POMONE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Déesse qui préside à la maturation des fruits. Elle est servie par un flamine, le dernier des flamines mineurs, ce qui garantit sa haute antiquité ; mais on ne lui connaît aucune fête et son nom ne figure pas au calendrier. Peut-être ce silence s'explique-t-il par le fait que son culte était lié au rythme de la croissance végétale et que, par conséquent, les manifestations pouvaient en varier dans le temps. Il se peut aussi que le développement du culte de Cérès comme protectrice de l'agriculture ait réduit à l'état de vestiges des cultes plus anciens et plus spécialisés, comme celui de Pomone. Ovide (Métamorphoses, xiv, 643 et ss.) lui attribue des amours avec Vertumne, dieu peut-être d'origine étrusque, rattaché aux changements de saison.

—  Jean-Paul BRISSON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Paul BRISSON, « POMONE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pomone/