau. Ces herbivores, qui constituent le zooplancton, sont principalement de petits crustacés, notamment des copépodes en Arctique et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieux-polaires/#i_43801

PRÉDATION

  • Écrit par 
  • Rémy CHAUVIN
  •  • 2 945 mots
  •  • 1 média

La prédation, activité qu'il ne faut pas confondre avec l'agression, met en jeu des comportements très complexes et très différents suivant les espèces. Elle pose de graves problèmes aussi bien à l'éthologie qu'à la science de l'évolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/predation/#i_43801

PRIMATES

  • Écrit par 
  • Bertrand L. DEPUTTE
  •  • 23 055 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Sites de vie »  : […] Au sein des grandes divisions taxonomiques, le poids corporel fournit une bonne prédiction du régime alimentaire (Gaulin & Konner, 1977) : les grandes formes tendent à manger de grandes quantités d'aliments de faible qualité nutritionnelle mais très agrégés dans l'espace ; les petites formes se spécialisent fréquemment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/primates/#i_43801

SOCIÉTÉS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Bernard THIERRY
  •  • 5 395 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Compétition sociale et manipulation des congénères »  : […] La compétition pour les ressources peut s'exercer sous deux formes différentes. Dans la compétition par exploitation, l'interaction entre animaux est indirecte, la consommation de l'un ayant pour effet de réduire la quantité de nourriture accessible à l'autre. C'est une tactique employée quand la ressource n'est pas défendable, par exemple si la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societes-animales/#i_43801

Voir aussi

ARÉNICOLE    RÉGIME CARNIVORE zoologie    CIL    CIRRE    CTÉNIDIE    CYTOCHROMES    DÉTRITIVORES    FLAGELLE    HERBIVORES    LAMELLIBRANCHES    LIMIVORES    MACROPHAGIE biologie    MICROPHAGIE biologie    MYSTICÈTES    NÉCROPHAGE    OSMOTROPHIE    PHYTOPHAGES    POLYCHÈTES    PONTE    PRÉDATEURS    SUSPENSIVORES

Pour citer l’article

René LAFONT, Martine MAÏBECHE, « ANIMAUX MODES D'ALIMENTATION DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-modalites-alimentaires/