NÉGRITUDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme « négritude », forgé dans les années 1930 par un groupe de poètes et d'étudiants africains et antillais francophones, recoupe des aspirations tant politiques qu'esthétiques ou identitaires. Une ambiguïté qui s'est révélée presque malgré elle plus dynamique qu'handicapante.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en arts du spectacle à l'université de Strasbourg-II-Marc-Bloch

Classification


Autres références

«  NÉGRITUDE  » est également traité dans :

ACCULTURATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 8 291 mots

Dans le chapitre « L'acculturation contrôlée et planifiée »  : […] Eaton a introduit le concept d'acculturation contrôlée dans son étude sur la secte religieuse des huttérites aux États-Unis (1952) qui veut maintenir sa culture paysanne archaïque, qui est cependant obligée de tenir compte du nouveau milieu anglo-saxon où elle s'est réfugiée, mais qui ne laisse passer des influences extérieures que ce qui ne porte pas préjudice aux valeurs fondamentales du groupe. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acculturation/#i_6066

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « De Sharpeville à Soweto (1976) : l'essor poétique, le renouveau théâtral »  : […] Il est vrai que, pendant fort longtemps, les leaders noirs avaient fondé leurs espoirs sur l'aide qui leur était proposée par les libéraux blancs. Mais ces derniers voient leur influence se réduire à la façon d'une peau de chagrin devant la montée du nationalisme afrikaner et l'implantation définitive de l'apartheid. La communauté noire durcit sa position et se radicalise : c'est le sens d'un mouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_6066

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Civilisations traditionnelles

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 2 906 mots

Dans le chapitre « Africanité »  : […] La démarche de synthèse qui conduit à regrouper la multiplicité des cultures traditionnelles africaines en cinq civilisations, peut être utilement poursuivie : l'Afrique noire traditionnelle constitue-t-elle dans son ensemble une vaste unité culturelle du même ordre que ce que nous appelons la « civilisation occidentale » ou le « monde musulman » ? Une telle unité existe. Les cinq civilisations br […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-civilisations-traditionnelles/#i_6066

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Langues européennes et littératures africaines »  : […] Les circonstances de l'histoire ont imposé aux Africains l'usage de langues européennes introduites par la colonisation : l'anglais, le français, le portugais et, dans une moindre mesure, l'afrikaans, l'espagnol, l'italien ou le latin. Dès le xviii e  siècle – et même bien avant, puisque la dédicace du Don Quichotte , en 160 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-litteratures/#i_6066

CARAÏBES - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Claude FELL, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Oruno D. LARA
  •  • 15 810 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La littérature en Guadeloupe et en Martinique »  : […] À l'inverse d'Haïti, les Antilles françaises ont longtemps connu un désespérant vide culturel. Peu de livres, peu de librairies, peu de bibliothèques. On allait en France poursuivre ses études. Beaucoup d'intellectuels antillais (du poète Léonard au romancier naturaliste Léon Hennique) se sont exilés en Europe, ne gardant au mieux qu'une vague nostalgie de leurs origines créoles. Les premiers essa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caraibes-litteratures/#i_6066

CÉSAIRE AIMÉ (1913-2008)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 1 363 mots
  •  • 1 média

« Pousser d'une telle raideur le grand cri nègre que les assises du monde en seront ébranlées » : tel est le projet qui commande la vie et l'œuvre d'Aimé Césaire , homme politique martiniquais et poète négro-africain. Il fait surgir, en 1939, dans un grand poème, le Cahier d'un retour au pays natal , devenu depuis lors un classique majeur des littératures du monde noir, le mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aime-cesaire/#i_6066

COLONISATION, notion de

  • Écrit par 
  • Myriam COTTIAS
  •  • 1 627 mots

Dans le chapitre « Le débat politique sur la colonisation »  : […] Le courant marxiste a caractérisé les phénomènes d'expansionnisme européen comme « impérialisme » à partir du moment où il y avait systématisation de la colonisation et recours à des doctrines de suprématie culturelle et raciale. Lénine, dans son ouvrage L'Impérialisme, stade suprême du capitalisme (1916), dénonce également l'accumulation du capital-argent qui permet de confo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonisation-notion-de/#i_6066

DAMAS LÉON GONTRAN (1912-1978)

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 689 mots

Poète guyanais né à Cayenne, Léon Gontran Damas est le premier à exploser de colère et de rage sous la camisole de force de la colonisation française. Soumis au cours de son enfance à l'éducation « créole » qui prétendait transmettre les valeurs françaises, il souffre d'endurer le « désastre » que provoque en lui une telle éducation, qui lui inspirera plus tard son célèbre poème […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-gontran-damas/#i_6066

DIOP ALIOUNE (1910-1980)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 635 mots

Le rayonnement d'Alioune Diop, universitaire sénégalais, professeur en France et fondateur des éditions et de la revue Présence africaine , est à la fois l'un des plus incontestés et l'un des plus discrets dans l'histoire du mouvement émancipateur des peuples noirs qui a si radicalement traversé le xx e  siècle. Contre vent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alioune-diop/#i_6066

FRANCOPHONES LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean-Marc MOURA
  •  • 7 230 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Quelle identité culturelle ? »  : […] Hors d’Europe, les littératures francophones relèvent de la « francophonie d’implantation » issue de l’expansion coloniale de la France ou appartenant à des zones de rayonnement culturel. Pour ces littératures en contact avec une ou plusieurs autres littératures écrites dans un ou plusieurs autres idiomes, le questionnement identitaire et linguistique est au cœur de la création, d’autant que les d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francophones-litteratures-de-langue-francaise/#i_6066

LE MODÈLE NOIR DE GÉRICAULT À MATISSE (exposition)

  • Écrit par 
  • Julie RAMOS
  •  • 1 325 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rendre visible et nommer »  : […] Le « modèle » du titre doit s’entendre dans le double sens du sujet anonyme posant pour les artistes et de la personnalité médiatique, mais souvent caricaturée, qu’elle soit politique (Jean-Baptiste Belley, Toussaint Louverture), littéraire (Alexandre Dumas), qu’elle appartienne au monde du spectacle (Ira Aldridge, Maria Martinez, Tom Wiggins) ou à celui des arts visuels (Théodore Chassériau, Guil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-modele-noir-de-gericault-a-matisse-exposition/#i_6066

ÉTHIOPIQUES, Léopold Sédar Senghor - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 813 mots
  •  • 1 média

Éthiopiques  : en forgeant ce néologisme pour en faire le titre du recueil de poèmes de sa maturité, publié en 1956, le Sénégalais Léopold Sédar Senghor mettait en œuvre le métissage culturel dont il a si souvent fait l'apologie. Le mot « éthiopique » a manifestement une origine grecque : il est formé sur le mot aithiops , dont le sens littéral est « fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopiques/#i_6066

POSTCOLONIALES LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 8 468 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'invention de la négritude »  : […] À la fin des années 1930, c'est à nouveau à Paris, dans le milieu des étudiants d'origine africaine ou antillaise, que se cristallise la notion de négritude. Plus que d'un concept, il s'agit d'un signe de reconnaissance, d'un « mot de passe » par lequel peuvent s'identifier des jeunes gens se découvrant étrangers à eux-mêmes, parce que trop engagés dans la voie de l'acculturation. La négritude ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litteratures-postcoloniales/#i_6066

RENAISSANCE DE HARLEM

  • Écrit par 
  • George HUTCHINSON
  • , Universalis
  •  • 8 930 mots

Dans le chapitre « L'héritage »  : […] À la fin des années 1930, les écrivains noirs américains, influencés par la grande dépression et par la pensée marxiste reléguée au second rang durant la décennie de 1920, tentèrent de différencier leur travail de celui de la décennie précédente, alors baptisée « mouvement de Harlem » ou « Renaissance nègre ». Ils fustigeaient en effet ses tendances bourgeoises et le prétendu mécénat offert par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance-de-harlem/#i_6066

SENGHOR LÉOPOLD SÉDAR (1906-2001)

  • Écrit par 
  • Daniel MADELÉNAT
  •  • 2 055 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « « Négritude debout » »  : […] Cette injonction résume la mission que s'est assignée Senghor : quête de l'originalité essentielle de sa race, définition d'une singularité qui soit instrument de refus, découverte de soi, et approche particulière de l'universel. La négritude, « c'est d'abord une négation [...], plus précisément l'affirmation d'une négation. C'est le moment nécessaire d'un mouvement historique : le refus de l'Aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-sedar-senghor/#i_6066

Pour citer l’article

Olivier NEVEUX, « NÉGRITUDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/negritude/