POZZI GIOVANNI (1923-2002)

Comme celle de Mario Praz ou de Jurgis Baltrušaitis, l'œuvre de Giovanni Pozzi fait partie de ces rares entreprises intellectuelles qui, tout au long de leur élaboration, inventent leur propre objet – au sens que ce mot a pu revêtir de désenfouissement et de découverte, ici d'une parole oubliée. Le champ d'investigation était immense, tourné vers la poésie néo-latine aussi bien que vers l'oraison sacrée, partant d'Alexandrie et de Byzance pour se déployer au Moyen Âge, avant de trouver son apogée à l'âge baroque, juste au moment où l'espace de la lettre commençait à s'identifier à la figure individualisée de l'écrivain et à son expression, la littérature. L'œuvre critique de Giovanni Pozzi ne se veut en rien une pré-histoire de cette littérature-là, mais bien la mise en évidence de son autre absolu : une parole sans autre sujet que Dieu et donc proche de la mystique (Pozzi mènera à bien l'édition d'écrits d'Angela da Foligno et de Maria Maddalena de' Pazzi), une écriture qui serait simultanément image et épiphanie du divin. Pareille recherche ne pouvait s'appuyer que sur une érudition sans défaut, non pas antiquaire et crispée sur sa propre vulgate, mais inventive et dotée d'une curiosité sans réserve.

Giovanni Pozzi est né en 1923 à Locarno. Après des études de théologie, il entre dans l'ordre des capucins. À l'université de Fribourg en Suisse, il est à partir de 1947 l'élève de Gianfranco Contini, son maître en philologie, qui sera son directeur de thèse. Il suit également les cours de Giuseppe Billanovitch, dont les travaux sur le Moyen Âge et l'humanisme seront d'une particulière importance pour lui. À partir de 1960, il occupe la chaire de littérature italienne et de philologie romane à l'université de Fribourg.

Giovanni Pozzi va d'abord participer à l'entreprise éditoriale et philologique de Contini, visant à reconstituer et à permettre la lecture de pans entiers de la littérature italienne, en publiant des textes du Moyen Âge, ainsi que ses premières éditions d'œuvres de Gian Ba [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gilles QUINSAT, « POZZI GIOVANNI - (1923-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-pozzi/