8-20 juin 2005Togo. Nomination d'un Premier ministre issu de l'opposition modérée

 

Le 8, le président Fauré Gnassingbé, élu en avril au terme d'un scrutin contesté, nomme l'opposant modéré Edem Kodjo au poste de Premier ministre. Chef de la Convergence patriotique panafricaine, celui-ci avait déjà occupé ce poste, entre 1994 et 1996, sous la présidence de Gnassingbé Eyadéma, père de l'actuel chef de l'État. Le président Gnassingbé, qui avait annoncé son intention de constituer un gouvernement d'union nationale, avait auparavant rejeté la plate-forme proposée par la coalition de l'opposition dite « radicale » qui n'avait pas participé au gouvernement du président Eyadéma et qui contestait les résultats de l'élection présidentielle d'avril.

Le 20, Edem Kodjo présente un gouvernement comprenant quelques ministres de l'opposition. Une seule petite formation de l'opposition radicale accepte d'y participer.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-20 juin 2005 - Togo. Nomination d'un Premier ministre issu de l'opposition modérée », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-20-juin-2005-nomination-d-un-premier-ministre-issu-de-l-opposition-moderee/