PHILLIPS SAM (1923-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La création du rock’n’roll, notamment de sa forme sudiste, le rockabilly, doit beaucoup au producteur Sam Phillips, fondateur des disques Sun et découvreur d'Elvis Presley, Carl Perkins, Jerry Lee Lewis, Johnny Cash et bien d'autres.

Cadet d'une famille très pauvre de huit enfants, Samuel Cornelius Phillips (né le 5 janvier 1923 à Florence, Alabama) passe des nuits entières à écouter les chanteurs et musiciens locaux, blancs et noirs, qui conjurent dans la musique leur malheur économique et psychologique. Son goût pour la musique le pousse à devenir disc-jockey à Memphis (Tennessee) en 1945 tout en travaillant sur la partie technique de sa station de radio, enregistrant des émissions sur acétates. À la recherche de talents, il réalise que Memphis danse et s'amuse au son des orchestres de rhythm and blues ou de honky tonk électriques et regorge d'artistes très populaires qui n'ont jamais enregistré de disque ; la ville n’a d’ailleurs plus été visitée par les compagnies de disques, alors toutes nordistes, depuis le début des années 1930.

En 1949, Sam Phillips crée donc le premier studio d'enregistrement de Memphis, Memphis Recording Service. Dans un premier temps, il ne fait qu'enregistrer et produire des artistes locaux qu'il essaie de vendre à des compagnies établies, découvrant ainsi plusieurs grands noms du blues comme B. B. King ou Howlin’ Wolf. La qualité des séances tient d'abord au fait qu'il ne se fie qu'à ses propres goûts. Il aime la musique qu'il a entendue dans son enfance, celle des juke joints et des pique-niques au bord du fleuve. Contre l’avis de tous, il enregistre les multi-instrumentistes Doctor Ross ou Joe Hill Louis, contraint Junior Parker à graver ses disques avec une formation dépouillée alors que le musicien souhaitait un grand orchestre avec cuivres. Et il forcera en 1954 un jeune c [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PHILLIPS SAM (1923-2003)  » est également traité dans :

PRESLEY ELVIS

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 817 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rock'n'roll attitude et apothéose américaine »  : […] L'enfance d'Elvis fut passablement conformiste, celle d'un élève moyen sans histoires. La vraie vie, de toute façon, est ailleurs, dans la parure et la musique. Dès l'âge de deux ans, il écoute et chante le gospel des Noirs à l'église pentecôtiste. Son oncle lui apprend la guitare quand il a une dizaine d'années, et il brille dans les concours musicaux locaux. Ce qu'il aime, c'est la gomina et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elvis-presley/#i_35982

PRODUCTEUR DE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Florent MAZZOLENI
  •  • 7 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sam Phillips et Sun Records »  : […] Même si Elvis Presley n’avait jamais enregistré au studio Sun, Sam Phillips (1923-2003) n’en serait pas moins l’un des producteurs les plus visionnaires et influents du xx e  siècle, eu égard à la profusion de talents qui ont enregistré dans son studio en l’espace de quelques années, d’Elvis Presley à B.B. King, d’Howlin’ Wolf à Rufus Thomas, de Johnny Cash à Roy Orbison, de Carl Perkins à Jerry L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/producteur-de-musique/#i_35982

SUN RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 386 mots

Ancien ingénieur radio, Sam Phillips fonde en 1950 Memphis Recording Service au 706 Union Avenue, à Memphis (Tennessee). Il propose à ses premiers clients – les labels de rhythm and blues Modern Records, de Los Angeles, et Chess Records, de Chicago – de chercher et d'enregistrer pour leur compte des artistes locaux. Doté d'un talent inné pour mettre à l'aise les musiciens dans son studio, Sam Phi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sun-records/#i_35982

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « PHILLIPS SAM - (1923-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sam-phillips/