CANADA, économie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Canada est membre du G7 depuis 1976 et figurait dans le peloton de tête de l’indice de développement humain (IDH) de l’ONU en 2017, juste devant les États-Unis. Son économie s’appuie sur une population instruite, la qualité de ses institutions, l’abondance de ses ressources naturelles ; très proche de la première économie mondiale, elle en est aussi relativement dépendante.

La structure centre-périphérie théorisée par l’économiste Paul Krugman, prix de la Banque de Suède en sciences économiques 2008, est le fil conducteur de notre survol de l’économie canadienne. Le contexte historique et géographique aidera à en comprendre les raisons.

Histoire et géographie

La naissance d’une nation

Avec l’arrivée des Anglais et des Français aux xvie et xviie siècles à Terre-Neuve, sur la côte atlantique et dans la vallée du Saint-Laurent, l’économie d’un Canada en devenir repose sur la traite des fourrures, le commerce avec les nations autochtones, la pêche et l’agriculture. Jusqu’au milieu du xixe siècle, le transport se fait essentiellement par voie maritime. La population et les centres urbains embryonnaires se concentrent près des voies navigables sur la côte atlantique, le Saint-Laurent et les Grands Lacs.

Après la chute du régime français en 1763 et la guerre d’indépendance des États-Unis (1775-1783), les frontières entre les nouveaux États indépendants américains et les colonies britanniques du nord du continent sont déterminées en 1783 par le traité de Paris. Ce traité fixera la frontière sud du Canada actuel. L’afflux des loyalistes britanniques sur la rive nord des Grands Lacs force le Parlement britannique en 1791 à diviser la province de Québec en Haut-Canada (qui deviendra l’Ontario), anglais et protestant, et en Bas-Canada (le Québec), français et catholique. L’activité économique se diversifie avec la révolution industrielle dans la première moitié du xixe siècle. Les deux Canadas s’unissent politiquement en 1840 avec la création d’une assemblée législative. Le dominion du Canada naît officiellement en 1867 avec la confédération des provinces de l’Ontario, du Québec, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Suivront le Manitoba (1870), la Colombie-Britannique (1871) et l’Île-du-Prince-Édouard (1873).

C’est vers cette période que le chemin de fer et les routes commencent à supplanter les voies maritimes pour le commerce et les mouvements de population. En 1870, alors que le monopole de la Compagnie de la baie d’Hudson sur le commerce des fourrures est aboli, le Canada obtient de la Grande-Bretagne les Territoires du Nord-Ouest. De cette acquisition naissent le Territoire du Yukon en 1898, à la suite de la ruée vers l’or du Klondike, et les provinces de l’Alberta et de la Saskatchewan en 1905. Enfin, après deux référendums, la colonie britannique de Terre-Neuve entre dans la Confédération canadienne en 1949, devenant la province de Terre-Neuve-et-Labrador.

L’immensité du territoire

Avec près de 10 millions de kilomètres carrés, le Canada occupe la presque totalité de la partie septentrionale du continent nord-américain. Il partage une frontière de 8 891 kilomètres avec les États-Unis, dont une partie au nord-ouest avec l’Alaska. Le Canada est bordé par l’océan Atlantique à l’est et l’océan Pacifique à l’ouest, couvrant six fuseaux horaires. L’étalement en latitude est aussi important : du 42e parallèle à l’extrémité sud de l’Ontario jusqu’au 82e dans l’océan Arctique. Le climat est extrêmement varié, avec des étés tempérés au sud et des températures arctiques au nord. Si la superficie du pays atteint presque celle de l’ensemble de l’Europe, sa population de 37 millions (2018) est légèrement inférieure à celle de la Californie. La densité de ressources naturelles par habitant est donc très élevée. Au total, 90 p. 100 de la population réside à moins de 160 km de la frontière américaine.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite de sciences économiques à l'université d'Ottawa, Ontario (Canada)

Classification

Autres références

«  CANADA, économie  » est également traité dans :

CANADA - Espace et société

  • Écrit par 
  • Anne GILBERT
  •  • 12 629 mots
  •  • 5 médias

Quiconque parcourt le Canada, ne serait-ce qu’en observant une carte, prend conscience de l’immensité du pays. Plus de 5 514 kilomètres séparent sa façade orientale, sur l’Atlantique, de sa côte occidentale, sur le Pacifique. En outre, le peuplement y est loin d’être continu, même sur sa frange sud, où vivent plus des deux tiers de la population, à moins de 100 kilomètres de la […] Lire la suite

ACEUM (Accord Canada - États-Unis - Mexique), anc. ALENA (Accord de libre-échange nord-américain)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 378 mots
  •  • 2 médias

Dénommé USMCA aux États-Unis (United States–Mexico–Canada Agreement), CUSMA au Canada (Canada–United States–Mexico Agreement) et T-MEC (Tratado entre México, Estados Unidos y Canadá), l'ACEUM remplace l'ALENA (Accord de libre-échange nord-américain), appelé NAFTA en anglais (North American Free Trade Agreement) et TLCAN en espagnol (Tratado de libre comercio de América del Norte). Cet accord a é […] Lire la suite

ALBERTA PROVINCE D'

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 654 mots
  •  • 2 médias

Située à l'extrémité ouest des Prairies canadiennes, l'Alberta est, par sa superficie (661 185 km 2 ), la quatrième province du pays ; elle comptait, en 2006, 3,29 millions d'habitants. On peut la diviser en six régions. – L'Alberta du Sud comprend la zone des prairies du sud de la Red Deer jusqu'à la frontière, à l'est, au-delà de Lethbridge. Elle est constituée de plaines avec des fermes à céré […] Lire la suite

CANADA - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Michel BRUNET, 
  • Alain NOËL
  •  • 19 334 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le déficit des finances publiques »  : […] Durant sa campagne électorale, Jean Chrétien s’est engagé à ne plus parler de Constitution, et à mettre l’accent sur l’emploi. Une fois au pouvoir, il ne revient pas sur les principales réalisations économiques du gouvernement Mulroney, qu’il avait pourtant vertement critiquées. L’ALENA et la TPS sont en place. Son gouvernement délaisse vite la question de l’emploi pour s’attaquer résolument à ce […] Lire la suite

CHARBON - Industrie charbonnière

  • Écrit par 
  • Michel BENECH, 
  • Pierre BERTE, 
  • Jacques BONNET, 
  • Robert PENTEL
  •  • 11 876 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Canada  »  : […] Le Canada, avec 26 Mt d'exportation de houille en 2002, est un pays qui exporte à plus de 80 p. 100 du charbon à coke, à destination de l'Asie (Japon, Corée du Sud). La production étant uniquement assurée par les provinces d'Alberta et de Colombie-Britannique, toutes les exportations se font par la côte Pacifique et les ports de Roberts Bank et Neptune Terminal près de Vancouver. La croissance des […] Lire la suite

CHASSE À LA BALEINE

  • Écrit par 
  • Jean-Benoît CHARRASSIN, 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 8 019 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « D'autres catégories »  : […] D'autres formes de chasse existent mais elles ne sont pas gérées par la C.B.I. Les chasses des pays tiers concernent les captures des pays non membres de la C.B.I. Deux pays tiers pratiquent encore régulièrement une chasse à la baleine qui s'apparente dans son déroulement à la chasse aborigène de subsistance : le Canada, qui accorde un quota de 3 baleines du Groenland par an aux Inuit de la prov […] Lire la suite

COLOMBIE BRITANNIQUE PROVINCE DE

  • Écrit par 
  • J. Lewis ROBINSON
  •  • 1 110 mots
  •  • 2 médias

Trois caractères fondamentaux distinguent la Colombie-Britannique (4 707 000 hab. en 2016) des autres provinces canadiennes : son relief montagneux, son climat océanique, la répartition particulière de sa population. La plus grande partie de cette province s'étend sur la cordillère de l'Ouest, complexe de terrains plissés et soulevés qui borde le continent nord-américain du Mexique à l'Alaska. Nu […] Lire la suite

COLZA

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 4 217 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le colza, produit du génie génétique »  : […] Le colza figure parmi les plantes cultivées qui ont été les plus transformées par le génie génétique. Toutefois, la transgenèse – méthode permettant d’obtenir des organismes génétiquement modifiés ou O.G.M. – ne constitue qu’une des techniques utilisées par le génie génétique. Les plus importants programmes de recherche ont été conduits en Europe de l’Ouest (en particulier en France et en Allemagn […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 : une économie convalescente

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 8 560 mots

Dans le chapitre « La zone de libre-échange nord-américaine »  : […] La crainte d'une « forteresse Europe » n'a pas été étrangère aux initiatives pour la formation de blocs commerciaux sur le continent américain et en Asie. Ainsi, des négociations devant aboutir à la création d'une zone de libre-échange entre les États-Unis, le Canada et le Mexique se sont-elles ouvertes le 12 juin à Toronto. Ce projet N.A.F.T.A. (North American Free Trade Agreement, en français : […] Lire la suite

ÉLEVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 6 690 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Élevage et organisation économique et sociale des filières de production-transformation  »  : […] La progression des phénomènes d’intégration pèse de plus en plus sur l’organisation économique et sociale des activités d’élevage. Aux États-Unis, il est de plus en plus fréquent qu’une même entreprise agro-industrielle contrôle à la fois l’amont (la production d’aliments destinés aux animaux), les activités d’élevage et l’aval (l’abattage, la découpe et la commercialisation des animaux). Ce modè […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

13-15 janvier 2021 France – Canada. Échec de la proposition de rachat de Carrefour par le Canadien Couche-Tard.

Le 13, le groupe français de la grande distribution Carrefour fait part de la proposition de rachat exprimée par le groupe canadien Alimentation Couche-Tard. Ce dernier est le deuxième exploitant nord-américain de supérettes et stations-service. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire se déclare « a priori pas favorable » à cette acquisition, qui […] Lire la suite

16-17 novembre 2020 Canada. Dénonciation de la « Grande Réinitialisation » par l'opposition.

l’économie. […] Une fois que la pandémie sera derrière nous, nous devrons rebâtir le plus rapidement possible. » […] Lire la suite

18 juin 2018 Canada. Le ministre Bill Morneau blanchi de l'accusation de conflit d'intérêts.

Le commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique Mario Dion, qui a remplacé Mary Dawson à ce poste en janvier, remet son rapport sur la plainte déposée en octobre 2017 contre le ministre fédéral de l’Économie Bill Morneau. Il estime que ce dernier ne s’est pas rendu coupable de conflit d’intérêts en parrainant un projet de loi qui pouvait avantager […] Lire la suite

17 janvier 2018 Canada. Relèvement du taux directeur de la Banque du Canada.

l’économie et malgré l’incertitude liée à la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), la Banque du Canada annonce le relèvement de son taux directeur qui passe de 1 à 1,25 p. 100. Il s’agit de la troisième hausse de celui-ci depuis la crise de 2008, après celles de juillet et septembre 2017, chacune déjà de 0,25 point. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Serge COULOMBE, « CANADA, économie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-economie/