Algérie

Algérie : carte de situation

carte de situation

Algérie : carte générale

carte générale

Algérie : carte administrative

carte administrative

Algérie : carte physique

carte physique

drapeau national

Data Pays

Toutes les données

Nom officiel
République algérienne démocratique et populaire (DZ)
Forme de gouvernement
république avec deux chambres législatives (Conseil de la nation [144 1], Assemblée populaire nationale [462])
Chef de l'État et du gouvernement
Abdelmadjid Tebboune (depuis le 19 décembre 2019). Premier ministre : Abdelaziz Djerad (depuis le 28 décembre 2019)
Capitale
Alger
Superficie (km2)
2 381 741
Langues officielles
arabe, tamazight
Religion officielle
islam
Unité monétaire
dinar algérien (DZD)
Population
43 583 000 (estim. 2019)
Densité (hab./km2)
17.9 (estim. 2019)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 70,7 % (2015)
population rurale : 29,3 % (2015)
Projection de population 2030
49 373 000
Taux de natalité
23,13 ‰ (2016)
Taux de mortalité
4,76 ‰ (2016)
Indice de fécondité
2,78 (2016)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 75,6 ans (2017)
femmes : 78,4 ans (2017)
Alphabétisation des 15 ans et plus
hommes : 87,2 % (2015)
femmes : 73,1 % (2015)
IDH
0,754 (2017)
R.N.B. par habitant (USD)
3 960 (2017)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement

Pays limitrophes (frontières terrestres uniquement)



Les derniers événements

25 mars 2020 • AlgérieCondamnation en appel d’Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal.

La cour d’appel d’Alger confirme les peines prononcées en décembre 2019 contre les anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. Elle allège sensiblement les peines infligées à deux anciens ministres, Mahdjoub Bedda et Youcef Yousfi, et au président du Forum des chefs d’entreprise Ali Haddad.  [...] Lire la suite

11-24 mars 2020 • AlgérieCondamnation de Karim Tabbou.

Le 11, alors que la répression du vaste mouvement de contestation né en février 2019 se durcit, le tribunal de Sidi M’Hamed condamne l’opposant Karim Tabbou à un an de prison dont six mois avec sursis. Arrêté en septembre 2019 et poursuivi pour « entreprise de démoralisation de l’armée [...] Lire la suite

20-21 février 2020 • AlgériePremier anniversaire du Hirak.

Le 20, le président Abdelmadjid Tebboune annonce avoir signé « un décret consacrant le 22 février [date anniversaire du début du mouvement de contestation] Journée nationale chômée et payée sous la dénomination de “Journée nationale de la fraternité et de la cohésion entre le peuple et son armée pour la démocratie” ». Le 21, des marches imposantes dans les grandes villes célèbrent le premier anniversaire du Hirak.  [...] Lire la suite

2-3 janvier 2020 • AlgérieFormation du gouvernement et libération de manifestants.

-ci ont été ministres sous la présidence d’Abdelaziz Bouteflika. Le gouvernement ne compte pas de vice-ministre de la Défense, le président occupant traditionnellement le poste de ministre de la Défense. Le haut commandement militaire n’y est donc plus représenté. Le 3, les contestataires manifestent dans les grandes villes pour la quarante-sixième semaine consécutive, dénonçant la composition du nouveau gouvernement.  [...] Lire la suite

10-31 décembre 2019 • AlgérieÉlection d’Abdelmadjid Tebboune à la présidence.

en notre société ». Celui-ci n’a pas de lien direct avec le clan de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika. Le 31, Issad Rebrab, dirigeant du premier groupe privé du pays, Cevital, qui avait été arrêté en avril, est condamné à dix-huit mois de prison, dont six mois ferme, peine assortie d’une amende de près de 1,4 milliard de dinars – environ 10 millions d’euros – pour des malversations financières. Il sera libéré le lendemain.  [...] Lire la suite

1er-14 novembre 2019 • AlgérieMultiplication des arrestations de contestataires.

, homme fort du pays. Ce sont les premiers procès pour ce motif à Alger. D’autres se déroulent au cours du mois. Les procès qui ont eu lieu sur le même thème dans d’autres villes du pays se sont soldés par des acquittements. Les arrestations de contestataires se multiplient à l’approche de la date de l’élection présidentielle. Le 14, le Parlement adopte le projet de loi controversé qui vise à ouvrir le secteur des hydrocarbures aux investisseurs étrangers.  [...] Lire la suite

8-27 octobre 2019 • AlgérieDépôt des candidatures à l’élection présidentielle.

nationale indépendante enregistre vingt-deux dossiers, dont ceux de deux ministres de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, Ali Benflis et Abdelmadjid Tebboune. Le 27, les magistrats, qui interviennent dans l’organisation des scrutins dans le pays, entament une grève « illimitée » pour dénoncer la « mainmise du pouvoir exécutif sur le pouvoir judiciaire ».  [...] Lire la suite

11-26 septembre 2019 • AlgérieConvocation de l’élection présidentielle pour décembre.

condamnée à quinze ans de prison pour les mêmes motifs. L’ancien ministre de la Défense Khaled Nezzar, son fils Lotfi, ainsi que l’homme d’affaires Belhamdine Farid, en fuite, sont condamnés par contumace à vingt ans de prison. Le 26, deux anciens Premiers ministres du président Bouteflika, Ali Benflis et Abdelmadjid Tebboune, présentent leur candidature à l’élection présidentielle.  [...] Lire la suite

6-28 août 2019 • AlgérieAppel du général Ahmed Gaïd Salah en faveur d’un scrutin présidentiel rapide.

humains Human Rights Watch, Ahmed Benchemsi, de nationalité marocaine et américaine. Il avait été arrêté en marge de la manifestation du 9, sans qu’aucun chef d’accusation ne lui soit signifié. Le 22, Tayeb Louh, ancien ministre de la Justice d’Abdelaziz Bouteflika, est inculpé notamment d’« abus [...] Lire la suite