Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ISLAMIQUES THÉOLOGIE ET PHILOSOPHIE

Articles

  • MAGHREB - Littératures maghrébines

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH, Christiane CHAULET ACHOUR, André MANDOUZE
    • 14 200 mots
    • 3 médias
    ...sur les esprits une emprise totale. Le Maghreb n'a produit aucun de ces grands théologiens philosophes qui ont fait la gloire de l'Espagne musulmane. C'est par artifice qu'on pourrait lui rattacher Ibn Ṭufayl, médecin, astronome, auteur du célèbre roman philosophique Ḥayy ibn Yaqẓān...
  • MASSIGNON LOUIS (1883-1962)

    • Écrit par Youakim MOUBARAC
    • 3 431 mots

    Homme de science adonné à l'islamologie, mais dépassant largement ce domaine et y déroutant quelque peu ses pairs ; homme de foi et fils soumis de l'Église, mais brouillant les pistes de l'œcuménisme et posant, dans une ouverture incomparable à l'islam, un mode d'existence religieuse et de...

  • MEDDEB ABDELWAHAB (1946-2014)

    • Écrit par Universalis
    • 349 mots

    Écrivain et philosophe franco-tunisien, Abdelwahab Meddeb est né en 1946 à Tunis, dans une famille conservatrice et pieuse. Après trois années à l’université de Tunis, il suit des études de lettres et d’histoire de l’art à l’université Paris-Sorbonne. À partir de 1967, il s’établit à Paris. De 1974...

  • MISKAWAYH (933-1030)

    • Écrit par Mohammed ARKOUN
    • 676 mots

    Le nom complet de Abū ‘Alī Aḥmad ibn Muḥammad ibn Ya‘qūb Miskawayh suggère une ascendance musulmane allant au moins jusqu'à son grand-père. Miskawayh est, en effet, un Iranien né à Rayy (ancienne capitale à proximité de l'actuelle Téhéran) et mort à Ispahan. Nous savons qu'à Rayy il y avait encore...

  • MOYEN ÂGE - La pensée médiévale

    • Écrit par Alain de LIBERA
    • 22 212 mots
    ...ici l'histoire du texte médiéval des Écritures, il suffit d'en noter la pluralité. La Vetus latina n'est pas la Vulgate latine, et ni l'une ni l'autre ne recouvrent la moderne Bible de Jérusalem. Il y a là des problèmes de sémantique pure et des niveaux de canonicité, bref des questions...
  • MURDJISME

    • Écrit par Mostafa Ibrahim MORGAN
    • 580 mots

    Doctrine islamique qui s'épanouit avec la dynastie umayyade à Damas dans la seconde moitié du iie siècle de l'hégire, le murdjisme qui, d'après certains historiens, aurait dû son apparition à des influences chrétiennes développa un climat de tolérance religieuse grâce...

  • MU‘TAZILISME

    • Écrit par Roger ARNALDEZ
    • 5 840 mots

    Le mu‘tazilisme est une des sectes (firaq) les plus importantes de l' islam. Elle a des origines politiques qui remontent aux premiers temps du califat, et ses adeptes ont joué un rôle dans les événements qui ont marqué la période umayyade et ‘abbāside. Elle s'est d'autre part signalée comme la...

  • NĀSIR-E KHOSRAW ou NĀSIR-I KHUSRAW (1004-1088)

    • Écrit par Roger ARNALDEZ
    • 243 mots

    Né près de Balkh, d'une famille shī‘ite, Nāsir-e Khosraw se convertit, au cours d'un voyage en Égypte fatimide, à l'ismaélisme, dont il devient un ardent propagandiste ; il a décrit de pieux poèmes à tendances didactiques, un « Livre sur le bonheur » (Sa‘ādat-namah...

  • PINÈS SHLOMO (1908-1990)

    • Écrit par Rémi BRAGUE
    • 558 mots

    Avec Shlomo Pinès disparaît un de ces discrets géants que les circonstances de leur vie comme l'ampleur de leur pensée font surplomber la culture mondiale. Né à Paris en 1908, il passe son enfance à Riga, puis à Arkhangelsk : il apprend le russe et l'hébreu. En 1919, la famille s'installe à Londres...

  • RĀZĪ FAKHR AL-DĪN AL- (1149-1209)

    • Écrit par Roger ARNALDEZ
    • 361 mots

    Un des penseurs les plus complets de l'islam. Après ses études à Rayy (Ray), où il est né, Fakhr al-Dīn al-Rāzī fait plusieurs voyages qui l'amènent jusqu'aux Indes. Dans plusieurs villes, il a de violentes controverses avec des mu‘tazilites et avec des tenants d'autres écoles juridiques et théologiques....

  • RHAZÈS, arabe ABŪ BAKR MUḤAMMAD IBN ZAKARĪYĀ AL-RĀZĪ (865 env.-env. 925)

    • Écrit par Universalis
    • 381 mots

    Médecin, alchimiste et philosophe persan, né vers 865 à Ray, près de Téhéran, mort vers 925 à Ray.

    Selon certaines sources, Rhazès (en arabe Abū Bakr Muḥammad ibn Zakar̄iyyā’ al-r̄az̄i), serait déjà alchimiste lorsqu'il acquiert ses connaissances médicales. Après avoir été médecin en chef dans...

  • ROUX JEAN-PAUL (1925-2009)

    • Écrit par Universalis
    • 314 mots

    Spécialiste de la Turquie et des arts de l'islam. Jean-Paul Roux, né en 1925 à Paris, mène des études à l'Institut national des langues et civilisations orientales et à l'École pratique des hautes études, puis à l'École du Louvre. En 1953, il se fait connaître du monde scientifique en publiant le...

  • ṢADRĀ SHĪRĀZĪ (1572-1640)

    • Écrit par Jean-Pierre DUCASSÉ
    • 1 909 mots

    Par l'enseignement qu'il revint donner dans sa ville natale, Ṣadr al-dīn Muḥammad ibn Ibrāhīm, connu plus couramment sous le nom de Mollā Ṣadrā-i Shīrāzī (ou Mollā Ṣadrā Shīrāzī), est à l'origine d'une école philosophique, l'école de Shīrāz (Iran), qu'ont révélée les travaux d' ...

  • SAINTETÉ

    • Écrit par André BAREAU, Yves CONGAR, Universalis, Louis GARDET, Françoise MALLISON
    • 7 128 mots
    La notion de sainteté en islām peut être considérée selon une triple perspective : le sunnisme, le shī‘isme et le ṣūfisme. Pour la pensée sunnite – largement majoritaire –, seule est habituellement admise l'« intercession » (shafā‘a) du Prophète pour son peuple. Cela n'infirme point le respect...
  • SANŪSĪ ABŪ ‘ABD ALLĀH MUḤAMMAD AL- (mort en 1490)

    • Écrit par Roger ARNALDEZ
    • 361 mots

    Dans l'islām, Sanūsī représente ce que Louis Gardet et G. C. Anawati appellent l'« ash‘arisme figé ». Disons qu'il est un témoin tardif (après Taftazāni et Idjī) de cette théologie associée à la philosophie qu'a inaugurée Fakhr al-Dīn al-Rāzī, bien qu'il ait jugé bon de critiquer ceux qui...

  • SOHRAWARDĪ ou SUHRAWARDĪ SHIHĀBODDĪN YAHYĀ (1155-1191)

    • Écrit par Christian JAMBET
    • 5 040 mots

    Par sa philosophie de l'illumination (ishrāq), Sohrawardī a renouvelé la mystique islamique. Il interprète le monde comme l'effusion hiérarchisée des lumières immatérielles, tombant sur l'écran ténébreux de la matière. Il unit l'héritage d'Aristote et d'Avicenne...

  • TOLÉRANCE

    • Écrit par Bernard GUILLEMAIN
    • 4 411 mots
    • 1 média
    Nul doute que l'islam se montre essentiellement favorable à la tolérance puisque le Coran (cf. souratexvi, 92-93) se présente moins comme une révélation originale que comme la reviviscence d'une Tradition éternelle, déjà contenue dans les enseignements de Moïse et de Jésus, qui s'identifie à...
  • TRAITÉ DÉCISIF, Averroès - Fiche de lecture

    • Écrit par François TRÉMOLIÈRES
    • 684 mots

    Averroès (Ibn Rušd, 1126-1198), philosophe et médecin arabe de Cordoue, n'a été connu du Moyen Âge occidental que comme le « Commentateur », c'est-à-dire pour le corpus considérable de ses commentaires d'Aristote (notamment le De anima et la Métaphysique), à peu près la...

  • WĀṢIL IBN ‘AṬA' (700?-748)

    • Écrit par Roger ARNALDEZ
    • 206 mots

    Né à Médine, Wāṣil passa presque toute sa vie à Baṣra. Il suivit d'abord l'enseignement de Ḥasan al-Baṣrī, mais se sépara de lui sur le problème du musulman qui a commis une faute grave (kabīra). Il n'admettait pas que le statut légal (ḥukm) de ce dernier fût celui...