FAIT SOCIAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans son ambition de fonder une science du social capable d'égaler les sciences de la nature, Émile Durkheim (1858-1917) imagina le concept de fait social, qui devait devenir l'unité de base de ses constructions théoriques. Il s'agit, dans son esprit, d'un fait de nature semblable à celle des faits physiques ou biologiques, avec pour première caractéristique de n'être porteur d'aucune valeur aux yeux de ses observateurs. Le fait social est neutre par définition, comme l'est un jeu de forces dans un système mécanique, ou la fécondation d'une plante par un insecte porteur de pollen.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  FAIT SOCIAL  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La construction de l'ethnologie »  : […] Les introductions classiques assignent à la naissance de l'ethnologie des dates différentes ; certaines la font remonter à Hérodote, d'autres à Rousseau ou à Morgan. La référence à Hérodote s'explique par l'intérêt qu'il porta à la description des autres peuples, considérés toutefois comme des barbares ; la référence à Rousseau ne repose pas tant sur son mythe du bon sauvage que sur sa façon de […] Lire la suite

COMPRÉHENSION (sociologie)

  • Écrit par 
  • Isabelle KALINOWSKI
  •  • 906 mots

C’est au sein des sciences humaines allemandes de la seconde moitié du xix e  siècle que la notion de compréhension a été formulée pour la première fois par l’historien Johann Gustav Droysen puis par le philosophe Wilhelm Dilthey. Elle est d’emblée définie en référence à un dualisme des méthodes – l’opposition de «  l’expliquer » et du « comprendre » –, doublé d’un dualisme des types de sciences : […] Lire la suite

DURKHEIM (ÉCOLE DE)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 2 534 mots

Émile Durkheim (1858-1917), fondateur de l'école qui porte son nom, est sans doute, encore de nos jours, le sociologue français le plus célèbre, entre autres parce qu'il est l'un des véritables pères fondateurs de la discipline qu'il fut le premier à enseigner dans une enceinte universitaire, à Bordeaux, en 1887. Cet enseignement fut le point de départ de ce qui est devenu une véritable école, qui […] Lire la suite

ÉLECTIONS - Histoire des élections

  • Écrit par 
  • Christophe VOILLIOT
  •  • 5 782 mots

Envisagée sous l'angle des pratiques électorales, l'histoire des élections est tout à la fois une histoire des techniques électorales, l'étude des comportements des agents impliqués dans le processus électif et la sociogenèse d'une forme singulière qui nous est aujourd'hui familière : l'élection libre et concurrentielle. C'est dire que cette histoire des élections ne peut se réduire à un relevé d […] Lire la suite

ETHNOMÉTHODOLOGIE

  • Écrit par 
  • Louis QUÉRÉ
  •  • 2 353 mots

Dans le chapitre « Le souci d'une observation concrète de la vie sociale »  : […] Présentées en 1967 dans l'ouvrage Studies in Ethnomethodology , les recherches de Harold Garfinkel ont été très largement inspirées au départ par la phénoménologie sociale d'Alfred Schütz, sociologue et philosophe autrichien qui a essayé d'articuler la pensée d'Edmund Husserl et celle de Max Weber. Par la suite, Garfinkel s'est éloigné de la pensée de Schütz, tout en conservant un ancrage ferme d […] Lire la suite

LIBERTÉ, sociologie

  • Écrit par 
  • Arnault SKORNICKI
  •  • 2 001 mots

Dans le chapitre « La constitution sociale de la liberté »  : […] « Les hommes se trompent en ce qu’ils pensent être libres », affirmait Spinoza, qui attribuait cette illusion à l’ignorance qu’ils ont des causes qui expliquent leurs actions. Il fut rejoint en cela par des sociologues parfois qualifiés de « holistes », comme Émile Durkheim : de même que l’ivrogne se croit très libre de se resservir un verre, le suicidé voit dans son geste l’affirmation ultime de […] Lire la suite

LITTÉRATURE - Sociologie de la littérature

  • Écrit par 
  • Gisèle SAPIRO
  •  • 6 820 mots

La sociologie de la littérature se donne pour objet d'étudier le fait littéraire comme fait social. Cela implique une double interrogation : sur la littérature comme phénomène social, dont participent nombre d'institutions et d'individus qui produisent, consomment, jugent les œuvres, et sur l'inscription des représentations d'une époque et des enjeux sociaux en leur sein. Cette double interrogati […] Lire la suite

NATURALISATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 976 mots

Selon les auteurs du Métier de sociologue (1968), la « naturalisation » est à l’œuvre dès lors qu’est transgressé « le précepte de Marx interdisant d’éterniser dans une nature le produit d’une histoire ou le précepte de Durkheim exigeant que le social soit expliqué par le social et par le social seulement ». Elle se manifeste, par exemple, dans la prétention à rendre compte des écarts observés en […] Lire la suite

PRÉNOTION, sciences sociales

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 805 mots

Dérivé du grec prolêpsis , qui désigne chez les stoïciens et les épicuriens les notions communes tirées de l'expérience antérieurement à toute réflexion, le concept de prénotion est utilisé par sir Francis Bacon, au début du xvii e  siècle, pour signifier, « dans l'effort de mémoire, l'idée vague et latente de ce que nous cherchons, qui limite et dirige le travail de l'esprit dans cette recherche […] Lire la suite

RÈGLE, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 985 mots
  •  • 1 média

Une règle est un principe qui gouverne l’action. Qu’elle soit gravée ou non dans le marbre de la loi, elle oriente les conduites par le commandement qu’elle édicte et par les sanctions qu’un manquement à son égard peut entraîner. Une telle définition fait directement écho à celle du fait social qu’Émile Durkheim considère comme manière de faire, de penser et de sentir, fixée ou non, susceptible d […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

2 novembre - 20 décembre 2021 Chine. Disparition temporaire de la championne de tennis Peng Shuai.

Le 20, la WTA fait de nouveau part de son inquiétude sur la capacité de Peng Shuai « à communiquer sans censure ni coercition ». […] Lire la suite

14 novembre - 13 décembre 2021 Bulgarie. Élections générales.

Le parti Renaissance (extrême droite) fait son entrée au Parlement avec 4,8 % des suffrages et 13 sièges. Le taux de participation est de 38,4 %. Le 21, Roumen Radev est réélu à la présidence avec 66,7 % des suffrages. Le taux de participation est de 33,7 %. Le 10 décembre, le PP, le PSB, ITN et Bulgarie démocratique concluent un accord de coalition. […] Lire la suite

21 novembre 2021 Chili. Premier tour de l'élection présidentielle et élections législatives.

Le Nouveau Pacte social enregistre un revers avec 17,2 % des suffrages et 37 députés. Le FSC fait son entrée au Parlement avec 11,2 % des voix et 15 sièges, tout comme le Parti des gens qui obtient 8,5 % des suffrages et 6 élus.  […] Lire la suite

10-25 août 2021 Allemagne. Grève dans le secteur ferroviaire.

La grève fait figure d’exception dans un pays où prévaut le dialogue social. Les précédentes grandes grèves dans le secteur ferroviaire remontent à 2014-2015. Le 25, un second épisode de grève à l’appel de GDL s’achève sans qu’aucun accord n’ait été trouvé avec la Deutsche Bahn.  […] Lire la suite

25 juin 2021 Allemagne. Attaque meurtrière à Würzburg.

L’homme arrivé dans le pays en 2015 est connu des services de police et avait récemment fait un séjour en hôpital psychiatrique. Il invoque le « djihad », mais ne présente aucun lien avec la mouvance islamiste et aurait agi seul, selon la police. Aucun des trois candidats, conservateur, social-démocrate et écologiste, à la chancellerie ne dénonce une attaque islamiste. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Claude JAVEAU, « FAIT SOCIAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fait-social/