Alain GERBER

docteur en psychologie, membre du Collège de pataphysique et de l'Académie du jazz, romancier

AYLER ALBERT (1936-1970)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 825 mots

En 1964, deux ans après son installation à New York, le saxophoniste ténor Albert Ayler enregistre Ghosts, l'album qui devait passer pour l'un des manifestes fondateurs du nouveau jazz. Dans ce disque, les musiciens (avec Ayler, le cornettiste D. Cherry, le bassiste G. Peacok et le batteur S. Murray) reprennent, en la radicalisant, la concep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-ayler/#i_0

BEIDERBECKE LEON BISMARK dit BIX (1903-1931)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 226 mots

Cet asocial typique, ce soliste de jazz marginal aurait pu être un héros de Scott Fitzgerald : du reste, la vie de Beiderbecke a inspiré un roman et un film, tous deux intitulés Le Jeune Homme à la trompette. Surtout, Bix est l'un des très rares solistes blancs qui se soit hissé au niveau des grands créateurs noirs. Avec lui – qui fut un cor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beiderbecke-leon-bismark-dit-bix/#i_0

CARNEY HARRY (1910-1974)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 485 mots

Né à Boston le 1er avril 1910, Harry Howell Carney, saxophoniste et clarinettiste américain de jazz, meurt à New York le 8 octobre 1974. La critique internationale a toujours été unanime à saluer en lui le meilleur saxophoniste baryton de style classique, même s'il n'a pas toujours connu la ferveur du public.Il se préoccupait d'ailleurs f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harry-carney/#i_0

COLTRANE JOHN

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 1 421 mots

Après Louis Armstrong, Duke Ellington et Charlie Parker, John Coltrane est considéré par beaucoup comme l'une des figures historiques sans lesquelles le jazz eût suivi d'autres pistes, entretenu d'autres espoirs, poursuiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-coltrane/#i_0

DOLPHY ERIC (1928-1964)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 348 mots

Après un apprentissage musical commencé en 1937, Eric Dolphy quitta la Californie en 1958 pour s'installer à New York. Il fut engagé à plusieurs reprises par Charlie Mingus et, en 1961, par John Coltrane. Il enregistra aux côtés de nombreux musiciens, dont Charlie Mingus, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-dolphy/#i_0

ELLINGTON DUKE

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 1 852 mots

De 1927 à sa mort – le 24 mai 1974 –, Edward Kennedy, dit « Duke », Ellington, a été, avec Louis Armstrong, Charlie Parker et John Coltrane, un des créateurs les plus singuliers et les plus féconds de la musique afro-am […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/duke-ellington/#i_0

FREE ROCK

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 223 mots

Nom donné parfois à un courant qui a tenté soit la synthèse, soit la mise en rapport dialectique, soit encore le collage pur et simple d'éléments empruntés au free jazz (hyperexpressionnisme sonore, refus par le soliste de la mélodie et de la trame harmonique) et de composantes caractéristiques de la musique dite pop (rythme binaire, primauté accordée aux instr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/free-rock/#i_0

HAWKINS COLEMAN (1904-1969)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 261 mots

On a souvent dit que le saxophoniste ténor noir Coleman Hawkins, surnommé Bean (haricot), était « l'inventeur du saxophone ténor ». Cette formule signifie que nul avant lui, en jazz, n'était parvenu à domestiquer l'instrument avec une telle autorité et un tel bonheur. Coleman Hawkins en découvrit pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coleman-hawkins/#i_0

HIGGINBOTHAM JACK dit J.C. (1906-1973)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 207 mots

Tromboniste de jazz américain né à Social Circle (Georgie) le 11 mai 1906 et décédé à New York le 26 mai 1973, Jack Higginbotham fut l'un des trombones préférés de Louis Armstrong. Il entreprit dès 1924 une carrière de musicien professionnel qui l'amena bientôt à se produire et à enregistrer avec les plus grands n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/higginbotham-jack-dit-j-c/#i_0

HODGES CORNELIUS dit JOHNNY (1906-1970)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 229 mots

Si l'on excepte une période de quatre années (1951-1955) où il dirigea ses propres formations, Johnny Hodges fut l'un des principaux solistes de l'orchestre de Duke Ellington chez lequel il entra en 1928 et avec lequel il se produisit jusqu'à sa mort. Avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hodges-cornelius-dit-johnny/#i_0

JACKSON MAHALIA (1911-1972)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 181 mots

Disciple de Bessie Smith, mais, contrairement à cette dernière, fermée à l'inspiration profane, Mahalia Jackson, qui a surtout chanté dans les églises baptistes, a cependant été connue du grand public grâce à ses enregistrements (Silent Night, 1950, In the Upper Room, 1952). Elle est non seulement la plus grande chanteuse qu'ait révélée l'art du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahalia-jackson/#i_0

KRUPA GENE (1909-1973)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 287 mots

Le batteur et chef d'orchestre Gene Krupa naît à Chicago le 15 janvier 1909. C'est dans cette ville qu'il fait ses débuts professionnels et participe, en 1927, à ses premières séances d'enregistrement. Deux ans plus tard, il se fixe à New York, où il travaille essentiellement avec des jazzmen blancs qui, comme lui, se sont fait connaître à Chicago (Bix Bei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gene-krupa/#i_0

MEZZROW MEZZ (1899-1972)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 227 mots

S'étant initié au jazz en prison, le clarinettiste Milton « Mezz » Mezzrow (de son véritable nom Mesirow) joue dans diverses formations de Chicago, avant de diriger lui-même plusieurs groupes à New York, puis en Europe.Présenté par le critique français Hugues Panassié comme le plus grand jazzman blanc, il est plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mezz-mezzrow/#i_0

MORTON JOSEPH FERDINAND LA MENTHE (ou LEMOTT) dit JELLY ROLL (1885 ou 1890-1941)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 229 mots

Morton, qui débuta comme pianiste dans les maisons closes de La Nouvelle-Orléans, se prétendait « l'inventeur du jazz ». Cette affirmation est contestable, mais Jelly Roll Morton n'en reste pas moins l'un de ceux qui contribuèrent le plus efficacement à tirer le jazz de sa gangue matricielle. Les conceptions p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morton-joseph-ferdinand-la-menthe-dit-jelly-roll/#i_0

NICHOLAS ALBERT (1900-1973)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 339 mots

Clarinettiste américain de jazz né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 27 mai 1900, Albert Nicholas a étudié son instrument avec les maîtres de la toute première génération de jazzmen : Louis « Big Eye » Nelson et Lorenzo Tio Jr.Avant de partir en 1926 pour une tournée en Chine avec Jack Carter, il s'est prod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-nicholas/#i_0

OLIVER JOE dit KING (1884 ou 1885-1938)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 311 mots

L'art du cornettiste, chef d'orchestre et compositeur Joe « King » Oliver représente un moment décisif dans la genèse du jazz. Avec lui fut remportée la première victoire sur l'archaïsme louisianais : le jazz échappait à l'exotisme pour devenir une forme d'expression musicale singulièrement féconde ; à partir des élémen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oliver-joe-dit-king/#i_0

ORY KID (1886-1973)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 341 mots

Tromboniste (mais aussi chanteur, saxophoniste, clarinettiste, cornettiste, contrebassiste et batteur) de jazz américain, Edward, dit Kid, Ory naît à Laplace (Louisiane) le 25 décembre 1886. Encore enfant, il fonde un orchestre avec des musiciens de son âge. Il appartient à la formation du légendaire cornettiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kid-ory/#i_0

PANASSIÉ HUGUES (1912-1974)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 591 mots

Les circonstances ont voulu que les premiers textes importants écrits sur la musique afro-américaine l'aient été par un homme de race blanche qui n'était pas américain, mais français, et ne pratiquait la musique qu'en amateur. Ce paradoxe devait d'ailleurs introduire, à propos de la critique de jazz, une ambiguïté qui pèse encore sur elle. Reste que Hugues Pana […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugues-panassie/#i_0

POWELL EARL dit BUD (1924-1966)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 260 mots

S'imposant comme un des meilleurs pianistes de sa génération, Bud Powell participa au début des années quarante aux jam sessions du cabaret Minton's de Harlem. Vers la fin d'une carrière souvent interrompue par la maladie, il forma un trio à Paris avec Kenny Clarke et Pierre Michelot. Héritier de cette lignée de pianistes qui va de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/powell-earl-dit-bud/#i_0

REINHARDT JEAN-BAPTISTE dit DJANGO (1910-1953)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 228 mots

Virtuose de la guitare de jazz et l'un des musiciens les plus complets que cette musique ait produits, Django Reinhardt présente cette particularité de n'être le disciple de personne (comme beaucoup d'autres musiciens de jazz, il ne connaissait pas une note de musique) et de ne posséder lui-même aucun disciple, bien qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reinhardt-jean-baptiste-dit-django/#i_0

SINGLETON ZUTTY (1898-1975)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 633 mots

Décédé le 14 juillet 1975 au Roosevelt Hospital de New York, le batteur Arthur James Singleton est né le 14 mai 1898 à Bunkie, en Louisiane. Son surnom de « Zutty » est une déformation de l'adjectif « gentil » en patois créole. Au début des années 1970, celui qui avait été l'un des percussionnistes les plus recherchés du jazz traditionnel s'était vu contraint d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zutty-singleton/#i_0

SMITH ELIZABETH dite BESSIE

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 214 mots

Disciple de Ma Rainey à ses débuts, la chanteuse Bessie Smith ne tarda pas à être sacrée « impératrice du blues », tant sa personnalité, artistique et humaine, en imposait à ceux qui l'approchaient, même à ses plus glorieux accompagnateurs (James P. Johnson, Louis Armstrong, Tommy Ladnier). Elle fut la premiè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smith-elizabeth-dite-bessie/#i_0

SMITH WILLIE (1893/97-1973)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 381 mots

Pianiste et compositeur de jazz américain (on lui doit notamment Echoes of Spring, Relaxin', Zig Zag, Conversation on Park Avenue), Willie Smith naît selon ses différents biographes, le 24 novembre 1893, le 23 novembre 1897 ou le 25 novembre de la même année, à Goshen, dans l'État d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willie-smith/#i_0

SOLAL MARTIAL (1927- )

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 1 693 mots

La première séance d'enregistrement à laquelle participa Martial Solal, le 8 avril 1953, fut aussi la dernière que dirigea Django Reinhardt. On ne peut s'empêcher de prêter à cette coïncidence la signification d'un passage de témoin entre deux artistes majeurs qui, certes, ont créé chacun leur propre monde, mais possèdent plus d'un trait en commun.Tout d'abord, une confondante maîtrise de leurs in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martial-solal/#i_0

TATUM ART (1910-1956)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 188 mots

D'abord pianiste soliste dans les cabarets de New York et de Chicago, Art Tatum crée son trio en 1943, puis, après la dissolution de celui-ci, reprend ses tournées en soliste jusqu'à sa mort.Pour tous les autres pianistes, cet éblouissant virtuose, ce musicien superbement inspiré fut et est resté un idéal difficilement accessible — de maîtrise technique (il fut le premier jazzman à pouvoir rivalis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-tatum/#i_0

WALLER THOMAS dit FATS (1904-1943)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 302 mots

Disciple de James P. Johnson, le père spirituel de tous les grands pianistes stride, Fats Waller ne tarda pas à surpasser son maître en vélocité, en légèreté, en originalité et en élégance. On reconnut en lui le meilleur pianiste des années 1920, avec Earl Hines. C'est comme organiste qu'il fit ses débuts — il fut l'un des premiers, d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/waller-thomas-dit-fats/#i_0

WEBSTER BEN (1909-1973)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 374 mots

Né à Kansas City (Missouri) le 27 mars 1909, le saxophoniste ténor Benjamin Francis « Ben » Webster commença de se faire connaître dans les formations d'Andy Kirk, de Blanche Calloway, de Bennie Moten, de Benny Carter et il fit partie de l'orchestre de Fletcher Hende […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ben-webster/#i_0

YOUNG WILLIS LESTER dit LESTER (1909-1959)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 300 mots

Ayant débuté comme batteur et saxophoniste alto, Lester Young choisit ensuite le ténor et fait partie de nombreux orchestres, en particulier celui de Count Basie auprès duquel il conquiert la notoriété. À partir de 1940, il forme lui-même un orchestre, puis plusieurs petites formations. Quand tous les saxophonistes ténors se réclamaient de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/young-willis-lester-dit-lester/#i_0