HIGGINBOTHAM JACK dit J.C. (1906-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tromboniste de jazz américain né à Social Circle (Georgie) le 11 mai 1906 et décédé à New York le 26 mai 1973, Jack Higginbotham fut l'un des trombones préférés de Louis Armstrong. Il entreprit dès 1924 une carrière de musicien professionnel qui l'amena bientôt à se produire et à enregistrer avec les plus grands noms du jazz : Armstrong, Chick Webb, King Oliver, Fletcher Henderson, Benny Carter, Henry « Red » Allen, Sidney Bechet, Lionel Hampton, Sammy Price, Coleman Hawkins, Cootie Williams, Rex Stewart, Buck Clayton...

L'importance historique de ce musicien, qui contribua largement à délivrer le trombone de sa pesanteur originelle, ne saurait être contestée. Higginbotham, rappelant par sa sonorité les pionniers de l'instrument (Jimmy Harrison, Jimmy Archey entre autres), illustre par ailleurs une conception du phrasé qui annonce des styles plus résolument modernes. Puissant, parfois même brutal dans ses attaques, chaleureux dans ses développements, il est le type même du jazzman classique extraverti, capable, à force de conviction et d'intensité, de redonner une virginité aux clichés les plus éculés.

—  Alain GERBER

Écrit par :

  • : docteur en psychologie, membre du Collège de pataphysique et de l'Académie du jazz, romancier

Classification


Autres références

«  HIGGINBOTHAM JACK dit J.C. (1906-1973)  » est également traité dans :

St Louis Blues, ARMSTRONG (Louis)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 561 mots

Louis Armstrong (1901-1971) a révolutionné l'histoire du jazz en contribuant largement à transformer le contrepoint improvisé, hérité de la musique de parade de La Nouvelle-Orléans, en une musique plus organisée. Avec lui, le soliste se détachera de la masse orchestrale, faisant ainsi entendre distinctement son art. Louis Armstrong quitte en 1924 l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/st-louis-blues-armstrong-louis/#i_97647

Pour citer l’article

Alain GERBER, « HIGGINBOTHAM JACK dit J.C. - (1906-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/higginbotham-jack-dit-j-c/