Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SOCIALISME

Articles

  • COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

    • Écrit par Marie LAVIGNE
    • 10 516 mots
    • 7 médias

    L'ensemble des pays appartenant au système socialiste d'économie pouvait se définir, jusqu'à l'effondrement de ce système en 1989-1990, à partir de trois critères principaux. En premier lieu, les activités économiques, tout comme la vie politique, étaient subordonnées aux décisions d'un parti unique,...

  • CONTRÔLE OUVRIER

    • Écrit par Jean-Claude KLEIN
    • 591 mots

    La notion de contrôle ouvrier, apparue au début du xxe siècle dans des cercles restreints de la social-démocratie européenne, a pris un relief historique avec la révolution russe d'octobre 1917. Envisagée d'un point de vue instrumental, elle se présente comme une revendication destinée...

  • CUBA

    • Écrit par Universalis, Marie Laure GEOFFRAY, Janette HABEL, Oruno D. LARA, Jean Marie THÉODAT, Victoire ZALACAIN
    • 24 436 mots
    • 26 médias
    ...cours des funérailles des victimes des attaques aériennes, Fidel Castro proclame pour la première fois : « Compagnons, ouvriers et paysans, ceci est la révolution socialiste et démocratique des humbles, par les humbles et pour les humbles. » La révolution s'en prend alors aux gros propriétaires agricoles...
  • DÉMOCRATIE CHRÉTIENNE

    • Écrit par Universalis, Pierre LETAMENDIA
    • 6 307 mots
    • 1 média
    ...Centesimus Annus de Jean-Paul II, en 1991, pour trouver une acceptation explicite de l'économie de marché, mais non du « libéralisme ». Le socialisme prémarxiste n'a pas moins été en conflit ouvert avec l'Église, et on connaît la pensée marxiste sur la religion. À part les travaillistes anglais,...
  • DÉMOCRATIES POPULAIRES

    • Écrit par Michel LESAGE, Henri MÉNUDIER
    • 8 472 mots
    • 10 médias

    Le terme démocratie populaire a été utilisé par les partis communistes pour qualifier les nouveaux régimes politiques apparus, après la Seconde Guerre mondiale, soit en Europe centrale et orientale (Pologne, Tchécoslovaquie, Yougoslavie, Albanie, puis Bulgarie, Roumanie, Hongrie, Allemagne de...

  • DÉPÉRISSEMENT DE L'ÉTAT

    • Écrit par Jean-Marie DEMALDENT
    • 1 070 mots

    Jusqu'en 1845, Marx avait développé, en jeune hégélien de gauche, une critique purement philosophique de l'État ; L'Idéologie allemande pose les fondements d'une critique théorique, menée au nom du matérialisme historique. L'État est le produit nécessaire d'une...

  • DEUXIÈME RÉPUBLIQUE

    • Écrit par André Jean TUDESQ
    • 4 300 mots
    • 1 média
    ...transition s'opère dans le calme ; l'Assemblée constituante, réunie le 4 mai, désigne une Commission exécutive de cinq membres, qui succède au gouvernement provisoire ; elle comprend à nouveau Lamartine, Arago, Garnier-Pagès, Ledru-Rollin et Marie ;les socialistes avec Louis Blanc sont éliminés.
  • DURKHEIM (ÉCOLE DE)

    • Écrit par Claude JAVEAU
    • 2 538 mots
    ...la tâche de définir un cadre institutionnel qui garantisse aux individus l'exercice correct (et humainement satisfaisant) de leur nécessaire solidarité. Ce cadre, il le concevra sous les espèces d'un socialisme de type particulier reposant sur une démocratie définie comme un « système politique...
  • ENGELS FRIEDRICH (1820-1895)

    • Écrit par Étienne BALIBAR, Pierre MACHEREY
    • 2 671 mots
    • 1 média
    Dans Monsieur Eugène Dühring bouleverse la science (1878), plus connu sous le nom d'Anti-Dühring, écrit contre la philosophie éclectique d'un privatdozent à l'université de Berlin qui avait acquis une grande influence dans la social-démocratie allemande, Engels expose systématiquement les principes...
  • FÉMINISME - Histoire du féminisme

    • Écrit par Geneviève FRAISSE
    • 3 480 mots
    • 2 médias
    ...prend la forme d'une contradiction avec la naissance, sous le second Empire, du mouvement ouvrier français, très proudhonien : contradiction qui fait des femmes de la Commune des militantes socialistes plus que des féministes ; contradiction que le marxisme cherche à résoudre en établissant une hiérarchie...
  • FRANCE (Histoire et institutions) - Le temps des révolutions

    • Écrit par Sylvain VENAYRE
    • 6 926 mots
    • 8 médias
    ...idéaux, la République fut également l'objet des attaques de ceux qui, répudiant les valeurs de la « Troisième », en appelaient à une nouvelle Révolution. Tel était, d'abord, le cas des socialistes. Les journées de juin 1848, puis la semaine sanglante de mai 1871, qui avait vu l'écrasement de la ...
  • FRONT POPULAIRE

    • Écrit par Serge BERSTEIN
    • 4 946 mots
    • 1 média
    ...de participation gouvernementale du Parti radical, parti de la gauche républicaine allié, lors des consultations électorales de 1924 et de 1932, aux socialistes de la Section française de l'internationale ouvrière (S.F.I.O.), ces derniers, qui redoutent de perdre leur identité de parti révolutionnaire,...
  • GOTHA CONGRÈS DE (1875)

    • Écrit par Paul CLAUDEL
    • 610 mots

    Le mouvement socialiste allemand a deux composantes lorsque s'ouvre le congrès de Gotha, le 22 mai 1875 : d'une part, l'Association générale des travailleurs allemands, fondée par Ferdinand Lassalle en 1863 ; d'autre part, le Parti ouvrier social-démocrate allemand, fondé...

  • GRAMSCI ANTONIO (1891-1937)

    • Écrit par Hugues PORTELLI
    • 4 480 mots
    Mais de Gentile, Gramsci reprend aussi les conceptions éducatives. Si le socialisme est une vision intégrale de la vie, il nécessite une action éducative dans la classe ouvrière où ne s'exercera plus le nécessaire despotisme des intellectuels, mais où se fondera une démarche « socratique » dans laquelle...
  • GUESDE JULES (1845-1922)

    • Écrit par Madeleine REBÉRIOUX
    • 2 315 mots
    • 1 média

    Le nom de Jules Guesde est indissolublement lié à un courant historique du socialisme français, le guesdisme, qui apparaît dans les années 1880 et qui a joué un rôle important dans la fondation de la Section française de l'Internationale ouvrière (S.F.I.O.) en 1905.

    « Le socialisme fait...

  • HAUPT GEORGES (1928-1978)

    • Écrit par Madeleine REBÉRIOUX
    • 732 mots

    Georges Haupt est né dans une famille de la bourgeoisie juive d'Europe centrale, grâce à laquelle il a participé tout enfant à plusieurs cultures. Sa famille tout entière disparut dans les camps hitlériens. Son adolescence, il la passa à Auschwitz. À la libération, de retour dans sa Transylvanie devenue...

  • HAVEMANN ROBERT (1910-1982)

    • Écrit par Henri MÉNUDIER
    • 1 087 mots

    Résistant antifasciste, Robert Havemann, savant de réputation internationale, connut tous les honneurs en République démocratique allemande avant de devenir son dissident le plus célèbre.

    Né le 11 mars 1910 à Munich, il fit des études de chimie aux universités de Munich et de Berlin et entra dès...

  • HILFERDING RUDOLF (1877-1941)

    • Écrit par Universalis
    • 399 mots

    Considéré généralement comme l'un des représentants les plus marquants de l'école marxiste autrichienne, Hilferding opta pour le socialisme alors qu'il étudiait la médecine ; il se joignit à Otto Bauer, à Karl Kautsky et à August Bebel et, en 1906, enseigna à Berlin...

  • TRAVAIL/TECHNIQUE (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 2 943 mots
    Le marxisme et les utopies socialistes possèdent en commun le projet d’une société où le travail « aliéné » aurait disparu. L’un des plus grands paradoxes de la théorie de Marx est qu’après avoir souligné que c’est le travail qui forme l’homme, le philosophe imagine une société sans travail dans laquelle...
  • JAURÈS JEAN (1859-1914)

    • Écrit par Madeleine REBÉRIOUX
    • 2 667 mots
    • 1 média
    Les écrits et les actes de Jaurès, entre 1893 et 1898, expriment une foi très vive, presque messianique, dans l'imminence de la révolution, foi qu'il partage avec la grande majorité des socialistes français, en particulier avec les guesdistes, sur le programme desquels, sans adhérer à leur parti, il...