Burundi

Burundi : carte de situation

carte de situation

Burundi : carte générale

carte générale

Burundi : carte administrative

carte administrative

Burundi : carte physique

carte physique

drapeau national

Toutes les données

Data Pays
Nom officiel
République du Burundi (BI)
Forme de gouvernement
république avec deux chambres législatives (Sénat [43 1], Assemblée nationale [121 2])
Chef de l'État
Evariste Ndayishimiye (depuis le 18 juin 2020)
Chef du gouvernement
Alain-Guillaume Bunyoni (depuis le 24 juin 2020)
Capitale
Gitega
Superficie (km2)
27 834
Langues officielles
français, kirundi
Religion officielle
aucune
Unité monétaire
franc du Burundi (BIF)
Population
12 580 000 (estim. 2021)
Densité (hab./km2)
452.0 (estim. 2021)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 13 % (2018)
population rurale : 87 % (2018)
Projection de population 2030
13 123 000
Taux de natalité
38,38 ‰ (2019)
Taux de mortalité
7,77 ‰ (2019)
Indice de fécondité
5,32 (2019)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 64,3 ans (2019)
femmes : 61,8 ans (2010)
Alphabétisation des 15 ans et plus
hommes : 72,9 % (2010)
femmes : 61,8 % (2010)
IDH
0,433 (2019)
R.N.B. par habitant (USD)
270 (2020)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement

Pays limitrophes (frontières terrestres uniquement)



Les derniers événements

14 août 2020 Burundi. Demande de compensation à l'Allemagne et à la Belgique des torts causés par le colonialisme.

Le président du Sénat Révérien Ndikuriyo confirme la demande de pardon et de compensation financière pour les torts causés à son pays durant la colonisation allemande, puis belge, entre 1896 et 1962. Il estime le montant de cette compensation à 43 milliards de dollars (36 milliards d’euros). Le pays réclame également la restitution d’archives et d’objets « volés » durant la période coloniale. […]  Lire la suite

16 juillet 2020 Belgique. Installation de la commission spéciale sur le passé colonial du pays.

Celle-ci est chargée de clarifier le rôle – notamment économique – de l’État et des acteurs non étatiques au Congo – État indépendant propriété de Léopold II, puis colonie belge –, au Rwanda et au Burundi, en vue d’élaborer une politique de réconciliation avec les ressortissants de ces pays.  […]  Lire la suite

20 mai - 12 juin 2020 Burundi. Élection d'Évariste Ndayishimiye à la présidence.

Le 20 mai, les élections générales se déroulent en l’absence d’observateurs internationaux en raison de la pandémie de Covid-19. Le général Évariste Ndayishimiye, candidat du Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD) et dauphin du président sortant Pierre Nkurunziza qui ne se représente pas, remporte l’élection présidentielle avec 71,5 p. […]  Lire la suite

4 avril 2019 Belgique. Excuses du Premier ministre auprès des enfants métis nés dans les colonies.

Dans un discours devant la Chambre des représentants, le Premier ministre Charles Michel reconnaît « la ségrégation ciblée dont les métis ont été victimes sous l’administration coloniale du Congo belge et du Rwanda-Burundi jusqu’en 1962 ». De nombreux enfants nés d’une relation entre un colon belge et une femme autochtone dans les années 1940 et 1950 ont été séparés de leur mère, privés de leur identité et envoyés en Belgique pour y être placés dans des orphelinats ou dans des familles d’accueil. […]  Lire la suite

17 mars 2019 Philippines. Retrait des Philippines de la Cour pénale internationale.

Le Burundi est le seul autre pays à s’être retiré de la CPI, en octobre 2017. […]  Lire la suite

17 mai - 7 juin 2018 Burundi. Référendum constitutionnel.

Le 17, les électeurs se prononcent par référendum à 73,2 p. 100 en faveur du projet de réforme constitutionnelle qui prévoit le renforcement des pouvoirs du chef de l’État, Pierre Nkurunziza, et qui l’autorise potentiellement à briguer encore deux mandats de sept ans à compter de 2020. Le « non » recueille 19,3 p. 100 des voix. Le taux de participation est de 96,4 p. […]  Lire la suite

25-27 octobre 2017 Burundi. Retrait de la Cour pénale internationale.

Le 25, les juges de la Cour pénale internationale (CPI) approuvent le lancement d’une enquête sur les crimes contre l’humanité commis au Burundi depuis avril 2015, liés à la crise que traverse le pays depuis la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat. Le 27, le Burundi est le premier pays à quitter l’institution, en application de la loi votée en ce sens en octobre 2016. […]  Lire la suite

11-28 décembre 2015 Burundi. Attaques de l’opposition armée.

Le 18, l’Union africaine autorise le déploiement d’une Mission africaine de prévention et de protection au Burundi (Maprobu) forte de cinq mille hommes en vue de mettre fin aux violences. Les autorités rejettent cette initiative, menaçant de s’opposer par la force au déploiement de cette « force d’invasion et d’occupation ». Le 23, le lieutenant-colonel Edouard Nshimirimana, ancien officier de l’état-major, annonce la création des Forces républicaines du Burundi qui doivent rassembler les principaux groupes d’opposition armés et dont l’objectif est de « chasser par la force le président Nkurunziza du pouvoir ». […]  Lire la suite

2 août 2015 Burundi. Assassinat du bras droit du président Pierre Nkurunziza.

Le lieutenant général Adolphe Nshimirimana, ancien chef d’état-major et ancien chef des services de renseignement, éminence grise du régime et chef des Imbonerakure, le mouvement de jeunesse du parti au pouvoir, est assassiné à Bujumbura. Le climat politique reste très tendu dans le pays après la tentative de putsch de mai, la répression qui s’en est suivie et la réélection contestée du président Pierre Nkurunziza en juillet. […]  Lire la suite

21-31 juillet 2015 Burundi. Réélection de Pierre Nkurunziza à la présidence.

Le 21, le président Pierre Nkurunziza est réélu à la présidence de la République pour un troisième mandat, avec 69,4 p. 100 des suffrages. Le candidat des Forces nationales de libération Agathon Rwasa, qui avait pourtant appelé au boycottage du scrutin comme l’ensemble de l’opposition, obtient 19 p. 100 des voix. Le taux officiel de participation est de 73,4 p. […]  Lire la suite