Algérie

Algérie : carte de situation

carte de situation

Algérie : carte générale

carte générale

Algérie : carte administrative

carte administrative

Algérie : carte physique

carte physique

drapeau national

Data Pays

Toutes les données

Nom officiel
République algérienne démocratique et populaire (DZ)
Forme de gouvernement
république avec deux chambres législatives (Conseil de la nation [144 1], Assemblée populaire nationale [462])
Chef de l'État et du gouvernement
Abdelmadjid Tebboune (depuis le 19 décembre 2019). Premier ministre : Abdelaziz Djerad (depuis le 28 décembre 2019)
Capitale
Alger
Superficie (km2)
2 381 741
Langues officielles
arabe, tamazight
Religion officielle
islam
Unité monétaire
dinar algérien (DZD)
Population
43 583 000 (estim. 2019)
Densité (hab./km2)
17.9 (estim. 2019)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 70,7 % (2015)
population rurale : 29,3 % (2015)
Projection de population 2030
49 373 000
Taux de natalité
23,13 ‰ (2016)
Taux de natalité
23,13 ‰ (2016)
Taux de mortalité
4,76 ‰ (2016)
Taux de mortalité
4,76 ‰ (2016)
Indice de fécondité
2,78 (2016)
Indice de fécondité
2,78 (2016)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 75,6 ans (2017)
femmes : 78,4 ans (2017)
Alphabétisation des 15 ans et plus
hommes : 87,2 % (2015)
femmes : 73,1 % (2015)
IDH
0,754 (2017)
IDH
0,754 (2017)
R.N.B. par habitant (USD)
3 960 (2017)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement

Pays limitrophes (frontières terrestres uniquement)



Les derniers événements

10 août - 15 septembre 2020 • AlgérieCondamnation de journalistes.

Le 10, le tribunal de Sidi M’Hamed condamne à trois ans de prison, pour « incitation à attroupement non armé » et « atteinte à l’unité nationale », le journaliste Khaled Drareni, fondateur du site d’information Casbah Tribune et correspondant de la chaîne française TV5 Monde et de l’ONG Reporters sans frontières, qui est emprisonné depuis mars. Deux militants du Hirak jugé le m [...] Lire la suite

3-24 juillet 2020 • France - AlgérieCréation de missions sur les questions mémorielles communes.

Le 3, Paris restitue à Alger les têtes coupées de vingt-quatre combattants décapités par les soldats français lors de la conquête de Zaatcha, une ville du Sud constantinois, en 1849. En juin, le président français Emmanuel Macron et son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune s’étaient engagés [...] Lire la suite

1er juillet 2020 • AlgérieLourdes condamnations d’anciens responsables de l’ère Bouteflika.

. Le tribunal condamne également l’ancien ministre de l’Industrie et des Mines Abdeslam Bouchouareb, en fuite, à vingt ans de prison, les deux anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal – eux aussi déjà condamnés en décembre 2019 –, à douze ans de prison chacun, et sept anciens ministres à des peines de deux à cinq ans de prison, pour des faits de corruption.  [...] Lire la suite

1er-22 juillet 2020 • AlgérieRemise en liberté provisoire de plusieurs figures du Hirak.

Le 1er, le président Abdelmadjid Tebboune gracie six détenus, dont trois liés au mouvement de contestation du Hirak, à l’approche de l’anniversaire de l’indépendance du pays. Le 2, la justice décide la remise en liberté provisoire de plusieurs figures du Hirak, Karim Tabbou, condamné en mars, Amira Bouraoui, condamnée en juin, ainsi que Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche,  [...] Lire la suite

24 juin 2020 • AlgérieCondamnation de personnalités de l’ère Bouteflika.

La justice condamne à des peines de deux à vingt ans de prison quinze personnalités du régime d’Abdelaziz Bouteflika, pour malversations financières. Parmi les condamnés figurent notamment l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia, le PDG du groupe automobile Sovac Mourad Oulmi, les anciens ministres de l’Industrie Abdeslam Bouchouareb et Youcef Yousfi, et l’ex-PDG d’une banque publique Omar Boudhiab.  [...] Lire la suite

19-21 juin 2020 • AlgérieCondamnation d’Amira Bouraoui.

an de prison Amira Bouraoui, militante du Hirak et opposante au régime de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika pour, notamment, offense à l’islam et au chef de l’État, incitation à violer le confinement et publication d’informations pouvant porter atteinte à l’unité nationale, à la sécurité ou à l’ordre public.  [...] Lire la suite

27 mai 2020 • Algérie - FranceRappel de l’ambassadeur algérien à Paris.

Le ministère algérien des Affaires étrangères annonce le rappel de son ambassadeur en France après la diffusion sur deux chaînes de télévision françaises, le même soir, de films consacrés au Hirak, le mouvement de contestation qui agite le pays depuis février 2019 : Algérie, mon amour, de Mustapha Kessous, sur France 5, et Algérie  [...] Lire la suite

7-28 mai 2020 • AlgérieReprise des manifestations et poursuite de la répression.

des militants du Hirak emprisonnés. La répression visant les opposants politiques, et notamment les journalistes et les internautes, n’a pas cessé durant le confinement. Le 28, les autorités annoncent la prolongation des mesures de confinement jusqu’au 13 juin dans la plupart des wilayas. Le nombre de morts de la Covid-19 s’élèvera à la fin du mois à près de six cent cinquante.  [...] Lire la suite

1er-19 avril 2020 • AlgérieIntensification de la répression de l’opposition.

jeunesse, qui avait été arrêté en octobre 2019, est condamné à un an de prison pour atteinte à l’intégrité nationale et incitation à la violence. À partir du 9, le site d’information Maghreb émergent et la webradio qui y est associée, Radio M, ne sont plus accessibles depuis le territoire algérien. Le gouvernement les accuse de bénéficier de financements étrangers illégaux. Le 19, la diffusion du site d’information Interlignes est également bloquée.  [...] Lire la suite