Gilles QUINSAT

écrivain

AISTHESIS (J. Rancière) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 077 mots

En 1946, Erich Auerbach publiait Mimésis, un essai qui fit date. Comme le précisait son sous-titre, l'ouvrage se proposait de décrire l'évolution de « la représentation de la réalité dans la littérature occidentale », de l'Odyssée d'Homère à La Promenade au phare de Virginia Woolf. À chaque chapitre, Auerbach partait de l'examen d'un extr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aisthesis/#i_0

AUSTER PAUL (1947- )

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 954 mots

« Je suis conteur d'histoires plutôt que romancier, je me sens proche de la tradition orale du récit, qui n'a aucun rapport avec le roman au sens courant du terme. » De fait, de L'Invention de la solitude à Léviathan, en passant par la Trilogie new-yorkaise et Moon Palace, les œuvres de Paul Auster trouvent pour la plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-auster/#i_0

LA CAPITALE DES SIGNES. PARIS ET SON DISCOURS (K. Stierle)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 921 mots

Dans La Littérature européenne et le Moyen Âge latin, E. R. Curtius souligne le rôle capital qu'a joué pour la culture occidentale la métaphore du « grand livre du monde » où la nature tout entière se donne à déchiffrer. Cette garantie d'un ordre cosmique a dû, à partir du xve siècle, céder le pas devant une autre forme de lecture, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-capitale-des-signes-paris-et-son-discours/#i_0

DES FORÊTS LOUIS-RENÉ (1918-2000)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 859 mots

La première enfance de Louis-René des Forêts se partage entre Paris et le Berry. Vers l'âge de treize ans, il est placé dans un collège religieux en Bretagne, puis termine ses études secondaires à Bourges, dans un collège diocésain. Marquées par la découverte de la littérature et bientôt de la musique, ces années sont aussi celles du deuil : des Forêts perd sa mère en 1936, son père en 1940. Démob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-rene-des-forets/#i_0

GATTO ALFONSO (1909-1976)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 063 mots

Né à Salerne, Alfonso Gatto est mort d'un accident de la route, près d'Orbetello. Il s'inscrivit en 1926 à la faculté des lettres de Naples, mais ne termina pas ses études. De 1934 à 1938, il habita Milan : il avait déjà publié ses premiers poèmes (Isola, Île, 1932). Quittant Milan après l'expérience amère de quelques mois de prison pour raisons politiques, il s'installa en 193 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfonso-gatto/#i_0

LA GLOIRE et L'INDIVIDU LITTÉRAIRE (D. Oster)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 411 mots

Dans le langage pictural, la gloire évoque l'auréole enveloppant le corps du Christ, le nimbe signalant la présence divine. De fait, c'est bien comme une icône de la modernité que Mallarmé nous apparaît aujourd'hui, ou encore comme le prophète d'une conception de la littérature qui a commencé à se formuler au cours du xixe siècle. « Mallarmé », davant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-gloire-l-individu-litteraire/#i_0

L'HORIZON (P. Modiano) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 925 mots

Un roman de Patrick Modiano est d'abord une variation sur la magie des noms, proche en cela de la méditation de Proust sur le secret que recèlent les noms de lieux (Combray) ou de personnes (Guermantes). Mais alors que chez celui-ci ils composent, à la manière d'un roman médiéval, les stations d'un itinéraire qui le conduira à sa vocation d'écrivain, ils dessinent chez Modiano une constellation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-horizon-p-modiano/#i_0

HOUELLEBECQ MICHEL (1958- )

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 209 mots

Michel Houellebecq ‒ de son vrai nom Michel Thomas ‒ est né le 26 février 1958 à La Réunion. En 1985, il donne des poèmes à la Nouvelle Revue de Paris, avant de publier un essai (Lovecraft, contre le monde, contre la vie, 1991). Suivront des recueils de poèmes (La Poursuite du bonheur, 1992 ; Le Sens du combat, 1996, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-houellebecq/#i_0

L'INCENDIE, Tarjei Vesaas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 399 mots

L'œuvre de Tarjei Vesaas (1897-1970), l'un des plus grands écrivains norvégiens, est encore mal connue chez nous. Si Vesaas a voyagé, notamment en Allemagne et en Autriche, il est demeuré lié, jusque dans le choix de ses décors et de ses personnages, au Telemark, la région qui l'a vu naître et où il passa une partie de sa vie. Parmi les livres traduits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-incendie/#i_0

LAMBRICHS GEORGES (1917-1992)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 667 mots

Né le 5 juillet 1917 à Bruxelles, Georges Lambrichs rencontre Jean Paulhan à vingt ans, alors qu'il vient de lui soumettre un texte. Le directeur de La Nouvelle Revue française sera pour lui une référence constante, aussi bien par ses écrits, sa lucidité critique et son goût de l'ellipse que par sa manière de concevoir l'esprit d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-lambrichs/#i_0

LEIRIS MICHEL (1901-1990)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 2 911 mots

Comment rendre nécessaire le désordre d'une vie ? Comment doter de sens ce qui est le fruit du hasard ? Ces questions marquent le dilemme de l'entreprise autobiographique, et singulièrement de celle conduite par Michel Leiris. En effet, là où l'œuvre d'art vise à l'accomplissement et à la justification suprême qu'énonce Proust dans Le Temps retrouvé, le sujet autobiographique s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-leiris/#i_0

LEUTRAT JEAN-LOUIS (1941-2011)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 498 mots

Historien de la littérature et du cinéma. Né en 1941 à Vichy, professeur agrégé, Jean-Louis Leutrat enseigne d'abord à Grenoble, puis, devenu professeur des universités, à Paris-III-Sorbonne nouvelle. Il sera par la suite président de cette université de 1996 à 2001. Son œuvre se situe résolument au carrefour des différents domaines artistiques que sont la littérature, le cinéma et la peinture. Ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-leutrat/#i_0

MANGANELLI GIORGIO (1922-1990)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 621 mots

Né à Milan, Manganelli a longtemps enseigné la littérature anglaise à Rome. Il participe au Groupe 63 qui, au début des années 1960, rompt avec la tradition néo-réaliste et tente, sous l'impulsion d'Edoardo Sanguineti et de Nanni Balestrini, de donner une vigueur nouvelle à la littérature italienne en privilégiant, à la lumière des œuvres de Joyce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-manganelli/#i_0

MESPLÈDE CLAUDE (1939-2018)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 550 mots

Né le 11 janvier 1939 à Saint-Laurent-de-la-Prée (Charente-Maritime), Claude Mesplède suit des études secondaires au lycée Marcelin-Berthelot de Toulouse, avant de passer un CAP d’électricien en aéronautique (1957) et de travailler chez Air France, où il occupera des fonctions syndicales locales puis nationales à la CGT. Très tôt, il découvre les romanciers populaires et le roman noir américain, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-mesplede/#i_0

MICROCOSMES (C. Magris) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 997 mots

Dans certaines œuvres littéraires, l'évocation des lieux, aussi bien que le souci de cerner au plus près leur apparence sensible, travaille en profondeur la forme du texte, jusqu'à lui donner une épaisseur cartographique. C'est le cas des vastes paysages que, dans ses hymnes, Hölderlin semble survoler d'un coup d'aile, ou des fragments d'univers que consti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microcosmes/#i_0

ORTESE ANNA MARIA (1914-1998)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 2 429 mots

« Holà vivants ! Personne qui réponde ? » Dans un entretien, Anna Maria Ortese mentionne ce vers qui ouvre un sonnet de Quevedo. Il pourrait, à vrai dire, servir d'épigraphe à toute son œuvre, faite d'imploration, d'impatience, de joies miraculeuses mais bientôt évanouies, et reconduisant à un désarroi plus fort. Une œuvre, aussi, où la quête du sentiment juste face à un monde livré à l'étrangeté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anna-maria-ortese/#i_0

PARAIN BRICE (1897-1971)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 625 mots

À l'origine de l'œuvre de Brice Parain se trouve moins une intuition qu'une déception. Très tôt, Parain découvre la profonde duplicité du langage : il est notre fatalité puisqu'il nous permet de communiquer. Mais il ne nous unit qu'en nous trahissant : il nous donne l'illusion que c'est nous qui parlons, alors que nous ne livrons au monde que notre part la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brice-parain/#i_0

PIEYRE DE MANDIARGUES ANDRÉ (1909-1991)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 416 mots

Né à Paris, André Pieyre de Mandiargues a commencé d'écrire vers 1933, mais son premier ouvrage date de 1943. C'est dire que son entrée « officielle » en littérature est assez tardive. Pourtant, cette jeunesse sans écriture apparaît moins comme un vide que comme une attente préparant à la littérature. Ainsi, durant son enfance, des séjours dans le pays de Caux et de la découverte d'un paysage esse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-pieyre-de-mandiargues/#i_0

POZZI GIOVANNI (1923-2002)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 829 mots

Comme celle de Mario Praz ou de Jurgis Baltrušaitis, l'œuvre de Giovanni Pozzi fait partie de ces rares entreprises intellectuelles qui, tout au long de leur élaboration, inventent leur propre objet – au sens que ce mot a pu revêtir de désenfouissement et de découverte, ici d'une parole oubliée. Le champ d'investigation était immense, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-pozzi/#i_0

ROMILLY JACQUELINE DE (1913-2010)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 776 mots

Helléniste française. Fille de Maxime David, professeur normalien de philosophie mort pour la France en septembre 1914, et de Jeanne Malvoisin, Jacqueline David est née à Chartres en 1913. Elle va conduire de brillantes études à Paris, d'abord au lycée Molière (lauréate du concours général en 1930, l'année même où les filles sont pour la première fois au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacqueline-de-romilly/#i_0

LA ROUTE (C. McCarthy) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 077 mots

De Suttree (1979) à Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme (2005), les romans de Cormac McCarthy sont peuplés de créatures des confins, d'êtres furtifs poursuivant le long des routes une existence de hasard. McCarthy arpente un paysage dont l'horizon ne semble reculer que pour ouvrir à ces personnages une m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-route/#i_0

ACTION ET RÉACTION (J. Starobinski)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 953 mots

Le livre de Jean Starobinski Action et réaction (Seuil, Paris, 1999) se situe dans la lignée des grands essais de sémantique historique conduits par Leo Spitzer, notamment à partir des mots « milieu » ou « Stimmung ». Par-delà les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-et-reaction/#i_0

STÉFAN JUDE (1936- )

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 522 mots

Né en 1930 à Pont-Audemer (Eure), Jude Stéfan, de son vrai nom Jacques Dufour, a enseigné le français, le latin et le grec au lycée de Bernay.Quand on lit le premier recueil de poèmes de Jude Stéfan (Cyprès, 1967), on ne peut qu'être saisi d'y voir rassemblés tous les thèmes futurs de l'œuvre : la fascination de la mort, l'amour effréné des femmes et le désir d'oubli, la vindic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jude-stefan/#i_0

STÉTIÉ SALAH (1929- )

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 662 mots

Né à Beyrouth le 28 septembre 1929, Salah Stétié se définit comme « judéo-christiano-musulmano-athée ». Élève de Gabriel Bounoure à l’École supérieure des lettres de Beyrouth, proche de Georges Schehadé, il a, plus qu'un autre, éprouvé le choc de l'histoire, vécu et souffert le désir d'unité. Cette confrontation, cependant, ne l'a pas conduit à choisir un monde contre un autre, mais, bien au contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salah-stetie/#i_0

UNE ÂME EN INCANDESCENCE (E. Dickinson)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 254 mots

Emily Dickinson fait partie de ces grands noms qui, avec Poe, Emerson, Thoreau, Hawthorne, Melville ou Whitman, marquent un tournant dans la littérature américaine. Si elle est parvenue si difficilement jusqu'à nous, l'histoire de l'œuvre, indissociable de celle de son auteur, n'y est pas pour rien. Recluse dans la demeure familiale d'Amherst (Massachusetts), n'ayant commerce qu'avec de très rares […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/une-ame-en-incandescence/#i_0

VIES MINUSCULES, Pierre Michon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 153 mots

Du Bartleby de Melville au Champion de jeûne de Kafka, sans oublier le Sous-Sol de Dostoïevski et le Jakob von Guten de Robert Walser, la littérature moderne a fait une large place à une forme paradoxale de l'héroïsme : au destin qu'on se crée à force d'actions exemplaires, elle a substitué l'échec volontaire, le retra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vies-minuscules/#i_0