Lesotho

Lesotho : carte de situation

carte de situation

Lesotho : carte générale

carte générale

Lesotho : carte administrative

carte administrative

Lesotho : carte physique

carte physique

drapeau national

Toutes les données

Data Pays
Nom officiel
Royaume du Lesotho (LS)
Forme de gouvernement
monarchie constitutionnelle avec deux chambres législatives (Sénat [33 membres nommés], Assemblée nationale [120])
Chef de l'État
le roi Letsie III (depuis le 7 février 1996)
Chef du gouvernement
Moeketsi Majoro (depuis le 20 mai 2020)
Capitale
Maseru
Superficie (km2)
30 355
Langues officielles
anglais, sesotho
Religion officielle
aucune
Unité monétaire
loti (LSL)
Population
2 070 000 (estim. 2021)
Densité (hab./km2)
68.2 (estim. 2021)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 28,2 % (2018)
population rurale : 71,8 % (2018)
Projection de population 2030
2 180 000
Taux de natalité
26,42 ‰ (2019)
Taux de mortalité
13,93 ‰ (2019)
Indice de fécondité
3,11 (2019)
Espérance de vie à la naissance
femmes : 59,8 ans (2019)
hommes : 55,2 ans (2019)
Alphabétisation des 15 ans et plus
hommes : 70 % (2015)
femmes : 88,3 % (2015)
IDH
0,527 (2019)
R.N.B. par habitant (USD)
1 100 (2020)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement

Pays limitrophes (frontières terrestres uniquement)



Les derniers événements

11-20 mai 2020 Lesotho. Démission du Premier ministre Thomas Thabane.

Le 11, le président du Parlement Sephiri Motanyane indique que le Premier ministre Thomas Thabane ne dispose plus de la majorité et qu’il doit être remplacé, bien qu’il ait pu se maintenir de justesse après un vote de défiance organisé trois jours plus tôt. Thomas Thabane a perdu le soutien de son parti, la Convention de tous les Basotho, à la suite de son implication dans le meurtre, en juin 2017, de son épouse Lipolelo Thabane, pour lequel sa seconde épouse Maesiah Thabane a été inculpée en février. […]  Lire la suite

3-16 juin 2017 Lesotho. Victoire de Thomas Thabane aux élections législatives.

Le 3, avec 40,5 p. 100 des suffrages et 48 sièges sur 120, la Convention des Basotho dirigée par l’ancien Premier ministre Thomas Thabane remporte les élections législatives anticipées provoquées par la chute, en mars, du gouvernement de Pakalitha Mosisili. La formation de ce dernier, le Congrès démocratique, enregistre un revers avec 25,8 p. 100 des voix et 30 élus. […]  Lire la suite

28 février 2015 Lesotho. Élections générales

Le Congrès du Lesotho pour la démocratie du vice-Premier ministre sortant Mothetjoa Metsing est en recul avec 10 p. 100 des suffrages et 12 députés. Le taux de participation est de 46,6 p. 100. Pakalitha Mosisili sera nommé Premier ministre le 17 mars. […]  Lire la suite

29 août - 3 septembre 2014 Lesotho. Crise politique

Le 29, le Premier ministre Thomas Thabane limoge le chef de l'armée, lequel soutient son rival, le vice-Premier ministre Mothetjoa Metsing. Les élections législatives de mai 2012 ont porté au pouvoir une coalition gouvernementale instable. En juin, Thomas Thabane a suspendu le Parlement afin d'échapper à une motion de censure. Le 30, Thomas Thabane se réfugie en Afrique du Sud pour échapper, selon lui, à un coup d'État militaire. […]  Lire la suite

26 mai 2012 Lesotho. Alternance à l'issue des élections législatives

Le Congrès pour la démocratie au Lesotho, dont est issu le Congrès démocratique, est en fort recul, avec 21,9 p. 100 des suffrages et 26 sièges. Le taux de participation est de 50 p. 100. Le 8 juin, Thomas Thabane sera investi au poste de Premier ministre en raison de l'incapacité de Pakalitha Mosisili à constituer une coalition gouvernementale. […]  Lire la suite

11-24 septembre 1998 Lesotho. Intervention de l'Afrique du Sud pour rétablir l'ordre

Depuis les élections législatives de mai, que le Congrès du Lesotho pour la démocratie, au pouvoir, a remportées avec 79 élus sur 80, l'opposition dénonce des fraudes massives. La tension s'est accrue en août avec la mort de plusieurs manifestants. Le 17, une commission spéciale, chargée par la Communauté de développement de l'Afrique australe (S.A. […]  Lire la suite

17 août - 14 septembre 1994 Lesotho. Destitution du Premier ministre

Les présidents de l'Afrique du Sud – au sein de laquelle est enclavé le Lesotho – et du Zimbabwe font part de leurs « graves préoccupations » face à l'évolution de la situation politique à Maseru. Le 14 septembre, aux termes d'un accord entre le roi et son opposition, Letsie III accepte de rappeler Ntsu Mokhehele à la tête du gouvernement et de rétablir le Parlement dans ses fonctions. […]  Lire la suite

27 mars - 2 avril 1993 Lesotho. Victoire de l'opposition aux élections législatives

Le 27, lors des premières élections législatives organisées depuis vingt-trois ans dans le royaume, le Parti du congrès basotho de Ntsu Mokhehle obtient la majorité des soixante-cinq sièges du Parlement, avec 74,8 p. 100 des voix. Avec 22,7 p. 100, le Parti national basotho, favorable à la junte dirigée par le colonel Elias Ramaena, n'obtient aucun élu. […]  Lire la suite

30 avril 1991 Lesotho. Coup d'État militaire

Le colonel Elias Ramaena est nommé à la tête du Conseil militaire et chargé de gouverner le Lesotho, petit royaume enclavé au cœur du territoire sud-africain, peuplé d'un million et demi d'habitants et qui a accédé à l'indépendance en 1966.  […]  Lire la suite

10-19 septembre 1988 Vatican – Afrique. Visite du pape Jean-Paul II en Afrique australe

Après un bref déjeuner-entretien entre les deux hommes, le cortège gagne Maseru, au Lesotho, par la route. Il y parvient au moment où s'achève une sanglante prise d'otages dans un autocar de pèlerins : lors de l'assaut, deux pèlerins et les quatre membres du commando sont tués. Le 16, après une brève étape au Swaziland, Jean-Paul II gagne le Mozambique. […]  Lire la suite