CARBONIFÈRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est dès le xviiie siècle que Richard Kirwan a introduit le terme carbonifère pour désigner des roches productrices de charbon et le mot a désigné les dépôts houillers de Grande-Bretagne et d'Europe occidentale à partir du xixe siècle. Aujourd'hui, le Carbonifère représente un système de l'ère paléozoïque (ère primaire) qui succède au Dévonien (système précédent). Il s'étale de — 359,2 millions d'années (+/— 2,5 Ma) à — 299 Ma (+/—  0,8 Ma), soit une durée de quelque 60 Ma. D'après la sous-commission internationale de stratigraphie du Carbonifère (S.C.C.S., Subcommission on Carboniferous Stratigraphy), la base du Carbonifère est fondée sur l'apparition du conodonte Siphonodella sulcata dans la lignée S. praesulcata- S. sulcata, dans la coupe de La Serre, une colline près des villages de Cabrières et de Neffiès, dans l'Hérault (France).

Du fait de son importance économique, le Carbonifère a été très étudié. Chaque région productrice de charbon a dès lors développé sa propre terminologie stratigraphique fondée sur les caractéristiques des bassins exploités. C'est le cas de l'Europe occidentale (Grande-Bretagne, France, Belgique, Allemagne, Espagne), de l'Amérique du Nord (dont la Pennsylvanie), de la plate-forme d'Europe orientale (Pologne, Russie, Ukraine), de la Chine et de l'Inde. Cependant, toutes ces séries étant majoritairement non marines, elles renferment très peu de marqueurs biostratigraphiques à valeur internationale, d'où des difficultés innombrables pour les corréler. Ce n'est que dans les années 1990 qu'un consensus a été trouvé pour établir une échelle internationale du Carbonifère. Elle combine désormais des noms de sous-systèmes et d'étages issus de trois des régions historiques, les États-Unis, la Belgique et la Russie – respectivement, Mississippien et Pennsylvanien (correspondant aux deux sous-systèmes du Carbonifère) ; Tournaisien (étage du Mississipien inférieur) et Viséen [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : docteur ès sciences (doctorat d'État), agrégé de l'Université, directeur de recherche au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  CARBONIFÈRE  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 698 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Seconde étape (Dévonien inférieur-Permien) »  : […] La seconde étape est caractérisée par une instabilité relative du tréfonds traduisant sans doute les premiers frémissements de l'orogenèse hercynienne. Au nord, dans l'Anti-Atlas-Tindouf, cette instabilité se traduit par de fréquents changements de faciès. Au Dévonien inférieur , la sédimentation est schisto-calcaréo-gréseuse avec des discordances locales. Dans l'Ougarta et la Saoura, la série es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geologie/#i_26327

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 175 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le Paléozoïque »  : […] Au cours du Primaire, la partie occidentale de l'Amérique du Sud connaît une évolution dont le terme est un édifice montagneux de type alpin, à double déversement, en relation avec la collision des cratons afro-brésilien – qui ne se sépareront qu'au cours du Secondaire – et australien. Les deux chaînes élémentaires du système, Bolivianides à l'est, Cuyanides à l'ouest, se disposent de part et d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_26327

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre « Carbonifère (360-295 Ma) »  : […] Pendant le Carbonifère inférieur, le schéma reste inchangé à quelques détails près : le bassin de Verkhoïansk se raccorde d'une part aux mers plus occidentales et émet une pointe vers celui de Chichibu, tandis que l'axe du bassin himalayen est déporté vers le nord. Le raccord avec les zones méditerranéennes se fait, d'une part par un bras de mer couvrant (ou contournant ?) la Turquie par le Cauca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geologie/#i_26327

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Au Carbonifère : la chaîne hercynienne et les bassins houillers »  : […] Le Carbonifère débute par une large transgression marine sur le continent nord-européen comme en témoignent les calcaires à Coraux, Crinoïdes et Brachiopodes des séries d'âge dinantien de l'Ardenne, de l'Irlande et de la chaîne Pennine en Grande-Bretagne. L'étalement des mers épicontinentales se maintient plus longuement sur la plate-forme russe (bassin de Moscou au Carbonifère moyen), tandis qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geologie/#i_26327

GYMNOSPERMES

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 4 005 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Âge et registre fossile des Gymnospermes »  : […] Il est difficile de traiter les Gymnospermes sans évoquer leur registre fossile, particulièrement riche, diversifié et abondant, notamment à la fin du Paléozoïque et au cours du Mésozoïque. De nombreux fossiles sont connus non seulement pour chacun des cinq grands groupes nommés précédemment (Ginkgoales, Cycadales, Pinaceae, Gnetales et Cupressophytes), mais également pour un certain nombre d’aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gymnospermes/#i_26327

JURA

  • Écrit par 
  • Georges CHABOT, 
  • Paul CLAVAL, 
  • André GUILLAUME, 
  • Solange GUILLAUME, 
  • Philippe HEBEISEN, 
  • Patrick RÉRAT
  • , Universalis
  •  • 4 795 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Stratigraphie »  : […] Les terrains primaires cristallins (gneiss, micaschistes, granites) n'affleurent que dans le massif de la Serre et l'île Crémieu ; mais ils ont été atteints par des sondages (Lons-le-Saunier et Essavilly). Ces formations ont subi l'orogenèse hercynienne. Le Carbonifère , reconnu par des sondages (Lons-le-Saunier), montre seulement des niveaux d'âge sté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jura/#i_26327

PALÉOZOÏQUE ou ÈRE PRIMAIRE

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 10 606 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Importance économique des roches paléozoïques »  : […] Parmi les six systèmes constituant le Paléozoïque, le Carbonifère doit son nom aux très importants dépôts de charbons d'Europe occidentale et centrale, datés essentiellement du Carbonifère supérieur (« Houiller » ou Silésien, correspondant à peu près au Pennsylvanien) [fig. 1]. Ces charbons ont été ou sont encore l'objet d'exploitations. En France, elles étaient situées dans les massifs géologiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleozoique-ere-primaire/#i_26327

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Relief et hydrographie »  : […] « Dieu a créé la terre, mais il a laissé aux Hollandais le soin de créer les Pays-Bas », dit un vieux dicton entretenu par d'héroïques récits sur les constructeurs de digues, les inondations, par de jolies images de polders soigneusement construits et de moulins à vent. Cela est vrai pour les provinces de Zélande, de Hollande, du Flevoland et de larges portions de la Frise et du Groningue, située […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_26327

PRUVOST PIERRE (1890-1967)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 373 mots

Géologue français, Pruvost fait œuvre de stratigraphe du Paléozoïque et de paléontologiste du Houiller, s'attachant particulièrement aux problèmes posés par l'accumulation sédimentaire. Issu d'une famille de médecins, il commence parallèlement des études médicales et une licence de sciences naturelles. En 1910, sa nomination en qualité d'assistant au Musée houiller de l'université de Lille, fondé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-pruvost/#i_26327

ROYAUME-UNI - Géologie des îles Britanniques

  • Écrit par 
  • Frederick Wiar DUNNING
  •  • 4 171 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La couverture ancienne atteinte par le plissement varisque »  : […] Une partie notable de la surface des îles Britanniques au nord de la bande plissée varisque proprement dite est formée soit de Vieux Grès rouge supérieur, soit de terrains d'âge carbonifère, soit des deux à la fois ; ils se sont accumulés sur la surface inégalement subsidente du substratum plissé calédonien ou plus ancien. Les affleurements les plus étendus sont en Irlande, en Angleterre septentr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-geologie-des-iles-britanniques/#i_26327

TOURNAISIEN

  • Écrit par 
  • Jacques PHILIPPON
  •  • 132 mots

Premier étage du Carbonifère défini par A. Dumont en 1832 dans la région de Tournai (Belgique). Bien représenté en Europe, le Tournaisien comprend à sa base l'assise d'Hastière et d'Etroeungt, qui comporte les calcaires, macigno et psammites d'Etroeungt et de Comblain-au-Pont et les calcaires et schistes d'Hastière. On a ensuite l'assise de Maredsous, qui comprend les schistes à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tournaisien/#i_26327

Pour citer l’article

Alain BLIECK, « CARBONIFÈRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbonifere/