Togo

Togo : carte de situation

carte de situation

Togo : carte générale

carte générale

Togo : carte administrative

carte administrative

Togo : carte physique

carte physique

drapeau national

Data Pays

Toutes les données

Nom officiel
République togolaise (TG)
Forme de gouvernement
république avec une chambre législative (Assemblée nationale [91])
Chef de l'État et du gouvernement
Faure Gnassingbé (depuis le 4 mai 2005). Premier ministre : Victoire Tomegah Dogbé (depuis le 28 septembre 2020)
Capitale
Lomé
Superficie (km2)
56 600
Langue officielle
français
Religion officielle
aucune
Unité monétaire
franc CFA
Population
7 620 000 (estim. 2019)
Densité (hab./km2)
129.6 (estim. 2019)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 42,1 % (2018)
population rurale : 57,9 % (2018)
Projection de population 2030
9 860 000
Taux de natalité
34,03 ‰ (2016)
Taux de natalité
34,03 ‰ (2016)
Taux de mortalité
8,69 ‰ (2016)
Taux de mortalité
8,69 ‰ (2016)
Indice de fécondité
4,45 (2016)
Indice de fécondité
4,45 (2016)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 62,8 ans (2017)
femmes : 68,1 ans (2017)
Alphabétisation des 15 ans et plus
hommes : 77,3 % (2015)
femmes : 51,2 % (2015)
IDH
0,503 (2017)
IDH
0,503 (2017)
R.N.B. par habitant (USD)
610 (2017)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement

Pays limitrophes (frontières terrestres uniquement)



Les derniers événements

22 février 2020 • TogoRéélection du président Faure Gnassingbé.

Le président Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis mai 2005, est réélu dès le premier tour avec 72,4 p. 100 des suffrages, contre 18,4 p. 100 des voix pour son principal adversaire, Agbéyomé Kodjo, candidat du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement. L’opposant historique Jean [...] Lire la suite

20 décembre 2018 • TogoÉlections législatives.

Avec 59 sièges sur 91, l’Union pour la République (UNIR) du président Faure Gnassingbé remporte les élections législatives reportées de plusieurs mois. L’Union des forces de changement de l’opposant Jean-Pierre Fabre obtient 7 députés. Dix-huit élus sont indépendants. Le taux de participation [...] Lire la suite

25 avril 2015 • TogoRéélection de Faure Gnassingbé à la présidence.

Le président sortant Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005, est réélu avec 58,8 p. 100 des suffrages. Le candidat de la coalition de l’opposition Jean-Pierre Fabre, qui obtient 35,2 p. 100 des voix, conteste les résultats. Le taux de participation est de 60,9 p. 100. Les observateurs internationaux jugent le scrutin libre et transparent.  [...] Lire la suite

25 juillet 2013 • TogoVictoire du parti au pouvoir lors des élections législatives.

Le 25, l'Union pour la République du président Faure Gnassingbé remporte les élections législatives, avec 41,3 p. 100 des suffrages et 62 sièges sur 91. Le Collectif Sauvons le Togo de Jean-Pierre Fabre obtient 34,5 p. 100 des voix et a 19 élus. Le taux de participation est de 46,9 p. 100. Les élections devaient se tenir en octobre 2012, mais la modification tardive de la loi électorale avait entraîné des manifestations et le report du scrutin.  [...] Lire la suite

4-18 mars 2010 • TogoRéélection du président Faure Gnassingbé.

Le 4, le chef de l'État sortant Faure Gnassingbé remporte l'élection présidentielle avec 60,9 p. 100 des suffrages, devant le candidat de l'Union des forces de changement Jean-Pierre Fabre, qui recueille 33,9 p. 100 des voix. Tandis que ce dernier dénonce des fraudes, les observateurs de l'Union [...] Lire la suite

8-20 juin 2005 • TogoNomination d'un Premier ministre issu de l'opposition modérée.

Le 8, le président Fauré Gnassingbé, élu en avril au terme d'un scrutin contesté, nomme l'opposant modéré Edem Kodjo au poste de Premier ministre. Chef de la Convergence patriotique panafricaine, celui-ci avait déjà occupé ce poste, entre 1994 et 1996, sous la présidence de Gnassingbé Eyadéma [...] Lire la suite

22-26 avril 2005 • TogoÉlection contestée de Fauré Gnassingbé à la présidence.

massives et critiquant la position de la France qui juge les conditions de déroulement du scrutin « globalement satisfaisantes ». La communauté nigérienne est également la cible de violences. Des affrontements meurtriers se poursuivent le lendemain entre les opposants et l'armée. Le 26 également, Emmanuel Bob Akitani s'autoproclame président alors que les affrontements entre les partisans de l'opposition et les forces de l'ordre font plusieurs morts.  [...] Lire la suite

5-25 février 2005 • TogoTentative de coup d'État et succession contestée du président Gnassingbé Eyadéma.

le mandat en cours, qui vient à échéance en 2008. Les communautés africaine et internationale condamnent ce coup de force. Le 7, Fauré Gnassingbé prête serment. Le 12, à Lomé, des affrontements meurtriers ont lieu entre des opposants, qui bravent l'interdiction de manifester durant la période [...] Lire la suite

1er juin 2003 • TogoRéélection du président Gnassingbé Eyadéma.

Au pouvoir depuis janvier 1967, le président Gnassingbé Eyadéma est réélu à la tête de l'État par 57,2 p. 100 des suffrages contre 34,1 p. 100 pour son principal adversaire, Emmanuel Bob Akitani, candidat de l'Union des forces de changement. Le taux de participation s'élève à 72 p. 100. La candidature du chef de l'opposition, Gilchrist Olympio, avait été invalidée à la suite de la modification du code électoral et de la Constitution.  [...] Lire la suite