Charlie GILLETT

présentateur pour la radio G.L.R. à Londres, directeur du label Oval Music à Londres, auteur

ATLANTIC RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 418 mots

Fondée à New York, en septembre 1947, par deux fans de jazz, Ahmet Ertegun, fils d'un diplomate turc, et Herb Abramson, ancien directeur artistique chez National Records, la firme discographique Atlantic Records va, jusqu'à la fin des années 1960, s'imposer comme le plus important des labels indépendants dédiés au j […] Lire la suite

CHESS RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 315 mots

En 1947, les frères Leonard et Philip Chess s'associent à Charles et Evelyn Aron et fondent la firme Aristocrat Record Company. Les frères Chess avaient créé plusieurs clubs dans le South Side de Chicago, le dernier en date et le plus célèbre étant le Mocamba Lounge. Désireux d'enregistrer un des chanteurs qui se produisent dans leurs boîtes de nuit, ils décident de se lancer dans le business du d […] Lire la suite

DEF JAM RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 208 mots

Propriétaires de Rush Management, Rick Rubin et Russell Simmons ont parmi leurs clients plusieurs groupes pionniers du hip-hop, tel Run-D.M.C. En 1984, ils abandonnent leurs fonctions de manager pour fonder leur propre label, Def Jam, et signent rapidement un contrat de distribution avec la firme Columbia Records. Le jeune label connaît son premier succès avec LL Cool J, rappeur langoureux dont le […] Lire la suite

DUKE AND PEACOCK RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 264 mots

Une décennie avant l'ascension de Motown, le label discographique afro-américain Duke and Peacock Records, né à Houston, est déjà une entreprise florissante. Don D. Robey, propriétaire de boîte de nuit soupçonné d'accointances avec la pègre, fonde Peacock Records en 1949 ; il va gérer sa firme d'une poigne de fer. En 1952, Don Robey s'associe à James Mattis, […] Lire la suite

ELEKTRA RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 312 mots

Fondé en 1950 par Jac Holzman, qui dirigeait à l'origine la firme discographique depuis sa chambre du St. John's College, à Annapolis, dans le Maryland, Elektra Records devint l'un des plus prestigieux labels folk, avec Vanguard, Folkways et Prestige. Des albums enregistrés avec des moyens relativement limités par Jean Ritchie, […] Lire la suite

FANTASY RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 397 mots

Le label Fantasy Records, initialement dévolu au jazz, est fondé en 1949, à San Francisco, par les frères Sol et Max Weiss. Il comptera parmi ses artistes fétiches Dave Brubeck (dont Jazz at Oberlin est l'un des premiers albums de jazz enregistré live, en 1953, à l'Oberlin Coll […] Lire la suite

ISLAND RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 378 mots

Chris Blackwell grandit à la Jamaïque mais fait ses études en Angleterre. De retour dans son île natale, il fonde Island Records en 1959, mais trois ans plus tard déplace son studio au Royaume-Uni afin d'y distribuer des albums jamaïcains conçus pour la communauté émigrée en Grande-Bretagne. Toujours dépourvu des capacités de distribution qui lui permettrai […] Lire la suite

KING RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 336 mots

Propriétaire d'un magasin de disques, Syd Nathan fonde King Records à Cincinnati (Ohio) en 1943 et implante ses bureaux au bord de la rivière Ohio. Le studio de Syd Nathan se spécialise dans les artistes de country qui viennent en ville pour se produire dans le programme Midwestern Hayride sur les ondes de la station WLW ainsi que dans les chanteurs et group […] Lire la suite

MONUMENT RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 373 mots

Les neuf titres de Roy Orbison enregistrés chez Monument Records et qui ont caracolé dans les dix premières places des ventes aux États-Unis – de Only the Lonely, en 1960, à Oh, Pretty Woman, en 1964 – ont fait de lui l'un des plus grands artistes à succès de son époque. Pourtant, ses qualités avaient complètement […] Lire la suite

PROFILE RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 229 mots

En raison de sa nouveauté, le hip-hop fut méprisé par les « major »s de l'industrie du disque jusqu'en 1986, date à laquelle le trio Run-D.M.C. fait appel au chanteur d'Aerosmith, Steven Tyler, et à son guitariste, Joe Perry, pour reprendre leur tube de hard rock Walk This Way, sorti dix ans plus tôt. Produit par le label Profile, le titre passe sur les ondes de nombreuses radi […] Lire la suite

STAX RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 563 mots

Le label discographique Stax Records est fondé en 1960 à Memphis (Tennessee), par Estelle Axton et son frère, Jim Stewart, violoniste et musicien de country ; il succède à un label qui avait été créé en 1957 à Memphis sous le nom de Satellite Records. Pendant les premières années, il y règne une atmosphère de travail chaleureuse et familiale. Au 926 East McLemore, dans un ancien cinéma réaménagé e […] Lire la suite

SUGAR HILL RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 325 mots

Lancé en 1979 par des vétérans de l'industrie du disque, Sylvia et Joe Robinson, le label de musique rap (genre alors nouveau) Sugar Hill Records, basé à Englewood, dans le New Jersey, aux États-Unis, fut baptisé d'après le nom d'un quartier huppé de Harlem et financé par le distributeur de Manhattan Maurice Levy. Sylvia R […] Lire la suite

SUN RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 382 mots

Ancien ingénieur radio, Sam Phillips fonde en 1950 Memphis Recording Service au 706 Union Avenue, à Memphis (Tennessee). Il propose à ses premiers clients – les labels de rhythm and blues Modern Records, de Los Angeles, et Chess Records, de Chicago – de chercher et d'enr […] Lire la suite

TOMMY BOY RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 272 mots

Le rédacteur en chef du magazine américain Dance Music Report, Tom Silverman, lance en 1981 le label discographique Tommy Boy Records dans son appartement new-yorkais de Manhattan, situé West 85th Street. Le producteur Arthur Baker aide la firme à se faire une place dans l'industrie du disque grâce aux tubes d'Afrika Bambaataa – Looking for the Perfect Beat […] Lire la suite

VEE JAY RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT, 
  • E.U.
  •  • 292 mots

Propriétaires d'un magasin de disques, Vivian Carter (« Vee ») et James C. Bracken (« Jay ») fondent en 1953 le label discographique Vee Jay Records (la firme utilisera également les graphies VJ ou Vee-Jay). Avec l'aide de Calvin Carter, frère de Vivian, pour la production, et d'Ewart Abner, en charge de la promotion, Vee Jay devient le label dirigé par des Noirs le plus prospère de l'époque. […] Lire la suite