KOLAKOWSKI LESEK (1927-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Philosophe et historien de la philosophie polonais, Leszek Kolakowski fut l'un des plus éminents critiques du marxisme.

Né le 23 octobre 1927 à Radom, en Pologne, Leszek Kolakowski reçoit une éducation privée et clandestine sous l'occupation allemande durant la Seconde Guerre mondiale. Il obtient une maîtrise de philosophie à l'université de Łódź en 1950 et, trois ans plus tard, un doctorat dans la même discipline à l'université de Varsovie, où il enseigne et dirige le département d'histoire de la philosophie jusqu'en 1968. Au début de sa carrière, Kolakowski adhère encore à de l'idéologie marxiste orthodoxe. Membre des jeunesses communistes, il rejoint ensuite le Parti ouvrier unifié polonais (P.O.U.P.) en 1945. Lorsqu'il est envoyé à Moscou afin de suivre un cours pour intellectuels prometteurs, il commence cependant à perdre ses illusions à l'égard du système marxiste soviétique.

De retour en Pologne, il prend part au mouvement prônant la démocratisation du régime qui déclenche la révolte des ouvriers de Poznań en juin 1956. Sa critique révisionniste de Joseph Staline, intitulée Czym jest socjalizm (1957, « Qu'est ce que le socialisme ? »), officiellement interdite en Pologne, n'en sera pas moins largement diffusée dans le pays. L'essai Kapłan i błazen (1959, « Le Prêtre et le Bouffon »), dans lequel Kolakowski décrit le rôle du dogmatisme et du scepticisme dans l'histoire des idées, le place sur le devant de la scène nationale. Durant les années 1950-1960, il publie une série d'ouvrages sur l'histoire de la philosophie occidentale ainsi qu'une étude de la conscience et des institutions religieuses, tout en cherchant à définir ce qui serait un marxisme humaniste. Ce dernier effort prend forme dans Kultura i fetysze (1967, « Culture et Fétiches »).

À la suite du discours que Kolakowski donne à l'occasion du dixième anniversaire de l'insurrection de 1956, il se fait expulser du P.O.U.P. en 1966. Deux ans plus tard, il est privé de sa chaire et quitte bientôt la Pol [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Martin L. WHITE, « KOLAKOWSKI LESEK - (1927-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lesek-kolakowski/