Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PÊCHE

La pêche est la seule activité de chasse et de cueillette à avoir atteint un développement comparable à celui des grandes productions animales terrestres qui s'appuient toutes sur la domestication. Elle fournit un sixième des protéines animales consommées par l'homme. Pendant longtemps, elle a progressé plus rapidement que les élevages terrestres. Mais au cours des années 1990 sa croissance s'est arrêtée consécutivement à l'épuisement des ressources. Aujourd'hui, la persistance de fortes surcapacités, d'une surexploitation prononcée, et de conflits montre que les méthodes élaborées lorsque les ressources n'étaient pas limitantes ne suffisent plus pour rationaliser la pêche et conserver les ressources. La régulation de l'accès à la pêche est devenue indispensable. Pour cela, les institutions (régimes de propriété des ressources, mécanismes d'allocution des droits de pêche et organes de régulation) qui régissent ce contrôle doivent être ajustées aux nouvelles conditions de rareté des ressources.

Développement de la pêche

Bref historique

Usine de pêche en Islande

Usine de pêche en Islande

Pendant des millénaires, la pêche est restée limitée à des activités de subsistance circonscrites aux eaux continentales et à la frange maritime littorale. La pêche commerciale hauturière (en haute mer) a commencé à se développer en Europe occidentale au cours du Moyen Âge. La révolution industrielle lui a donné un nouvel essor grâce au développement des marchés et des moyens de transport, à l'adoption de nouvelles techniques de propulsion, de pêche et de conservation des produits, et à l'établissement de nouvelles bases, d'abord dans les pays industrialisés (Amérique du Nord, Japon, Europe de l'Est), puis dans les pays émergents (pays du Sud après leur décolonisation). Dans les années 1970, les administrations nationales ont commencé à s'intéresser aux pêcheries artisanales, jusque-là considérées comme une source de main-d'œuvre pour les marines militaire et marchande et la pêche industrielle. Profitant des liaisons avec les marchés établies par la pêche industrielle, la pêche traditionnelle est devenue rapidement une activité commerciale.

Ce développement s'est opéré selon un triple processus :

– intensification de l'exploitation des espèces nobles, proches des centres d'expansion ;

– diversification de la pêche par la mise en exploitation, dans les mêmes aires, d'espèces jusque-là négligées en raison de leur valeur et/ou de leur abondance moindres ;

– redéploiement des flottilles industrielles (ou hauturières) vers de nouvelles zones de pêche, où les deux processus précédents se répètent.

L'expansion de la pêche hauturière s'est opérée dans le cadre du principe de liberté de la pêche formulé en 1609 par Grotius. Le caractère fini des ressources rendait inévitable le heurt des intérêts de la pêche hauturière et des pêcheries locales. Après la Seconde Guerre mondiale, confrontés à l'épuisement des ressources locales, un nombre croissant de pays entreprirent d'étendre unilatéralement leurs juridictions. Leurs initiatives rencontrèrent de fortes oppositions de la part des pays pratiquant la pêche hauturière. De graves conflits opposèrent ces deux groupes de pays jusqu'à ce que, dans les années 1970, les seconds acceptent d'offrir des compensations en échange du droit de pêcher devant les côtes des pays riverains. Finalement, l'extension à 200 milles des juridictions nationales fut adoptée en 1982 à la Conférence des Nations unies de Montego Bay et formellement ratifiée en 1994.

Mondialisation de la surpêche et état des ressources

La surpêche n'est pas un phénomène récent. Dès le xve siècle, des signes de surexploitation sont observés dans les pêcheries littorales françaises. Mais, pendant longtemps, le phénomène[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Usine de pêche en Islande

Usine de pêche en Islande

Marché au poissons, Tōkyō

Marché au poissons, Tōkyō

Pêche : effets sur les captures et les rendements

Pêche : effets sur les captures et les rendements

Autres références

  • UNION EUROPÉENNE - Politique commune des pêches

    • Écrit par Jean BONCOEUR, Jean-Paul TROADEC
    • 2 263 mots

    Pour enrayer la dégradation alarmante des ressources halieutiques et diminuer les surcapacités de pêche, la Commission européenne a proposé, en mai 2002, de réformer la politique commune des pêches. Les mesures relatives à la réduction de la flotte et à la suppression des aides publiques...

  • AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire

    • Écrit par Augustin HOLL
    • 6 326 mots
    • 3 médias
    ... du Sahara oriental en Égypte, les vallées des oueds des massifs centraux sahariens et les rives des grands lacs sahariens de l'Holocène ancien. La pêche et l'exploitation intensive des ressources aquatiques et des oiseaux migrateurs fournissaient des ressources moins aléatoires et précaires que...
  • ALASKA

    • Écrit par Claire ALIX, Yvon CSONKA
    • 6 048 mots
    • 10 médias
    La pêche commerciale s'est développée à la fin du xixe siècle, lorsque les premières conserveries ont été construites. Malgré des périodes difficiles (raréfaction des poissons ou engorgement des marchés mondiaux), la pêche a fourni une source de revenu constante qui, à la fin des années 1990,...
  • AMÉRIQUE (Histoire) - Découverte

    • Écrit par Marianne MAHN-LOT
    • 4 807 mots
    • 6 médias
    ...heure des marins européens. Certains érudits situent le Vinland sur le littoral nord-est (baie de la Trinité). Mais ce n'est pas tant la vigne que le poisson – la morue surtout – qui attirait sur les bancs de Terre-Neuve les marins du littoral atlantique. On faisait grande consommation de poisson au...
  • ANGOLA

    • Écrit par Universalis, Philippe GERVAIS-LAMBONY, Didier PÉCLARD
    • 8 812 mots
    • 6 médias
    Enfin, les potentialités des activités de pêche sont importantes, grâce au courant froid de Benguela. Mais il faudrait constituer une flotte angolaise plutôt que de concéder les droits de pêche à des sociétés étrangères qui, ayant pratiqué la surpêche au début des années 1990, ont failli provoquer...
  • Afficher les 79 références

Voir aussi