Seychelles

Seychelles : carte de situation

carte de situation

Seychelles : carte générale

carte générale

Seychelles : carte administrative

carte administrative

Seychelles : carte physique

carte physique

drapeau national

Data Pays

Toutes les données

Nom officiel
République des Seychelles (SC)
Forme de gouvernement
république avec une chambre législative (Assemblée nationale [35])
Chef de l'État et du gouvernement
Danny Faure (depuis le 16 octobre 2016)
Capitale
Victoria
Superficie (km2)
452
Langues officielles
aucune 1
Religion officielle
aucune
Unité monétaire
roupie des Seychelles (SCR)
Population
97 000 (estim. 2018)
Densité (hab./km2)
214,6 (estim 2018)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 56,7 % (2018)
population rurale : 43,3 % (2018)
Projection de population 2030
98 900
Taux de natalité
17,40 ‰ (2016)
Taux de mortalité
7,90 ‰ (2016)
Indice de fécondité
2,78 (2016)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 70,3 ans (2017)
femmes : 78,5 ans (2017)
Alphabétisation des 15 ans et plus
hommes : 91,4 % (2012)
femmes : 92,3 % (2012)
IDH
0,797 (2017)
R.N.B. par habitant (USD)
14 180 (2017)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement



Les derniers événements

8-27 septembre 2016 • SeychellesVictoire de l’opposition aux élections législatives.

de l’opposition. Le parti Lepep (« le peuple » en créole) au pouvoir, qui disposait d’une majorité parlementaire depuis 1993, enregistre un lourd revers avec 49,2 p. 100 des voix et 17 élus. Le taux de participation est de 87,5 p. 100. Le 27, le président et chef du gouvernement James Michel, au pouvoir depuis avril 2004, annonce sa démission. Le vice-président Danny Faure lui succédera le 16 octobre.  [...] Lire la suite

3-18 décembre 2015 • SeychellesRéélection du président James Michel.

Du 3 au 5 se tient le premier tour de l’élection présidentielle à laquelle le chef de l’État sortant James Michel se présente sous l’étiquette du parti Lepep (« le peuple » en créole). Celui-ci recueille 47,8 p. 100 des suffrages contre 33,9 p. 100 au chef de l’opposition Wavel Ramkalawan, candidat du Parti national des Seychelles. Du 16 au 18 se tient le second tour de scrutin que James Michel remporte avec 50,2 p. 100 des suffrages.  [...] Lire la suite

15 avril 2004 • SeychellesDépart du président France-Albert René.

Le 15, arguant de son âge, le président France-Albert René, qui avait pris le pouvoir en juin 1977 et avait été réélu pour la dernière fois en septembre 2001, annonce son départ, laissant le pouvoir au vice-président James Michel, membre comme lui du Front progressiste populaire des Seychelles.  [...] Lire la suite

23 juillet 1993 • SeychellesVictoire du président France-Albert René aux premières élections pluralistes.

p. 100 à l'ancien président James Mancham, chef du Parti démocrate (P.D., opposition), qu'il avait renversé en juin 1977. Le F.P.P.S. remporte vingt-huit des trente-trois sièges du Parlement et le P.D. quatre. Le taux de participation est supérieur à 60 p. 100. Ces élections mettent un terme à la période transitoire durant laquelle le multipartisme, rétabli en décembre 1991, s'est mis en place.  [...] Lire la suite

11-15 juin 1990 • FranceTournée du président François Mitterrand dans l'océan Indien.

Le 11, François Mitterrand entame aux Seychelles une tournée de cinq jours dans l'océan Indien. À Victoria, il réaffirme que Paris reste à l'écoute du Tiers Monde et « qu'il ne peut pas y avoir de démocratie sans développement ». Le 12, à Port-Louis, le président français rend un hommage appuyé à [...] Lire la suite

6-31 juillet 1982 • SeychellesCondamnation des auteurs du coup d'État manqué

, une quarantaine de mercenaires impliqués dans la tentative de coup d'État et qui avaient quitté Victoria en détournant un avion d'Air India pour atterrir à Durban en Afrique du Sud ne sont reconnus coupables que de piraterie aérienne par le tribunal de Pietermaritzburg au Natal. Le chef du commando, le colonel Hoare, est condamné à la plus lourde peine : dix ans de prison ferme.  [...] Lire la suite

2-6 décembre 1981 • SeychellesRépercussions internationales du coup d'État manqué

, alors en exil à Londres. Le Premier ministre sud-africain Pieter Botha dément catégoriquement toute participation de son pays à cette affaire. Quant au gouvernement des Seychelles, il demande à l'O.N.U. de procéder à une enquête. Le 6, France Albert René annonce que les cinq mercenaires capturés seront jugés par un « tribunal populaire ».  [...] Lire la suite