Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LITTÉRATURE SOCIOLOGIE DE LA

Articles

  • LITTÉRATURE - Sociologie de la littérature

    • Écrit par Gisèle SAPIRO
    • 6 823 mots
    • 1 média

    La sociologie de la littérature se donne pour objet d'étudier le fait littéraire comme fait social. Cela implique une double interrogation : sur la littérature comme phénomène social, dont participent nombre d'institutions et d'individus qui produisent, consomment, jugent les œuvres, et sur...

  • AUERBACH ERICH (1892-1957)

    • Écrit par Georges MOLINIÉ
    • 627 mots

    Né à Berlin, ce professeur à l'université de Marburg, chassé par les nazis, réfugié à Istanbul puis aux États-Unis, est l'auteur de travaux sur Dante, le symbolisme chrétien, la littérature latine médiévale, la littérature française. Il est surtout universellement connu depuis la publication, en...

  • AUTOBIOGRAPHIE

    • Écrit par Daniel OSTER
    • 7 517 mots
    • 5 médias
    ...d'industriels) que dans ses formes : livres de raison, livres de comptes, mémoires de vie privée, correspondances, notices biographiques, curriculum vitae, etc. Dans le même temps, parallèlement à ces autobiographies « spontanées », se multiplient les récits de vie suscités et guidés par des enquêteurs, qui s'inscrivent...
  • BAKHTINE MIKHAÏL MIKHAÏLOVITCH (1895-1975)

    • Écrit par François POIRIÉ
    • 1 060 mots

    Né à Orel (Russie) dans une famille de vieille noblesse dont plusieurs membres illustrèrent l'histoire et la culture russes, Mikhaïl Bakhtine fait ses études secondaires au lycée d'Odessa. En 1913, il entre à la faculté d'histoire et de philologie de l'université de Novorossiisk (aujourd'hui université...

  • BOHÈME

    • Écrit par Jean-Didier WAGNEUR
    • 3 348 mots
    • 5 médias
    Sile xixe siècle est le moment où cette réalité prend forme, le bohémianisme littéraire est prégnant dès la seconde moitié du xviiie siècle, moment où s'affirme l'« homme de lettres », dont la condition est le plus souvent précaire. Le recrutement se fait fréquemment dans le peuple ou dans...
  • ROMANTISME

    • Écrit par Henri PEYRE, Henri ZERNER
    • 22 170 mots
    • 24 médias
    ...que les Français sont plus rationnels ou plus classiques que d'autres peuples. Mais il est clair que chez eux, plus que nulle part ailleurs en Europe, la littérature est une institution sociale. Elle occupe une place énorme dans les académies, les théâtres officiels, les établissements d'instruction,...
  • CAFÉS LITTÉRAIRES

    • Écrit par Gérard-Georges LEMAIRE
    • 7 712 mots
    • 3 médias

    Depuis une époque déjà lointaine en Orient, pendant trois siècles en Occident, les cafés ont joué un rôle fondamental dans l'histoire des idées, des arts et de la chose écrite. Ils ont servi de bureaux académiques, de salles de lecture, de poste, de lieux d'écriture ou de réunion, de...

  • CHARTIER ROGER (1945- )

    • Écrit par Michel DELON
    • 2 101 mots
    Dans ses lignes de force, l'œuvre de Roger Chartier aide à s'interroger sur des notions aussi importantes que celles de texte, d'événement ou de culture. Les littéraires ont longtemps cru savoir ce qu'était un texte, appréhendé à partir de son auteur et de son sens (ou de son défaut de sens). La prise...
  • COLPORTAGE LITTÉRATURE DE

    • Écrit par Marc SORIANO
    • 2 018 mots

    La littérature de colportage – la seule à être désignée par son statut de transport et de vente – a été longtemps méprisée. Elle est étudiée avec attention aujourd'hui non seulement à cause de ses tirages – plusieurs centaines de milliers d'exemplaires pour les meilleurs titres –, mais aussi pour son...

  • CONTEXTE, critique littéraire

    • Écrit par Jean-Yves POUILLOUX
    • 314 mots

    En critique littéraire, terme utilisé par plusieurs courants. La traditionnelle histoire littéraire s'est attachée, en particulier à la suite de Taine et de Lanson, à reconstituer une histoire de la littérature et des auteurs, parallèle à l'histoire proprement dite, dans l'intention d'expliquer ou...

  • CRITIQUE LITTÉRAIRE

    • Écrit par Marc CERISUELO, Antoine COMPAGNON
    • 12 918 mots
    • 4 médias
    Taine rapportait l'individu à ses conditions sociales. Ce sera le principe du tout-venant de la critique marxiste, faisant de la littérature et de l'art un reflet de la situation économique, de la superstructure un décalque de l'infrastructure. De György Lukács à Lucien Goldmann...
  • ÉCOLE LITTÉRAIRE

    • Écrit par François TRÉMOLIÈRES
    • 2 644 mots
    ...le savant, et tout particulièrement le sociologue, voué par métier à la dimension collective de la réalité humaine – et l'on sait que se développe une sociologie de la littérature : elle peut y voir un déni de réalité, opposer à de telles prétentions le constat de regroupements objectifs. Ainsi justement...
  • ÉDITION

    • Écrit par Robert ESCARPIT, Philippe SCHUWER
    • 11 212 mots
    • 1 média
    Lorsque la copie industrielle reparut dans le monde occidental vers la fin du xiiie siècle, il en était tout autrement. Il s'agissait d'alimenter les étalages des librarii et stationarii rassemblés autour des universités. Le livre devint rapidement l'arme principale de cette tentative de...
  • FEUILLETON

    • Écrit par Jacques DUBOIS
    • 2 495 mots
    • 3 médias
    Ainsi, en peu d'années, le roman populaire a recensé ses territoires et donné forme stable au continent qu'il découvrait. II a appris à se soumettre à trois principes d'organisation : la série , qui définit son mode de production, le genre, qui qualifie et délimite ses contenus, le...
  • GOLDMANN LUCIEN (1913-1970)

    • Écrit par André AKOUN
    • 532 mots

    Surtout connu pour ses travaux de sociologie de la création littéraire, Lucien Goldmann est né à Bucarest en 1913. Il vient à Paris en 1934, après un bref passage à l'université de Vienne, où il suit les cours de Max Adler. Il poursuit alors, conjointement, des études de droit, d'économie politique...

  • HOGGART RICHARD (1918-2014)

    • Écrit par Cécile RABOT
    • 743 mots

    Richard Hoggart est considéré par ses analyses des cultures populaires comme l’un des pères fondateurs des cultural studies. Devenu professeur de littérature anglaise en passant par l’enseignement pour adultes, il entend transposer les outils de l’analyse littéraire à la culture de masse et fonde...

  • CLASSICISME

    • Écrit par Pierre DU COLOMBIER, Henri PEYRE
    • 13 810 mots
    • 6 médias
    ...en France ou hors de France, n'ont jamais connu ce terme et ne se le sont jamais appliqué à eux-mêmes. Voltaire ne les a pas davantage appelés ainsi. C'est uniquement à l'époque de la Restauration et du règne de Louis-Philippe que, pour combattre les jeunes romantiques en rébellion contre tout ...
  • LECTURE

    • Écrit par Henri-Jean MARTIN, Martine POULAIN
    • 10 508 mots
    • 1 média
    Voici cependant que, à partir du xie siècle et plus généralement du xiiie, les manuscrits en langues vulgaires commencent à se multiplier tandis qu'un nombre croissant de laïques se trouve alphabétisé. Il ne peut être question d'évoquer ici les conditions dans lesquelles furent réunies et fixées...
  • FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIIe s.

    • Écrit par Pierre FRANTZ
    • 7 583 mots
    • 5 médias
    ...L’évolution de la littérature est, plus qu’à aucune autre époque précédente, étroitement liée à celle de la société et des pratiques sociales. La production de livres augmente considérablement à partir de 1720 et plus encore après 1760. La publication de livres qui appartiennent au domaine des...
  • LUMIÈRES

    • Écrit par Jean Marie GOULEMOT
    • 7 854 mots
    • 1 média
    ...une ample diffusion des Lumières, de leurs fondements et de leur dimension critique. On oublie trop souvent qu'elles représentent un défi pédagogique. Loin des épais traités en latin et du discours magistral, elles recourent volontiers aux formes de la sociabilité, adoptent le ton de la conversation,...
  • MARXISME - La réification

    • Écrit par Jacques LEENHARDT
    • 3 894 mots
    La réification est enfin un concept clé pour la compréhension et l'explication des œuvres produites en ces conditions, et particulièrement pour le roman. Sur ce point, le livre de Goldmann, Pour une sociologie du roman, représente l'application la plus précise du concept de réification en sociologie...