GRIPPE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Virus de la grippe

Virus de la grippe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Grippe aviaire

Grippe aviaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


La grippe a longtemps été considérée comme une maladie relativement bénigne, mais l'émergence, ces dernières années, de la grippe aviaire due au virus H5N1 rappelle que le virus de la grippe peut être à l'origine de pandémies meurtrières dont la référence demeure la grippe espagnole qui, de 1918 à 1919, fit au moins 40 millions de morts dans le monde. Ce rappel historique d'une des plus grandes catastrophes qu'ait connu l'humanité a placé la grippe au centre des objectifs de santé publique, aussi bien dans l'opinion que pour les autorités de santé. Il est alors devenu courant de distinguer la grippe saisonnière de la grippe pandémique, cette dernière faisant l'objet de plans de protection élaborés par l'Organisation mondiale de la santé (O.M.S.) et relayés par les autorités nationales concernées. Cette alerte sans précédent pour parer à une éventuelle pandémie a montré les limites de nos capacités à contrôler un risque majeur pour l'humanité.

Le virus

Les virus de la grippe appartiennent à la famille des Orthomyxoviridae. On distingue trois virus grippaux : A, B et C. Le virus C est relativement rare, les A et B sont par contre responsables des épidémies annuelles. Le virus A est à l'origine des grandes pandémies.

Chaque particule de virus grippal (virion), dont le diamètre est de 100 nm, possède en surface de petites spicules dénommées hémagglutinine (HA) et neuraminidase (NA) dont le typage a permis de classer les virus de la grippe selon une formule antigénique telle H5N1 ou H3N2 (fig. 1). On connaît, à ce jour, seize sous-types d'hémagglutinine et neuf sous-types de neuraminidase. Chez l'homme, les virus H1N1, H2N2 et H3N2 ont été à l'origine des pandémies (grippe espagnole de 1918, grippe asiatique de 1957 et grippe de Hong Kong de 1968).

Virus de la grippe

Virus de la grippe

Dessin

Le virus de la grippe. Chaque unité infectieuse (virion) de virus grippal porte en surface deux types de spicules, l'hémagglutinine (H) et la neuraminidase (N), au niveau desquels se produisent les variations génétiques qui sont utilisées pour typer un virus de grippe. À l'intérieur de la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L'information génétique du virus se trouve à l'intérieur de chaque [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  GRIPPE  » est également traité dans :

CALENDRIER VACCINAL 2018

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 237 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les vaccinations recommandées aux autres âges de la vie »  : […] La politique vaccinale appliquée à travers le calendrier 2018 se poursuit bien entendu au-delà de la petite enfance. Néanmoins, les vaccinations cessent d’être obligatoires, sauf dans des situations professionnelles définies. L’initiative de vacciner ou non est laissée à la responsabilité et au choix de chacun. Cependant, la continuation de la politique vaccinale se traduit par des recommandations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calendrier-vaccinal-2018/#i_7523

ÉPIDÉMIES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Georges DUBY, 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 16 519 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Émergence d'agents infectieux »  : […] L'efficacité de la réponse apportée dépend de la précocité de l'identification d'un foyer d'infection potentiellement épidémique. Au-delà de la surveillance des maladies connues, cela explique l'intérêt que l'on porte aux maladies nouvelles. Une pandémie s'enracine en effet toujours dans une maladie infectieuse restreinte à son début à un petit groupe de sujets géographiquement localisés. Il peut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidemies/#i_7523

GRIPPE ESPAGNOLE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 520 mots
  •  • 1 média

Survenue en 1918-1919, la grippe dite espagnole a tué environ vingt millions de personnes, c'est-à-dire davantage que la Première Guerre mondiale. Elle est de ce fait restée dans la mémoire collective au même titre que les grandes pestes ou les épidémies de choléra . S'il s'agit très certainement d'une grippe au sens clinique du terme, l'agent infectieux qui en a été responsable n'a pas pu être id […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grippe-espagnole/#i_7523

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Voyages, expansion géographique et émergence de maladies infectieuses »  : […] Qu’il y ait ou non variation de leur génome, les maladies voyagent, mais jamais sans leur vecteur, animal ou homme, selon les cas. Ce n’est pas vraiment une nouveauté, mais c’est une propriété de l’émergence. La maladie peut ainsi être bien connue en un point du globe et devenir émergente ailleurs. Les exemples en sont anciens. Du temps de la peste noire – fléau assurément entièrement nouveau en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses-emergentes/#i_7523

MYXOVIRUS

  • Écrit par 
  • Claude HANNOUN
  •  • 659 mots

Nom d'une famille de virus comprenant le groupe des orthomyxovirus (souvent désignés comme « myxovirus ») et celui des paramyxovirus. Dans cette famille, la forme des virions est similaire et une propriété est commune : la capacité d'agglutiner les globules rouges. Cependant, pour le reste, il y a des différences fondamentales entre les deux groupes. Le groupe des orthomyxovirus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myxovirus/#i_7523

NEURAMINIQUE ACIDE

  • Écrit par 
  • Armand TIBI
  •  • 196 mots

Cétose à neuf atomes de carbone possédant une fonction acide et une fonction amine, l'acide neuraminique dérive de la condensation d'une molécule de mannosamine et d'une molécule d'acide pyruvique. Au cours de la cyclisation, le carbonyle en C-2 devient hémiacétalique, et un pont oxygène s'établit entre les carbones 2 et 6. L'intérêt de cet acide est apparu lorsqu'on a découvert que ses dérivés, N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acide-neuraminique/#i_7523

PNEUMONIE

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 3 222 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le pneumocoque, premier responsable des pneumonies »  : […] Le pneumocoque ( Streptococcus pneumoniae ) est le principal agent responsable des pneumonies dites communautaires, c’est-à-dire se produisant en dehors d’un établissement hospitalier. Mais de nombreux autres agents infectieux sont à l’origine de pneumonies. Mycoplasma pneumoniae […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pneumonie/#i_7523

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pathologie

  • Écrit par 
  • Raoul KOURILSKY
  •  • 27 404 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Actions préventives  »  : […] La vaccination préventive qui provoque dans l'organisme l'apparition de substances antagonistes neutralisant directement les agents pathogènes (anticorps) est un moyen essentiel pour éviter de contracter les infections bronchopulmonaires. La plus efficace est la vaccination contre la grippe (elle réunit les souches actuellement connues A, A 1 , A 2 , B). Elle est maintenant systématique chez tous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pathologie/#i_7523

TAMIFLU ou PHOSPHATE D'OSELTAMIVIR

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 425 mots
  •  • 2 médias

Le Tamiflu®, conçu par la société californienne Gilead, fabriqué ensuite par Genentech, filiale du groupe Roche qui le distribue, est le plus célèbre des médicaments contre les virus grippaux. Sur son site Internet américain, Genentech le présente au public comme « ...  un médicament utilisé pour soigner la grippe de patients âgés d'au moins deux semaines, atteints des signes cliniques de la gripp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tamiflu-phosphate-d-oseltamivir/#i_7523

VACCINATION (CONTROVERSES)

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  • , Universalis
  •  • 2 311 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La circulation médiatique des doutes et des critiques »  : […] L'épisode de la grippe A (H1N1), pendant l'hiver 2009-2010 , a également laissé des traces. Le taux de vaccination contre le virus a été très médiocre en France par rapport à d'autres pays, et la manière dont les pouvoirs publics ont communiqué sur la grippe et organisé la vaccination a été vivement critiquée. Parallèlement, des doutes sur l'innocuité de ce vaccin et sur l'ampleur de la menace pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaccination-statut-juridique/#i_7523

VIROLOGIE

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • Michel BARME, 
  • François DENIS, 
  • Léon HIRTH
  •  • 10 443 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les virus à ARN négatif »  : […] Il existe des virus à ARN simple brin dont l'acide nucléique n'a aucune propriété messagère. Les génomes de ces virus appartiennent à deux catégories principales : ceux qui sont formés par une seule molécule d'ARN et ceux qui comportent plusieurs molécules d'ARN indépendantes. À la première catégorie appartiennent les virus du type rhabdovirus dont les exemples les plus con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virologie/#i_7523

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-François SALUZZO, « GRIPPE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grippe/