HOUELLEBECQ MICHEL (1958- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Michel Houellebecq ‒ de son vrai nom Michel Thomas ‒ est né le 26 février 1958 à La Réunion. En 1985, il donne des poèmes à la Nouvelle Revue de Paris, avant de publier un essai (Lovecraft, contre le monde, contre la vie, 1991). Suivront des recueils de poèmes (La Poursuite du bonheur, 1992 ; Le Sens du combat, 1996, Rester vivant, 1997 ; Renaissance, 1999 ; Configuration du dernier rivage, 2013 ; Non réconcilié. Anthologie personnelle 1991-2013, 2014), et des romans (Extension du domaine de la lutte, 1994 ; Les Particules élémentaires, 1998 ; Plateforme, 2001 ; La Possibilité d’une île, 2005 ; La Carte et le territoire, prix Goncourt 2010 ; Soumission, 2015 ; Sérotonine, 2019 ; Anéantir, 2022), un livre de photos (Lanzarote, 2000). Cette constellation a un centre, constitué par les romans de l'écrivain, qui ont également inspiré des films (Les Particules élémentaires, O. Roehler, 2006 ; Near Death Experience, B. Delépine et G. Kervern, 2014) et des adaptations théâtrales (entre autres, Les Particules élémentaires, mise en scène J. Gosselin, 2013). C'est là que le style de Michel Houellebecq – une volonté apparente d'anonymat ou de banalité qui finit par rejoindre la plus extrême étrangeté, quand elle n'éclate pas en phrases d'un lyrisme dissonant – trouve sa meilleure expression.

Michel Houellebecq

Photographie : Michel Houellebecq

Provocateur et mélancolique, violemment antiprogressiste, Michel Houellebecq porte dans ses romans un regard acéré sur nos sociétés postmodernes. D’Extension du domaine de la lutte à Anéantir, il se fait le chroniqueur d’un monde sous antidépresseurs. 

Crédits : Kojoku/ Shutterstock

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

Classification

Autres références

«  HOUELLEBECQ MICHEL (1958- )  » est également traité dans :

LES PARTICULES ÉLÉMENTAIRES, Michel Houellebecq - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 908 mots
  •  • 1 média

Les Particules élémentaires de Michel Houellebecq (né en 1958) ont paru en 1998. Si son précédent livre, Extension du domaine de la lutte (1994), avait été salué par un succès de librairie, le nouveau agita d'abord la presse d'un mouvement brownien. Les clans se formèrent, des alliances se renversèrent, et l […] Lire la suite

SÉROTONINE (M. Houellebecq) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Agathe NOVAK-LECHEVALIER
  •  • 1 104 mots

La sortie d’un roman de Michel Houellebecq constitue un événement tel qu’il « écrase » la rentrée littéraire et qu’on ne parle, ou presque, que de lui. Sérotonine (Flammarion, 2019) n’a pas fait exception à la règle. Qu’a retenu la critique de ce septième roman ?Deux choses, essentiellement : Houellebecq y a […] Lire la suite

SOUMISSION (M. Houellebecq) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Agathe NOVAK-LECHEVALIER
  •  • 1 118 mots
  •  • 1 média

« Toute société a ses points de moindre résistance, ses plaies. Mettez le doigt sur la plaie, et appuyez bien fort. » Ce programme, énoncé dès Rester vivant (1991), Michel Houellebecq l’a mis en œuvre dans Soumission (Flammarion, 2015). La réception tumultueuse du roman suffit à le prouver. Le sujet choisi n […] Lire la suite

LEURS ENFANTS APRÈS EUX (N. Mathieu) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Norbert CZARNY
  •  • 1 050 mots

Dans le chapitre « L’impossible transmission »  : […] Leurs enfants après eux évoque des transmissions manquées, des héritages qui ne se font pas. Ou, plutôt, il décrit l’héritage du ratage et de la solitude. Autant dire que, dans ce lieu et ces circonstances, l’école républicaine, celle du mérite et de l’ascenseur social, a depuis longtemps perdu toute once de prestige, même symbolique. L’opposition de classes a fortement joué. Steph et son amie Cl […] Lire la suite

ROMAN - Le roman français contemporain

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 8 088 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L’état du monde »  : […] Michel Houellebecq, qui se réclame de Zola et du positivisme d’Auguste Comte, ne cesse de pointer les dérives du monde contemporain ( Extension du domaine de la lutte , 1994   ; Les Particules élémentaires , 1998 ; La Carte et le territoire , 2010 ; Soumission , 2015 ) et développe, non sans complaisance dans l’exagération, l’idée que le monde occidental court à sa perte, perverti qu’il serait par […] Lire la suite

Pour citer l’article

Gilles QUINSAT, « HOUELLEBECQ MICHEL (1958- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 février 2023. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-houellebecq/