SIPHONAPTÈRES ou APHANIPTÈRES

Médias de l’article

Ctenocephalides

Ctenocephalides
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Pulex

Pulex
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Aphaniptères : pièces buccales

Aphaniptères : pièces buccales
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ceratophyllus

Ceratophyllus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Les Siphonaptères, ou Aphaniptères, communément appelés puces, sont des insectes de petite taille, dépourvus d'ailes et au corps comprimé latéralement. À l'état adulte, ce sont des parasites externes (ectoparasites) qui sucent le sang des vertébrés à sang chaud (mammifères, oiseaux) pour se nourrir. L'absence d'ailes n'est pas originelle, mais constitue une adaptation à la vie parasitaire. Ce sont des insectes évolués à métamorphoses complètes (holométaboles). On les rapproche des Diptères à cause de l'aspect de leurs larves, mais leurs affinités restent très incertaines.

Étude de quelques types

Les puces ont un aspect bien particulier (fig. 1 et 2). Si leur aptérisme leur interdit le vol, la conformation de leurs pattes postérieures leur permet d'effectuer des sauts qui peuvent atteindre une hauteur de 20 centimètres sur une distance de 40 centimètres : les hanches et les fémurs de la 3e paire de pattes sont particulièrement développés et élargis. Leur régime est toujours hématophage ; aussi leur appareil buccal est-il de type piqueur.

Ctenocephalides

Ctenocephalides

dessin

Ctenocephalides canis ♂ (d'après Séguy)… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pulex

Pulex

dessin

Pulex irritans mâle (d'après Mégnin)… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La tête, peu mobile, porte les yeux, les antennes et les pièces buccales (fig. 3) :

Aphaniptères : pièces buccales

Aphaniptères : pièces buccales

dessin

Pièces buccales… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

a) Les yeux, ou plutôt les vestiges oculaires, non fonctionnels, sont dépourvus d'ommatidies.

b) Les antennes, logées dans des fossettes antennaires, sont courtes, formées de trois articles, dont le dernier, dilaté en massue, présente une dizaine de plis transversaux variables suivant les sexes et les espèces (fig. 4).

Ceratophyllus

Ceratophyllus

dessin

Ceratophyllus gallinae: dimorphisme sexuel des antennes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

c) Les pièces buccales (fig. 5), transformées en pièces vulnérantes capables de percer la peau des vertébrés, compren [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert GAUMONT, « SIPHONAPTÈRES ou APHANIPTÈRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/siphonapteres-aphanipteres/