Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MÉCANIQUE HISTOIRE DE LA

Articles

  • LÉONARD DE VINCI (1452-1519)

    • Écrit par
    • 12 038 mots
    • 9 médias
    ...percussion, hydraulique, aérostation, et il est ainsi permis de grouper toutes les applications de la physique de Léonard sous la rubrique générale de la mécanique. Elles relèvent, au sens large, des travaux de l'ingénieur, et c'est là que l'apport de Léonard est tout à fait extraordinaire. Il l'affirme...
  • LEVIER

    • Écrit par
    • 201 mots

    Si la théorie du levier n'est guère formulée avant Archimède (~ iiie s.), l'instrument lui-même est en usage depuis des temps immémoriaux. Le chadouf mésopotamien représente l'une des anciennes applications du levier, datée avec certitude (IIIe millénaire). Sur un montant...

  • MACH ERNST (1838-1916)

    • Écrit par
    • 4 137 mots
    • 1 média
    Sa critique des concepts physiques fut plus féconde dans le domaine de la mécanique. L'ouvrage qui porte ce titre, souvent réédité, propose une réflexion critique acérée des concepts et des fondements historiques de cette science qui paraissait si bien ancrée dans la raison même, depuis Newton et Kant,...
  • MACHINES SIMPLES

    • Écrit par
    • 666 mots

    Il est malaisé de déterminer le moment précis de l'apparition des différentes machines simples dans l'histoire de la civilisation ; le levier a sans doute été utilisé très tôt, peut-être avant la période historique, alors que la poulie et la balance, de conception plus difficile,...

  • MODÈLE

    • Écrit par , , , , , , et
    • 24 464 mots
    • 2 médias
    ...expérimentales de Mariotte et de Gay-Lussac, qui relient la pression d'un gaz à son volume ou à sa température absolue, ont été interprétées selon un modèle mécanique : on considère le volume comme la mesure du champ de déplacement des molécules du gaz, la vitesse moyenne des molécules étant régularisée par...
  • MOUVEMENT

    • Écrit par
    • 6 901 mots

    Certes, la conceptualisation du mouvement ne date pas des débuts de la science moderne. Force est de constater, cependant, que la physique moderne est née à propos de la question du mouvement et en réaction, sur ce point précis, contre la tradition de la science antique et médiévale. L'œuvre...

  • MOUVEMENT, notion de

    • Écrit par
    • 905 mots

    Le mouvement est aujourd'hui le plus souvent pensé par les physiciens comme le déplacement spatial d'un objet au cours d'une séquence temporelle. Il apparaît donc comme une notion dérivée de deux autres plus fondamentales, celles d'espace et de temps. Il faut pourtant remarquer que la ...

  • LE MYSTÈRE CORIOLIS (A. Moatti)

    • Écrit par
    • 905 mots
    C’est toutefois dans le domaine de la mécanique que Coriolis apporte ses contributions majeures au développement scientifique. Dans un mémoire présenté à l’Académie des sciences en août 1826, titré « Observations sur le choix d’une nouvelle dénomination et d’une nouvelle unité pour la dynamique...
  • NEWTON ISAAC (1642-1727)

    • Écrit par
    • 4 656 mots
    • 4 médias
    ...nouveau domaine, l'optique physique, riche de perspectives sur la constitution de la matière. Il unifia les lois de Kepler en astronomie et celles de la mécanique terrestre de Galilée en fondant la mécanique rationnelle par une définition précise de ses concepts fondamentaux (espace, temps, masse,...
  • PERPÉTUEL MOUVEMENT

    • Écrit par
    • 2 787 mots
    C'est ce privilège de la circularité que les pionniers de la mécanique classique, dans la première moitié du xviie siècle, auront beaucoup de peine à transférer au mouvement rectiligne du point matériel isolé dans le vide. Peu importent, pour le sujet qui nous occupe, les péripéties de cette « loi...
  • PHILOSOPHIAE NATURALIS PRINCIPIA MATHEMATICA (I. Newton)

    • Écrit par
    • 133 mots
    • 1 média

    Isaac Newton (1642-1727) expose dans ses Philosophiae naturalis principia mathematica (1687) la mécanique sous une forme logique parfaite. À partir de quelques lois décrivant les forces qui s'exercent sur les astres, il explique un grand nombre de phénomènes célestes. Il justifie les ...

  • PHYSIQUE - Les fondements et les méthodes

    • Écrit par
    • 10 710 mots
    • 8 médias
    C'estensuite le tour de la dynamique, dont le développement s'étend de Galilée à Newton. Plutôt que d'entrer dans le détail du développement historique, parfois confus, on tentera d'apprécier globalement les progrès accomplis de la seconde moitié du xvie siècle jusqu'au début...
  • PHYSIQUE - Le modèle en physique

    • Écrit par
    • 3 166 mots
    ...simplificateur. C'est à partir de ce « monde archimédien » que le physicien essaie de retrouver les apparences, tout au moins dans le domaine auquel il se limite. À ces esquisses simplifiées s'appliquent les lois de la mécanique. Il peut travailler sur ces schémas pour éprouver les conséquences de ses postulats...
  • POISSON SIMÉON DENIS (1781-1840)

    • Écrit par
    • 381 mots

    Mathématicien français dont les travaux portent sur les intégrales définies, la théorie électromagnétique et le calcul des probabilités. Siméon Denis Poisson est né à Pithiviers ; sa famille le força à faire des études de médecine qu'il abandonna, en 1798, pour aller étudier les mathématiques...

  • ROBERVAL GILLES PERSONNE DE (1602-1675)

    • Écrit par
    • 1 070 mots

    L'utilité durable d'une ingénieuse balance a assuré la mémoire du nom de ce mathématicien né à Roberval et mort à Paris. Ce n'est pas dérisoire. L'instrument témoigne de ce que l'inventeur joignait le sens de l'utile à une conception savante, préfiguration du principe des travaux virtuels....

  • TARTAGLIA NICCOLO FONTANA dit (1499-1557)

    • Écrit par
    • 318 mots

    Mathématicien italien auquel on doit une méthode de résolution de l'équation du troisième degré et un des premiers traités de balistique. Niccolo Fontana est né à Brescia. Lors du sac de cette ville par les Français (1512), il eut la mâchoire fendue par un sabre ; il en résulta une...

  • TECHNIQUES HISTOIRE DES

    • Écrit par
    • 7 200 mots
    • 6 médias
    Les machines réalisées par les mécaniciens de l'école d'Alexandrie, entre cinq et trois siècles avant notre ère, sont déjà assez évoluées pour y voir la naissance d'une culture mécanicienne qui se développera sans cesse en Occident par la suite. La mécanique se nourrit alors, d'une part, de la roue,...
  • TRIANGLE DES FORCES THÉORÈME DU

    • Écrit par
    • 223 mots

    Le Flamand Simon Stevin (1548-1620) est le premier savant de la Renaissance à développer les œuvres d'Archimède. Dans son traité De Beghinschen der Weeghconst (Les Principes de la pesée), il examine la théorie du levier, établit les théorèmes relatifs au plan incliné et discute la détermination...

  • THÉORIE, sciences

    • Écrit par
    • 1 792 mots
    ...lieu, cette théorie a des vertus synthétiques. Elle apporte une vision d'ensemble d'un vaste champ du savoir et rassemble de nombreuses lois naturelles. Elle réunit la nouvelle dynamique, fondée par Galilée, et la nouvelle astronomie, à laquelle Kepler a apporté une contribution décisive. Elle soumet...
  • THÉORIE DU MOUVEMENT DES CORPS SOLIDES OU RIGIDES (L. Euler)

    • Écrit par
    • 350 mots
    • 1 média

    Le mathématicien suisse Leonhard Euler (1707-1783) pose les fondements de la mécanique analytique en publiant en 1765 un volumineux ouvrage de plus de 500 pages titré Theoria motus corporumsolidorumseurigidorum (Théorie du mouvement des corps solides ou rigides). Depuis vingt-cinq ans,...