HOGGART RICHARD (1918-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Richard Hoggart est considéré par ses analyses des cultures populaires comme l’un des pères fondateurs des cultural studies. Devenu professeur de littérature anglaise en passant par l’enseignement pour adultes, il entend transposer les outils de l’analyse littéraire à la culture de masse et fonde en 1964 le Centre for Contemporary Cultural Studies de Birmingham. Il participe à faire reconnaître ce centre, y intègre Stuart Hall mais s’en retire au début des années 1970 pour devenir assistant du directeur général de l’U.N.E.S.C.O.

Sur l’ensemble de ses publications portant sur les cultures populaires et sur l’école, seuls deux livres ont été traduits en français : The Uses of Literacy (1957, La Culture du pauvre, 1970) et 33 Newport Street, traduction partielle de son autobiographie où il raconte son enfance dans un faubourg ouvrier de Leeds. La démarche est celle d’une ethnographie compréhensive produite à partir d’une position de transfuge : issu de la classe ouvrière mais ayant accédé au monde académique à la faveur d’une ascension sociale dans laquelle l’école et l’écrit ont joué un rôle majeur, Hoggart connaît intimement le milieu décrit mais peut aussi à la fois l’objectiver et saisir la perception dominante qu’en ont les intellectuels.

L’œuvre de Hoggart est particulièrement déterminante pour la sociologie des pratiques culturelles et de la littérature, comme le suggère le titre original The Uses of Literacy. Elle constitue un exemple inédit d’utilisation des outils de l’analyse littéraire savante pour des objets moins légitimes comme le roman sentimental. Elle montre aussi plus largement que les pratiques culturelles sont indissociables des conditions sociales de leur mise en œuvre. Contre la thèse alors dominante, notamment défendue par Leavis et la revue Scrutiny, d’un conditionnement des masses par des industries culturelles qui susciteraient une adhésion aliénante des classes populaires, Hoggart défend l’idée d’une « attention oblique » qu’il décrit comme une « conso [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : sociologue, maître de conférences à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, chercheuse au Centre européen de sociologie et de science politique

Classification


Autres références

«  HOGGART RICHARD (1918-2014)  » est également traité dans :

LITTÉRATURE - Sociologie de la littérature

  • Écrit par 
  • Gisèle SAPIRO
  •  • 6 820 mots

Dans le chapitre « Le littéraire et le social »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les études littéraires connaissent un profond renouvellement, avec le New Criticism et le structuralisme, qui opposent à l'histoire littéraire des méthodes d'analyse interne du texte, proclamé autonome. Parallèlement se développent des approches sociologiques des phénomènes littéraires, qui s'intéressent aux conditions sociales de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-sociologie-de-la-litterature/#i_47872

MÉDIAS - Sociologie des médias

  • Écrit par 
  • Jacques GERSTLÉ
  •  • 7 324 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les « cultural studies » »  : […] La réception des médias par le public est et reste toujours la grande inconnue dans les études de communication. Après avoir cherché « ce que les médias font aux gens » (la question des effets), on a donc cherché ce que « les gens font des médias ». Et cette recherche a donné lieu à deux grands types d'approche. L'une représentée par le modèle dit des usages et satisfactions s'attachait à décrire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medias-sociologie-des-medias/#i_47872

PAUVRETÉ SOCIOLOGIE DE LA

  • Écrit par 
  • Nicolas DUVOUX
  •  • 3 467 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La pauvreté est-elle le fait de la culture des pauvres ? »  : […] L’anthropologue Oscar Lewis ( La Vida   : A Puerto Rican Family in the Culture of Poverty , San Juan and New York , 1966) a défini le concept de culture de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-de-la-pauvrete/#i_47872

PRESSE - La presse et ses lecteurs

  • Écrit par 
  • Julien DUVAL
  •  • 5 406 mots

Dans le chapitre « L'influence de la presse sur ses lecteurs »  : […] La question de l'influence de la presse est très ancienne. Sous l'Ancien Régime, le pouvoir royal craint que les journaux, comme les autres formes d'imprimés, ne soient un outil de subversion politique, voire d'incitation à la rébellion. Au xix e  siècle, les gouvernements, très réticents à appliquer effectivement le principe de liberté de la pres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-la-presse-et-ses-lecteurs/#i_47872

Pour citer l’article

Cécile RABOT, « HOGGART RICHARD - (1918-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-hoggart/