Jean-Paul BRISSON

professeur à l'université de Paris-X

AUGURES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 778 mots

À Rome, membres d'un collège sacré, recrutés par cooptation et inamovibles. De quatre ( ?) à la fin du ~ ive siècle, leur nombre fut porté à six en ~ 300, puis à quinze par Sylla, à seize enfin par César. L'institution de ce collège remonte aux temps les plus archaïques de Rome et n'a pas dû évoluer sensiblement au cours de l'histoire : comme l'a mont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augures/#i_0

CACUS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 548 mots

Personnage qui nous est essentiellement connu par le récit que fait Virgile (Énéide, VIII, 185-275) de sa lutte contre Hercule. Monstre mi-homme mi-bête, Cacus est doué du pouvoir d'exhaler du feu et de la fumée. Une profonde caverne au pied de l'Aventin lui sert de repaire, et il fait régner une véritable terreur sur les populations vois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cacus/#i_0

CASTOR & POLLUX

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 624 mots

Des jumeaux de la légende grecque Castor et Pollux, en fait, le premier fut seul à recevoir à Rome un culte officiel. Ce culte remonte certainement à une date très ancienne, qu'il n'est pas possible de préciser avec une entière exactitude. Ce qui est notable, c'est que cette divinité étrangère, importée sans doute de Grande-Grèce, fut honorée dès le départ à l'intérieur du pomerium […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castor-et-pollux/#i_0

EVOCATIO, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 528 mots

Le terme latin « evocatio » désigne, dans le monde romain, l'acte de procédure religieuse par lequel les dieux d'une cité ennemie sont sollicités, au moment de l'assaut final, d'« abandonner le territoire, les temples, les cultes et la ville » de l'ennemi, pour accorder leur préférence « au territoire, aux temples, aux cultes et à la ville » de Rome. Il s'agit là d'une opératio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evocatio-religion-romaine/#i_0

FAUNUS & DIVINITÉS RUSTIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 608 mots

Le domaine de Faunus, divinité romaine, inquiétante et complexe, est proprement rural : champs, prés, forêts, par opposition à tout ce qui est urbain. Son pouvoir est à la fois nécessaire et redoutable pour l'homme ; son aire d'action englobe tout un secteur indispensable à la survie de la société humaine : terres cultivées, pâturages pour les troupeaux, exploitations forestières..., et on a besoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faunus-et-divinites-rustiques/#i_0

FÉTIAUX

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 474 mots

Membres d'un groupe, ou collège, de vingt prêtres (fetiales) chargé d'assurer à Rome la garantie de Jupiter vis-à-vis d'un ennemi, au moment de la déclaration d'une guerre ou de la conclusion d'un traité. L'institution de ce sacerdoce spécialisé répondait au besoin de mettre le bon droit de son côté en affirmant la « légitimité » d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fetiaux/#i_0

FIDES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 650 mots

« Numa, écrit Tite-Live, n'institua de cérémonie annuelle qu'en l'honneur de la seule Fides ; il enjoignit aux flamines de se rendre à son sanctuaire sur un char à deux chevaux et de célébrer le culte la main enveloppée jusqu'au bout des doigts, afin de signifier que la bonne foi doit être protégée et que son siège est s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fides/#i_0

FLAMINE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 463 mots

Prêtre romain attaché au service d'un dieu déterminé à l'exclusion de tout autre. D'où il ne suit pas que toutes les divinités honorées à Rome aient eu leur flamine : seuls les dieux de la triade primitive, Jupiter, Mars et Quirinus (flamines majeurs), plus douze dieux secondaires, la plupart du temps fort obscurs (flamines mineurs), avaient reçu ce privilè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flamine/#i_0

FORTUNA

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 660 mots

Possédant, à Rome, un statut d'une très grande ambiguïté, la notion de fortuna, qui correspondait originellement à « la chance », « la bonne chance » surtout, a sans doute été très tôt divinisée. Mais c'est en ce point qu'il faut essayer d'élucider les choses. Dans la mesure où l'on dit que la fortuna a été divinisée, à partir du moment où elle est dotée d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fortuna/#i_0

GENTILICES CULTES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 297 mots

Propres à certaines gentes, c'est-à-dire à certains clans patriciens, les cultes gentilices doivent être rigoureusement distingués des cultes domestiques qui se célébraient dans le cadre d'une famille au sens étroit du mot et au domicile de cette famille. Les cultes gentilices avaient leurs rites particuliers et leurs sanctuaires. Très archaïques, ils sont en général fort mal c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cultes-gentilices/#i_0

JANUS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 309 mots

Le nom de Janus est assimilable à un nom commun signifant « passage ». L'irlandais a dérivé de la même racine le mot désignant le « gué » et la porte d'une maison se dit en latin janua ; inutile sans doute de recourir au dieu étrusque Ani pour expliquer le Janus latin. Il est le dieu qui préside à toute espèce de transition d'un état à un autre.Dans l'espace d'abord : il veille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janus/#i_0

JUNON, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 430 mots

Le nom de Junon est sans doute à rattacher à la racine qui a donné en latin juvenis et juventus, exprimant une idée de « jeunesse » et donc de « plénitude de force physique ». L'assimilation à la divinité étrusque Uni ne paraît pas s'imposer. Déesse latine plus que romaine, Junon était honorée dans tout le Latium, à Lanuvium et à Tibur en particulier. Divini […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/junon-religion-romaine/#i_0

JUPITER, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 592 mots

Le nom de « Jupiter » signifie littéralement : « maître du jour lumineux ». Cette étymologie assurée ne doit pas inciter à en faire pour autant un dieu purement naturaliste. Jupiter est, certes, le maître de la foudre et de l'orage, comme l'attestent les épithètes archaïques de Lucetius, « l'éclatant » (par référence à l'éclair), et de Elicius, « qui attire » (la pluie), mais il est avant tout, se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jupiter-religion-romaine/#i_0

LEMURIA & PARENTALIA

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 385 mots

À Rome, les 9, 11 et 13 mai, un père de famille soucieux de ses devoirs devait se lever sur le coup de minuit. Pieds nus, il écartait de son chemin les ombres des morts en joignant le pouce aux autres doigts ; il se lavait les mains, puis jetait derrière lui, sans se retourner, des fèves noires que l'ombre du mort, lemur, était censée ramasser. Il se lavait à nouveau les mains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lemuria-et-parentalia/#i_0

LUPERCALES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 484 mots

Le 15 février à l'aube, à Rome, deux groupes de jeunes gens, appartenant respectivement aux gentes des Fabii et des Quinctii, se réunissaient au Lupercal, cette grotte au pied du Palatin, où la louve de la légende avait allaité les jumeaux fondateurs. Après avoir sacrifié une chèvre dont ils découpaient la peau en lanières, ces luperques, vêtus d'une simple peau de bouc, se lan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lupercales/#i_0

MARS, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 534 mots

Bien que ses rapports avec les autres divinités majeures se soient modifiés au cours de l'histoire de Rome, le rôle de Mars est toujours resté très clair : il est le dieu de la guerre, le technicien des combats. À la différence de Jupiter qui peut intervenir dans la bataille par des moyens magiques et miraculeux, Mars y patronne les effets de la force physique, des armes et du courage, en un mot l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mars-religion-romaine/#i_0

MERCURE, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 340 mots

L'origine de cette divinité est obscure, italique sans doute à en juger par des témoignages épigraphiques osques et ombriens. Le plus probable est qu'il faut rattacher le nom de Mercurius à la racine qui désigne en latin les marchandises et leur circulation. Une chose est sûre en tout cas : Mercure est le dieu des marchands dès la plus haute antiquité.Il se peut que son culte a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercure-religion-romaine/#i_0

MINERVE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 344 mots

Déesse romaine un peu mystérieuse sur laquelle nous sommes assez mal informés. Elle siège sur le Capitole aux côtés de Jupiter, mais aucune fête n'est prévue en son honneur au plus ancien férial romain. Le 19 mars, les artisans de tout genre, tisserands, foulons, lapicides, joueurs de flûte... lui rendaient un culte ; mais son nom n'en figure pas pour autant au calendrier. Vint-elle d'Étrurie, res […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/minerve/#i_0

NUMEN

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 264 mots

La formation du mot numen est claire. Il appartient à un type de dérivés qui permettait de former, à partir d'un verbe, un nom abstrait. Le verbe dont dérive numen signifiait : « manifester sa volonté par un signe de tête ». L'emploi n'est pas moins clair : le mot est toujours appliqué à la manifestation d'une volonté divine et exprime la puissance propre d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/numen/#i_0

PÉNATES & LARES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 337 mots

Nom dérivé de penus, le « garde-manger », dont les pénates sont en quelque sorte les protecteurs. Ces divinités, toujours invoquées collectivement, garantissent au groupe familial sa subsistance, et donc sa survie. Ils apparaissent comme les dieux du foyer domestique, veillant sur le feu qui sert à faire la cuisine. Ils sont attachés en propre au groupe familial et se déplacent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/penates-et-lares/#i_0

POMERIUM

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 362 mots

D'après Tite-Live (I, 44), le mot pomerium désignait une bande de terrain, immédiatement contiguë à l'enceinte fortifiée de Rome, sur laquelle « il n'était mystiquement fondé ni d'habiter ni de labourer ». Cette définition fait clairement apparaître le pomerium comme une ligne de démarcation entre deux espaces dont la dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pomerium/#i_0

POMONE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 141 mots

Déesse qui préside à la maturation des fruits. Elle est servie par un flamine, le dernier des flamines mineurs, ce qui garantit sa haute antiquité ; mais on ne lui connaît aucune fête et son nom ne figure pas au calendrier. Peut-être ce silence s'explique-t-il par le fait que son culte était lié au rythme de la croissance végétale et que, par conséquent, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pomone/#i_0

PONTIFES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 867 mots

« Numa nomma grand pontife Numa Marcius, fils de Marcius, l'un des sénateurs, et lui donna en dépôt une description très détaillée de toutes les cérémonies religieuses, des victimes, des dates, des temples qui convenaient pour les célébrer, et du lieu d'où il fallait tirer de l'argent pour subvenir à ces dépenses. Toutes les autres cérémonies du culte public ou privé étaient également soumises aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pontifes/#i_0

QUIRINUS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 673 mots

Un des personnages les plus difficiles et les plus complexes du panthéon romain, et qui fut encore compliqué par les exégètes modernes.À l'époque archaïque, il formait avec Jupiter et Mars une triade cohérente et articulée. La preuve en est fournie, d'une part, par l'existence d'un flamine majeur attaché à sa personne (le troisième dans l'ordre de préséance) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quirinus/#i_0

SALIENS, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 284 mots

L'activité guerrière dominait, de mars à octobre, une portion définie de l'année religieuse romaine correspondant à la saison primitivement réservée à ce type d'activité. En mars, sous la tutelle du dieu qui donnait son nom à ce mois, un ensemble de cérémonies visait à inspirer aux combattants sur le départ le délire sacré, le furor, requis par l'état particulier où ils entraie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saliens-religion-romaine/#i_0

SATURNE, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 790 mots

Le culte de Saturne est attesté à Rome depuis la plus haute antiquité et s'est maintenu assez vivace jusqu'à la fin de l'Empire ; mais il n'est pas possible pour autant de cerner avec précision les contours du personnage divin auquel il s'adressait. Son temple, au sud-ouest du Forum, abritait l'aerarium, sorte de coffre-fort public où étaient conservés, sous l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saturne-religion-romaine/#i_0

TELLUS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 267 mots

À Rome, divinité féminine étroitement associée à Cérès dans les principaux offices de cette dernière : protection des céréales, mariage, funérailles. Selon l'heureuse expression d'Ovide, Cérès offre aux céréales « la cause » et Tellus « le lieu » de leur croissance. Cette dernière préside en somme aux forces mystérieuses et ambivalentes, sources aussi bien de vie que de mort, qui se manifestent da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tellus/#i_0

TERMINUS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 302 mots

Le nom du dieu Terminus n'est autre qu'un nom commun très couramment employé en latin pour désigner la borne marquant la limite d'une propriété foncière ou d'un territoire. Aussi bien le dieu a-t-il pour mission de garantir tout ce qui borne un espace : tout propriétaire terrien lui rend un culte à la limite de son fonds et le peuple romain le vénère à six milles de Rome, limite du plus ancien ter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terminus/#i_0

VÉNUS, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 853 mots

Personnification d'un substantif neutre signifiant à peu près « le charme » au sens le plus fort du mot, tout ce qui est de nature à engendrer un attrait dont la raison ne rend pas compte. Pour prendre une idée de l'étendue des connotations de ce terme, il faut se rappeler que la même racine a fourni des noms aussi différents que venia, « la bienveillance toute gratuite », et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venus-religion-romaine/#i_0

VIRTUS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 469 mots

Littéralement, la « virtus » est la qualité propre du vir, c'est-à-dire du mâle. Aussi la première acception du mot fut-elle de désigner le courage physique dont doit faire preuve le soldat sur le champ de bataille. En ce sens, la notion de virtus entre en couple avec fortuna, la chance : courage et chance représentent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virtus/#i_0