Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MÉCANIQUE HISTOIRE DE LA

Articles

  • ALEMBERT JEAN LE ROND D' (1717-1783)

    • Écrit par Michel PATY
    • 2 874 mots
    • 2 médias
    En physique, d'Alembert s'est essentiellement consacré à l'étude de la mécanique et de l'astronomie, dans la suite de l'œuvre de Newton. S'il a consacré quelques mémoires à des problèmes d'optique et un essai tardif, en collaboration avec Bossut et Condorcet, à des Nouvelles...
  • ARCHIMÈDE (287-212 av. J.-C.)

    • Écrit par Jean ITARD
    • 2 652 mots
    • 2 médias
    Les lois du levier étaient connues des disciples d'Aristote, et la balance était depuis des temps immémoriaux un outil de précision. Mais Archimède déduit ces lois, très rigoureusement, d'un nombre réduit de postulats.
  • BALANCE ROBERVAL

    • Écrit par Bruno JACOMY
    • 678 mots
    • 2 médias

    La balance Roberval a été l’instrument de pesage le plus utilisé au cours du xixe siècle et une grande partie du xxe, que ce soit dans le commerce, la vie domestique ou l’enseignement. Elle doit ce succès à sa simplicité de construction, à sa grande robustesse et à sa facilité d’emploi. Jusque-là,...

  • CORIOLIS GASPARD GUSTAVE (1792-1843)

    • Écrit par Bernard BACH
    • 188 mots

    Ingénieur et mathématicien français. Assistant à l'École polytechnique à Paris, Gustave Coriolis étudie la composition des vitesses et des accélérations.

    Dans un article « Sur les équations du mouvement relatif des systèmes de corps » (1835), il montre que, pour un corps en mouvement...

  • DÉSAGULIERS JEAN THÉOPHILE (1683-1744)

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 322 mots

    Physicien français, Jean Théophile Désaguliers est né à La Rochelle le 13 mars 1683 et mort à Londres le 29 février 1744. Fils d'un pasteur protestant émigré à Londres lors de la révocation de l’édit de Nantes, il étudia à l'université d'Oxford puis devint professeur au collège de Hart Hall. Il assista...

  • ÉPISTÉMOLOGIE

    • Écrit par Gilles Gaston GRANGER
    • 13 112 mots
    • 4 médias
    ...connaissance aux visées et aux procédures multiformes à une connaissance fortement focalisée, passage dont le prototype désormais classique nous est fourni par la constitution d'une mécanique, entre 1638, date du Discorso de Galilée, et 1687, date des Principia[Philosophiæ naturalis principia mathematica...
  • EULER LEONHARD (1707-1783)

    • Écrit par Christian HOUZEL, Jean ITARD
    • 2 759 mots
    • 1 média
    Euler a publié de nombreux ouvrages relatifs à la technique. En 1736, paraît son traité de mécanique, Mechanicasive motus scientiaanalyticeexposita, où, pour la première fois, la mécanique du point matériel est conçue et exposée comme une science rationnelle. En 1765, il donnera sa Theoria...
  • FORCE DE CORIOLIS

    • Écrit par Florence DANIEL
    • 267 mots

    Le mathématicien français Gaspard Gustave Coriolis (1792-1843) publie en 1835 un article intitulé Sur les équations du mouvement relatif des systèmes de corps. Il y montre que l’accélération de tout corps en mouvement relatif par rapport à un repère en rotation comporte un terme proportionnel...

  • FOUCAULT LÉON (1819-1868)

    • Écrit par Cyril VERDET
    • 990 mots
    • 1 média
    La théorie ondulatoire de la lumière repose sur la notion d’éther, incontournable à cette époque. De même que l’air est le support des ondes sonores, l’éther était supposé être celui des ondes lumineuses. C’est par ce biais que cette théorie pose aussi des problèmes de mécanique, notamment celui de...
  • GALILÉE (G. GALILEI (1564-1642)

    • Écrit par Pierre COSTABEL
    • 4 189 mots
    • 4 médias
    ...milieu fermé de l'Université ne tardèrent pas à l'obliger à partir ; c'est alors qu'il commença à faire œuvre originale, rédigeant un premier traité de mécanique où, malgré la permanence de conceptions traditionnelles, sont introduites des idées nouvelles et fondamentales pour la science future. Notamment...
  • GAUSS CARL FRIEDRICH (1777-1855)

    • Écrit par Pierre COSTABEL, Jean DIEUDONNÉ
    • 4 886 mots
    Gauss intervient dans la mécanique théorique au moment même où la notion de travail prend corps en France pour une meilleure formalisation des principes. Mais sa préoccupation va dans un autre sens. S'il lui paraît incontestable qu'aucun principe nouveau sur la science de l'équilibre et du ...
  • GRIMALDI FRANCESCO MARIA (1618-1663)

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 375 mots

    Né le 2 avril 1618 à Bologne (Italie) et mort le 28 décembre 1663 dans cette même ville, Francesco Maria Grimaldi fut un prêtre jésuite italien qui, après avoir terminé des études de philosophie et de théologie, enseigne la philosophie puis les mathématiques au collège jésuite de Bologne. Encore étudiant,...

  • HAMILTON WILLIAM ROWAN (1805-1865)

    • Écrit par Lubos NOVY
    • 879 mots
    Les idées initiales de la mécanique de Hamilton sont analogues à celles qui ont servi de base à son optique. Il s'efforce de donner aux principes fondamentaux une forme simple permettant d'édifier toute une théorie déductive. Pour cela, il modifie les principes de variations antérieurs, notamment le...
  • HÉRON D'ALEXANDRIE (Ier s.?)

    • Écrit par Universalis
    • 834 mots

    Géomètre grec et inventeur, actif au ier siècle après J.-C. à Alexandrie (Égypte), Héron a transmis à la postérité les connaissances mathématiques et techniques de Babylone et du monde gréco-romain.

    Le travail de géométrie le plus important de Héron, les Metrica, n'a été découvert...

  • HOROLOGIUM OSCILLATORIUM (C. Huygens) - Fiche de lecture

    • Écrit par Bruno JACOMY
    • 867 mots
    • 1 média

    Christiaan Huygens (1629-1695) est un savant internationalement reconnu lorsque paraît son ouvrage Horologiumoscillatorium. Publié à Paris en 1673, celui-ci traite de la régularité des oscillations d’un pendule, condition essentielle pour rendre les horloges plus précises, d’où son titre complet :...

  • HUYGENS CHRISTIAAN (1629-1695)

    • Écrit par Pierre COSTABEL
    • 2 197 mots
    • 1 média
    Il construisit une nouvelle lunette qui lui permit d'observer la rotation de Saturne sur lui-même et l'« anneau » dont cet astre est entouré. En conjuguant l'expérience avec l'imagination, il étudia le pendule conique et le pendule oscillant entre deux lames courbes ; en ce qui concerne ce dernier,...
  • INTERACTIONS (physique) - Interaction gravitationnelle

    • Écrit par Alain KARASIEWICZ, Marie-Antoinette TONNELAT
    • 1 968 mots
    • 2 médias
    Aprèsdes siècles de débats et de mesures, une synthèse décisive de ce qui constitue la notion de gravitation est exposée dans les Principia (1687) d'Isaac Newton. Elle a son origine dans la comparaison des forces de pesanteur en différents points de la Terre et dans l'observation du...
  • ISLAM (La civilisation islamique) - Les mathématiques et les autres sciences

    • Écrit par Georges C. ANAWATI, Universalis, Roshdi RASHED
    • 22 273 mots
    • 1 média
    Les trois domaines de la mécanique auxquels les savants arabes ont consacré la plupart de leurs études sont la dynamique, la statique et l'hydrostatique. Pour le premier, encore que tributaires de la dynamique aristotélicienne, ils ont développé, à la suite de Jean Philopon, mais sans commune mesure avec...
  • LAGRANGE JOSEPH LOUIS (1736-1813)

    • Écrit par Universalis, Jean ITARD
    • 1 603 mots
    • 1 média
    ...résultats qui ne furent dépassés qu'en 1873), en 1774 (sur l'équation séculaire de la Lune) et en 1780 (sur les perturbations du mouvement des comètes). En mécanique pure, il traite analytiquement du mouvement de rotation d'un corps solide ; il utilise la même technique algébrique, qui se rattache à notre...
  • LAPLACE PIERRE SIMON DE (1749-1827)

    • Écrit par Pierre COSTABEL
    • 3 285 mots
    • 1 média
    ...critique des données sur lesquelles le physicien doit travailler, mais à la recherche de grandes formulations théoriques suggérées par les équations de la mécanique analytique de Lagrange. Que ce soit en effet au point de vue des lois d'extremum de variation lorsque l'on assigne un même état initial et un...

Médias

Isaac Newton - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Isaac Newton

Leonhard Euler 
 - crédits : Wellcome Library, London

Leonhard Euler 

Thomas Savery - crédits : AKG-images

Thomas Savery