Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

POLLINISATION

Articles

  • ALLOGAMIE

    • Écrit par Jacques DAUTA
    • 148 mots

    Ce terme est synonyme, pour les plantes à fleurs, de pollinisation croisée ou allopollinisation, qui se trouve assurée par blocage de l'autopollinisation, grâce à des barrières d'autostérilité d'origine génique, parfois renforcées par des dispositifs spéciaux tels que l'hétérostylie. Ainsi, chez...

  • ANGIOSPERMES

    • Écrit par Sophie NADOT, Hervé SAUQUET
    • 6 132 mots
    • 8 médias
    La relation entre plantes et pollinisateurs est une relation de type mutualiste qui associe des coûts et des bénéfices pour chacun des partenaires. On estime à plus de 80 p. 100 le pourcentage d’espèces d’Angiospermes dont le pollen est transporté par des agents biotiques – généralement des insectes,...
  • APICULTURE

    • Écrit par Minh-Hà PHAM-DELÈGUE
    • 1 260 mots
    • 1 média

    Dès la Préhistoire, l'homme a exploité des capacités de l'abeilleApis mellifera L. à produire du miel à partir du nectar de fleurs, ce qui a permis le développement d'une véritable domestication de l'abeille à partir du xviiie siècle en Europe. On peut définir l'apiculture...

  • AUTOGAMIE

    • Écrit par Jacques DAUTA
    • 177 mots

    Ce terme désigne, chez les végétaux inférieurs, des cas de fécondation d'éléments cellulaires par eux-mêmes : précisément, chez certains champignonsascomycètes (un Ascobulus entre autres), la reproduction sexuée se produit sans fusion d'articles différents, mais, à l'intérieur...

  • CLÉISTOGAMIE

    • Écrit par Jacques DAUTA
    • 158 mots

    Propriété des fleurs dont les enveloppes ne s'ouvrent pas et chez lesquelles l'autopollinisation s'accomplit à l'intérieur de la fleur close. La cléistogamie existe chez certaines plantes tropicales, telles que l'arachide, et, dans la flore française, chez les violettes....

  • COMPOSÉES

    • Écrit par Chantal BERNARD-NENAULT, Jacques MIÈGE
    • 3 791 mots
    • 10 médias
    ...dès le printemps, n'exige que de l'humidité, et l'ouverture des fleurs se fait de la périphérie vers le centre du capitule (floraison centripète). La pollinisation offre quelques particularités : les étamines à déhiscence introrse arrivent à maturité les premières (protandrie) ; le style, jusque-là enfermé...
  • ÉCOLOGIE

    • Écrit par Patrick BLANDIN, Denis COUVET, Maxime LAMOTTE, Cesare F. SACCHI
    • 20 635 mots
    • 15 médias
    ...de nature trophique. Il en est d'autres qui concernent en même temps les mécanismes de la reproduction : certaines plantes, en effet, ne peuvent être pollinisées que par des Insectes qui collectent leur pollen, parfois par des mollusques ou même des chauves-souris. Dans certains cas, il a été démontré...
  • ÉQUATORIAL MILIEU

    • Écrit par François DURAND-DASTÈS, Yves GAUTIER, Emmanuelle GRUNDMANN
    • 6 377 mots
    • 5 médias
    ...graminées des vastes steppes et savanes ont opté pour la fécondation anémophile, en forêt tropicale, un seul coup de vent ne suffirait pas à assurer la pollinisation. De ce fait, certaines espèces animales se sont spécialisées dans la distribution de pollen, aidant ainsi à la fécondation des fleurs,...
  • FLEUR

    • Écrit par Louis EMBERGER, Michel FAVRE-DUCHARTRE, Georges MANGENOT, Paul ROLLIN
    • 7 638 mots
    • 8 médias
    ...éléments mâle et femelle, individuellement, simultanément ou successivement chez les fleurs protandres et protogynes, puis dans la mise en présence, par la pollinisation, des éléments reproducteurs des deux sexes, et enfin dans la fécondation. Les grains de pollen, protégés par leur enveloppe imperméable,...
  • FRUITS

    • Écrit par Universalis, Jean-Luc REGNARD, Roger ULRICH
    • 7 962 mots
    • 13 médias
    Les vergers sont implantés en tenant compte des exigences de la pollinisation : de nombreuses espèces fruitières, du fait de leur autostérilité, requièrent en effet une pollinisation croisée. Des variétés pollinisatrices sont donc judicieusement choisies et disposées dans la plantation, et l'apport de...
  • GYMNOSPERMES

    • Écrit par Sophie NADOT, Hervé SAUQUET
    • 4 001 mots
    • 7 médias
    Chez toutes les Gymnospermes actuelles, il existe un décalage pouvant aller de plusieurs mois à une année entre la pollinisation (dispersion des grains de pollen et transport jusqu’à l’ovule) et la fécondation (fusion des gamètes aboutissant à la formation d’un zygote). Pendant la phase de pollinisation,...
  • HÉLOBIALES

    • Écrit par André LAWALRÉE
    • 2 979 mots
    • 4 médias
    ...d'autant plus simples qu'il s'agit d'espèces plus adaptées à la vie aquatique. Leur diversité s'accompagne d'une grande variété de leur biologie. Ainsi, la pollinisation est faite par les insectes chez les espèces à fleurs aériennes voyantes (Hydrocharis morsus-ranae), par le vent chez des espèces à fleurs...
  • HYDROPHYTES ou HYGROPHYTES

    • Écrit par Jacques DAUTA
    • 998 mots
    • 2 médias

    On appelle hygrophytes ou hygrophiles les plantes qui vivent dans des habitats fortement humides, ou même mouillés (fossés, marécages, étangs, lacs, rivières, etc.). Les caractéristiques du milieu aquatique sont suffisamment marquées pour modifier profondément la morphologie et la biologie...

  • O.G.M. - Les risques

    • Écrit par Louis-Marie HOUDEBINE
    • 4 779 mots
    ...dans une même exploitation du maïs doux, destiné à l'alimentation humaine, et du maïs grain, destiné aux animaux, sans pâtir de contaminations croisées. La dissémination du pollen de maïs sur de longues distances est très faible et n'a pas de signification en soi. Elle n'a en effet que des conséquences...
  • PLANTES

    • Écrit par Marie POTAGE, Arnaud VAN HOLT
    • 6 787 mots
    • 11 médias
    ...soudées en un pistil, forment à l’intérieur des ovules, eux-mêmes contenus dans les cavités de l’ovaire, un sac embryonnaire après méiose. Lors de la pollinisation, les grains de pollen sont transportés par un vecteur, le plus souvent le vent ou les insectes. Si un grain de pollen est déposé sur le...
  • POLLEN

    • Écrit par Armand PONS
    • 1 740 mots
    • 1 média
    ...uns mâles, les autres femelles, mais une seule catégorie d'individus est alors fertile. Au contraire, les divers mécanismes qui rendent obligatoire la pollinisation entre fleurs différentes (allopollinisation) peuvent, plus ou moins sûrement, provoquer la fécondation croisée beaucoup plus économiquement...
  • SPERMATOPHYTES

    • Écrit par Sophie NADOT, Hervé SAUQUET
    • 958 mots
    • 1 média
    ...très différents. C’est très rarement le cas chez les autres plantes terrestres. En revanche, contrairement au gamétophyte femelle contenu dans l’ovule, le gamétophyte mâle (grain de pollen) des Spermatophytes finit par quitter la plante mère pour être transporté vers les ovules d’une autre plante...

Médias

Orchis maculata : fleur et mécanisme de pollinisation - crédits : Encyclopædia Universalis France

Orchis maculata : fleur et mécanisme de pollinisation

Plantes vivaces du genre <it>Penstemon</it> - crédits : Autumn Sky Photography/ Shutterstock (à gauche) ; Gina Ferazzi/ Los Angeles Times/ Getty Images (en haut) ; Tim Fitzharris/ Minden Pictures/ Biosphoto (en bas)

Plantes vivaces du genre Penstemon

Pollen et pistil - crédits : Ron Boardman/ The Image Bank/ Getty Images

Pollen et pistil