LÉONARD DE VINCI (1452-1519)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La personnalité puissante et séduisante de Léonard de Vinci est apparue au moment décisif de la Renaissance. Il a incarné la liberté nouvelle de l'artiste, émancipé des cadres professionnels, dominant par la réflexion scientifique et philosophique l'empirisme du métier, et devenu l'interlocuteur des grands. Mais son génie infatigable et singulier déborde les préoccupations objectives et sereines de la première Renaissance : sa biographie atteste une activité prodigieuse, qui n'est pas toujours menée à terme, suscite des reproches et se trouve de bonne heure colorée par la légende. Son œuvre écrit connaît un sort bizarre ; ses recherches théoriques donnent des proportions imprévues à la doctrine de l'art-science ; il touche à tous les arts en suggérant partout un idéal de rigueur et de complexité, qu'illustre en peinture un petit nombre d'œuvres souvent inachevées. L'attention doit porter sur chacun de ces points.

Éléments de biographie

Léonard de Vinci est un pur Toscan, né dans le petit bourg dont il porte le nom, à trente kilomètres à l'ouest de Florence, entre Empoli et Pistoia. Il était le fils naturel d'un notaire, ser Piero, et d'une paysanne, Caterina, qui se mariera en 1457 à Anchiano. L'enfant fut élevé à la maison paternelle et choyé par sa jeune belle-mère, ce qui nuance les spéculations de Freud sur la pénible condition du bâtard. Car ser Piero se maria quatre fois mais n'eut un second enfant qu'en 1476 ; il vint à Florence comme notaire accrédité auprès de la seigneurie en 1469, et mourut en 1504.

Florence, de 1467-1469 à 1481-1482

Tout indique que Léonard eut une éducation soignée (grammaire et calcul en particulier), avant d'entrer vers 1467 ou 1469 dans l'atelier de Verrocchio auquel il dut sa formation « polytechnique » : peinture, sculpture, travaux de décoration. Admis à vingt ans à la guilde des peintres, Léonard ne quitte Verrocchio qu'en 1479. Outre des participations très vraisemblables aux travaux de la bottega, quelques tableaux appartiennent à cette époque ; l [...]

Draperie pour une figure assise, Léonard de Vinci

Photographie : Draperie pour une figure assise, Léonard de Vinci

Photographie

Cette œuvre – dite draperie Saint-Morys – constitue la pièce maîtresse des seize études réalisées par Léonard de Vinci dans les années 1470 sur le thème de la draperie. Si l'on y retrouve les traits caractéristiques de la représentation du mouvement des plis, elle se distingue par... 

Crédits : Michel Urtado/ Musée du Louvre/ RMN-Grand Palais

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages

Médias de l’article

Draperie pour une figure assise, Léonard de Vinci

Draperie pour une figure assise, Léonard de Vinci
Crédits : Michel Urtado/ Musée du Louvre/ RMN-Grand Palais

photographie

La Cène, Léonard de Vinci

La Cène, Léonard de Vinci
Crédits : Universal History Archive/ Getty Images

photographie

Mona Lisa ou La Joconde, L. de Vinci

Mona Lisa ou La Joconde, L. de Vinci
Crédits : Universal History Archive/ UIG/ Getty images

photographie

David, A. Verrocchio

David, A. Verrocchio
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

France. Grève des étudiants demandant des moyens supplémentaires. 2-30 novembre 1995

de grève, des dizaines de milliers d'étudiants participent, à travers le pays, à une nouvelle journée nationale d'action, aux côtés des salariés du secteur public en grève. Ils réclament 2 milliards de crédits d'urgence, la création de milliers de postes d'enseignant et de personnel de service et la réquisition du pôle universitaire privé Léonard-de-Vinci, dans les Hauts-de-Seine, dit « fac Pasqua ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

André CHASTEL, « LÉONARD DE VINCI (1452-1519) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-de-vinci/