HÉLOBIALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Potamogeton natans

Potamogeton natans
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Embryon : développement

Embryon : développement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Hydrocharitacées

Hydrocharitacées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Aponogeton madagascariensis

Aponogeton madagascariensis
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Les Hélobiales (encore appelées Fluviales, Hydrocharitales sensu lato, Alismatales sensu lato) sont des plantes monocotylédones des marais ou des eaux douces ou salées, qui présentent des adaptations très variées au milieu palustre ou aquatique. On considère ici, comme il est admis en général, qu'elles constituent un seul ordre. Toutefois, L. Emberger en fait un phylum groupant deux ordres (Alismatales et Potamogétonales), et Y. Kimura une classe qu'il divise en six ordres (Alismatales stricto sensu, Hydrocharitales stricto sensu, Scheuchzériales, Potamogétonales, Naïadales, Triuridales).

Les Hélobiales sont les Monocotylédones les plus proches des Dicotylédones (donc des Monocotylédones peu évoluées) : elles s'apparentent assez étroitement à l'ordre dialypétale des Ranales (Polycarpiques).

Aucune des espèces d'Hélobiales ne présente un grand intérêt économique, mais plusieurs sont cultivées dans les jardins (pièces d'eau) ou les aquariums.

Un exemple : l'épi-d'eau

L'épi-d'eau, Potamogeton natans , est une plante herbacée vivace que l'on rencontre dans les eaux douces tranquilles des zones tempérées et subtropicales. Son rhizome, enterré dans la vase, produit des tiges longues parfois de plusieurs mètres (dangereuses pour les nageurs !) qui portent des feuilles alternes parfois opposées dans le haut. Les feuilles inférieures, entièrement submergées, linéaires et dépourvues de limbe, peuvent atteindre 50 cm de long tandis que les feuilles supérieures ont un limbe ovale de 12 cm de long sur 5,5 cm de large, qui flotte sur l'eau ; à la base des feuilles, les stipules atteignent 10 cm.

Potamogeton natans

Potamogeton natans

Dessin

L'épi d'eau, Potamogeton natans 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les épis, portés par des pédoncules très développés (jusqu'à 10 cm), se dressent au-dessus de l'eau ; enveloppés dans une bractée (spathe) à l'état jeune, ils peuvent atteindre 8 cm de long à l'état adulte. Les fleurs sont petites, de symétrie radiaire ; elles sont nues et réduites à quatre étamines et à quatre carpelles. Chaque étamine se compose d'une anthère sessile dont le connectif porte du côté extérieur un appendice vert qui a l'aspect et le rôl [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : docteur ès sciences, chef de département au Jardin botanique national de Belgique

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

André LAWALRÉE, « HÉLOBIALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/helobiales/