GATTO ALFONSO (1909-1976)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Salerne, Alfonso Gatto est mort d'un accident de la route, près d'Orbetello. Il s'inscrivit en 1926 à la faculté des lettres de Naples, mais ne termina pas ses études. De 1934 à 1938, il habita Milan : il avait déjà publié ses premiers poèmes (Isola, Île, 1932). Quittant Milan après l'expérience amère de quelques mois de prison pour raisons politiques, il s'installa en 1938 à Florence où la qualité de son écriture mûrit en accord avec celle d'hommes de lettres novateurs, dont les noms apparaissaient presque tous sur les pages de Campo di Marte, le « bimensuel d'action artistique et littéraire » que Gatto rédigea avec V. Pratolini en 1938 et 1939. Ce sont les années de l'hermétisme, tandis que le fascisme préparait la guerre. Gatto publie d'autres livres, de Morto ai paesi (Mort aux pays) à La Sposa bambina (La Femme enfant). Dans ses ardentes prises de position polémiques, comme écrivain, peintre ou critique, se manifeste un engagement concret qui se réalise dans sa participation directe à la Résistance. Après la guerre, Gatto exerce dans diverses villes tantôt le journalisme, tantôt l'enseignement ; il voit grandir le consensus silencieux autour de son œuvre, brisée par une mort prématurée.

Pour définir les caractères de la poésie de jeunesse de Gatto — entre Isola et l'édition, en 1941, des Poesie (Poèmes) — on peut encore employer la formule « idylle surréelle » proposée par G. Ferrata. Elle contient en effet les deux tendances — l'une archaïsante et traditionaliste, l'autre plus ouvertement expérimentale — d'où naît une lyrique préfigurant quelque peu celle de l'hermétisme, considéré comme ligne directrice de la poésie italienne entre les deux guerres. Idylliques par leur substance, par leur mélodie qui se souvient des « ariettes » du Napolitain S. Di Giacomo, contemporain de D'Annunzio (outre le modèle « scientifique » et rationnel de l'idylle léopardienne), les premiers poèmes de Gatto parviennent à des effets véritablement surréels, grâce à sa technique combinatoire, sorte d'association « automatique » de la parole et de l'image. Le sens de l'écriture a [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gilles QUINSAT, « GATTO ALFONSO - (1909-1976) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfonso-gatto/