Robert GAUMONT

docteur d'État ès sciences

ACTINOPODES

  • Écrit par 
  • Patrick DE WEVER, 
  • Robert GAUMONT
  •  • 3 767 mots

Les Actinopodes, eucaryotes unicellulaires, sont des Protozoaires marins ou d'eau douce caractérisés par l'existence d'axopodes, sortes de fins pseudopodes rayonnants rigides, dont l'axe est constitué par des faisceaux de microtubules organiques reliés les uns aux autres au centre de la cellule. Le cytoplasme de leur unique cellule est constitué par deux couches plus ou moins distinctes : l'ectopl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actinopodes/#i_0

ANOPLOURES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 1 028 mots

Les Anoploures ou poux sont des insectes aptères, ectoparasites des mammifères dont ils sucent le sang. L'adaptation parasitaire se traduit chez eux par des caractères régressifs comme l'absence d'ailes, mais aussi par la différenciation de griffes préhensiles qui leur permettent de s'accrocher aux poils, et par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anoploures/#i_0

CNIDOSPORIDIES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 2 464 mots

Dans la classe des Cnidosporidies, on groupe un ensemble fort hétérogène d'organismes microscopiques qui n'ont en commun que le fait d'être parasites de Vertébrés ou d'Invertébrés et de posséder une spore unicellulaire ou pluricellulaire de structure complexe contenant un germe amiboïde. En effet, bien qu'on ait affaire à des Protozoaires, cette spore est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cnidosporidies/#i_0

COCCIDIES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 3 142 mots

Les Coccidies sont des êtres unicellulaires de nature animale qui vivent en parasites dans les cellules des Mollusques, des Arthropodes et surtout des Vertébrés. Sans forme bien définie, ces corpuscules coccidiens contenus dans le cytoplasme d'une cellule hôte, ont un aspect plus ou moins amœboïde ou sphéroïde ; leur taille varie le plus souvent entre 10 et 20 μ bien que certaines espèces passent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coccidies/#i_0

COLÉOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 224 mots

Les Coléoptères sont des Insectes dont les téguments, qui généralement sont fortement sclérifiés, forment une cuirasse protectrice continue. Le prothorax, très vaste, dont toutes les pièces sont soudées, forme le corselet. Le mésothorax et le métathorax sont, au contraire, plus réduits et recouverts par les élytres ; seule une petite por […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coleopteres/#i_0

DIPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 6 278 mots

Comme leur nom l'indique, les Diptères (mouches, moustiques, etc.) sont des Insectes qui ne possèdent qu'une seule paire d'ailes fonctionnelles ; les ailes postérieures sont transformées en « balanciers » à rôle sensoriel et leur régression entraîne des modifications du thorax, lequel est presque exclusivement formé du mésothorax. Les pièces buccales formen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dipteres/#i_0

ÉPHÉMÉROPTÈRES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • Martine MAÏBECHE, 
  • Robert GAUMONT
  •  • 1 122 mots

Parmi les insectes ailés (ptérygotes), les éphéméroptères (Ephemeroptera), appelés communément éphémères ou « mouches de mai », ont une origine très ancienne puisqu'ils seraient apparus dès le Carbonifère, c'est-à-dire il y a quelque 380 à 280 millions d'années. Ils forment un ordre homogène tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ephemeropteres/#i_0

FLAGELLÉS

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 593 mots

Les Flagellés sont actuellement considérés comme les Protistes les plus primitifs. Ils comprennent des formes à affinité animale ou végétale ; aussi admet-on souvent qu'ils constituent la souche de tous les Protistes. Ils sont caractérisés par l'existence de flagelles ou fouets vibratiles qui servent à la nage et sont toujours reliés à un centrosome ou à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flagelles/#i_0

GRÉGARINES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 1 228 mots

Les Grégarines, parasites des Invertébrés, sont des êtres vivants unicellulaires ou Protistes, de taille assez exceptionnelle puisqu'elles peuvent atteindre plusieurs millimètres de long. Par les particularités de leur reproduction ce sont des Sporozoaires : après l'union de cellules reproductrices ou gamètes haploïdes (n chromosomes), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregarines/#i_0

HÉTÉROPTÈRES

  • Écrit par 
  • Jean-Yves TOULLEC, 
  • Robert GAUMONT
  •  • 2 488 mots

Les Hétéroptères, ou punaises, sont caractérisés par leurs premières paires d'ailes qui sont transformées en hémélytres et par la présence d'un appareil buccal piqueur et adapté à la succion. Ces pièces buccales, toujours dépourvues de palpes maxillaires ou labiaux, autorisent des régimes variés à condition que l'alimentation soit liquide : les espèces phytophages sucent la sève des végétaux, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heteropteres/#i_0

HOMOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Jean-Yves TOULLEC, 
  • Robert GAUMONT
  •  • 2 555 mots

Les Homoptères regroupent les cigales, cicadelles, psylles, pucerons et cochenilles. Ils sont caractérisés par leurs quatre ailes qui sont toutes membraneuses ou secondairement absentes. À l'instar des Hétéroptères, avec lesquels ils étaient autrefois regroupés sous l'appellation d'Hémiptéroïdes, les Homoptères présentent un développement avec métamorph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homopteres/#i_0

HYMÉNOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 6 439 mots

L'ordre des Hyménoptères, constituant l'un des groupes les plus importants d'insectes, est représenté par quelque 120 000 espèces, dont certaines comme les guêpes, les abeilles ou les fourmis sont connues de tous. Ces insectes sont caractérisés par quatre ailes membraneuses (d'où leur nom signifiant « ailes en membrane »), un appareil buccal de type broyeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hymenopteres/#i_0

ISOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 3 654 mots

Les Isoptères ou termites,insectes broyeurs à développement progressif, doivent leur nom à leurs deux paires d'ailes presque semblables qui, au repos, se superposent à plat sur le dos des mâles et des femelles jeunes. Bien qu'ils soient apparentés à des formes relativement archaïques (Blattoptéroïdes), les termites fossiles ne sont connus qu'à partir de l'É […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isopteres/#i_0

LÉPIDOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 689 mots

Les papillons sont souvent considérés comme les plus beaux des animaux, et les collectionneurs les recherchent pour leurs couleurs, qui peuvent être éclatantes et sont dues aux minuscules écailles couvrant les ailes de ces Insectes. Linné a jugé cette particularité si caractéristique qu'il en a tiré le nom de l'ordre des Lépidoptères (du grec λεπ́ις, écaille). En dehors de leur rôle éventuel dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lepidopteres/#i_0

MÉCOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 696 mots

L'ordre des Mécoptères est un groupe très ancien d'insectes qui ne sont plus représentés aujourd'hui que par un nombre réduit d'espèces (quelque 400 espèces, dont seulement une dizaine en France). Ces insectes ont connu leur apogée au Permien et sont restés encore très nombreux au Tria […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecopteres/#i_0

MIMÉTISME, zoologie

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 3 167 mots

Bien que le terme « mimétisme » ait pour le spécialiste une définition très restreinte (limitée à la ressemblance entre deux espèces animales zoologiquement éloignées dont l'une, inoffensive, « mime » l'autre), il évoque généralement tous les phénomènes de camouflage que de nombreux animaux présentent naturellement et grâce auxquels ils échappent aux regards de l'homme. Homochromie et homotypie, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mimetisme-zoologie/#i_0

NÉVROPTÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 2 229 mots

Dans le super-ordre des Névroptéroïdes sont réunis trois ordres d'Insectes : Mégaloptères, Rhaphidioptères et Planipennes, entre lesquels est répartie la majeure partie des espèces qui formaient l'ancien ordre des Névroptères suivant la conception linnéenne. Les Névroptéroïdes sont considérés comme les plus primitifs des Holométaboles. Ils ont des pièces buccales broyeuses et possèdent quatre aile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nevropteroides/#i_0

ODONATES

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Robert GAUMONT
  •  • 1 918 mots

Parmi les insectes ailés (Ptérygotes), les Odonates ou libellules sont de proches parents des Éphéméroptères. Autrefois réunis sous le terme d'Éphéméroptéroïdes, ces deux ordres anciens regroupent des espèces qui présentent, malgré un aspect fort différent, un certain nombre de caractères communs : leurs ailes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odonates/#i_0

ORTHOPTÈRES ET DERMAPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 006 mots

L'ordre des Orthoptera (orthoptères) comprend un grand nombre de formes peu spécialisées souvent décrites en entomologie comme le type même de l'insecte : ce sont les sauterelles, les grillons, les criquets. Leurs larves sont peu différentes de l'adulte et la croissance de leurs ailes, très progressive, réalisée à partir d'ébauches alaires externes, est typique du développement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orthopteres-et-dermapteres/#i_0

PROTISTES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 287 mots

Les Protistes regroupent tous les organismes vivants unicellulaires d'affinité animale ou d'affinité végétale, car il est aujourd'hui établi qu'à ce niveau d'organisation la distinction entre les deux grands règnes n'a pas la signification fondamentale qu'elle revêt chez les êtres vivants supérieurs. Aussi la protistologie réunit-elle en une même science les botanistes et les zoologistes qui s'int […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protistes/#i_0

PSOCOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 426 mots

Les psocoptères (ou psoques) sont des insectes hétérométaboles (à développement progressif) dont la taille ne dépasse pas quelques millimètres et qui vivent le plus souvent sur les feuilles des arbres ou sous les écorces. Leurs quatre ailes (quand elles existent) sont membraneuses et disposées en toit au repos. Le couplage des ailes est assuré par un double […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psocopteres/#i_0

RHIZOPODES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 2 406 mots

Les Rhizopodes sont des êtres unicellulaires caractérisés en principe par leur cytoplasme nu, dépourvu de tout organite locomoteur. On considérait autrefois ces Protozoaires comme les formes animales les plus rudimentaires, les plus primitives, et on voyait en eux la souche de tous les animaux. Aujourd'hui, on pense que les Rhizopodes constituent en réalité un rameau dérivé des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhizopodes/#i_0

SIPHONAPTÈRES ou APHANIPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 1 216 mots

Les Siphonaptères, ou Aphaniptères, communément appelés puces, sont des insectes de petite taille, dépourvus d'ailes et au corps comprimé latéralement. À l'état adulte, ce sont des parasites externes (ectoparasites) qui sucent le sang des vertébrés à sang chaud (mammifères, oiseaux) pour se nourrir. L'absence d'aile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siphonapteres-aphanipteres/#i_0

THYSANOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 1 343 mots

L'ordre des Thysanoptères (ou Thrips) regroupe de minuscules insectes (de la taille du millimètre environ) qui vivent le plus souvent aux dépens des végétaux, qu'ils sucent ; certaines espèces cependant sont prédatrices. Leur pullulement au cours des journées ensoleillées d'été les rend parfois gênants, mais ils sont parfaitement inoffensifs pour l'homme.Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thysanopteres/#i_0

TRICHOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 585 mots

Les Trichoptères, ou phryganes, sont des insectes dont l'aspect est assez voisin des papillons ; cependant, leurs ailes ne sont pas recouvertes d'écailles, mais de poils nombreux formant souvent des franges marginales, d'où le nom de l'ordre. Au repos, ces ailes sont disposées en toit. L'appareil buccal, primitivement de type broyeur, est modifié chez l'adu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trichopteres/#i_0