RAISON (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les historiens de la philosophie sont très nombreux à avoir décrit la mutation intellectuelle qui s’est produite sur le sol de la Grèce antique comme un combat du « logos » contre le « muthos », autrement dit (en se souvenant que le mot grec logos possède de multiples significations) de la raison contre le mythe, de l’explication rationnelle contre le récit religieux.

Dans son dialogue le Phédon, Platon (env. 428-env. 347 av. J.-C.) met dans la bouche de Socrate (env. 469-399 av. J.-C.) le choc intellectuel que ce dernier éprouva en lisant une formule attribuée à Anaxagore (env. 500-428 av. J.-C.) : « C’est en définitive l’Esprit (le nοûs) qui a tout mis en ordre, c’est lui qui est la cause de toutes choses. » Platon nous présente un Socrate en quelque sorte « réveillé » par l’affirmation d’Anaxagore, qui lui apparut comme « l’homme capable de lui enseigner la cause, intelligible à son esprit, de tout ce qui est ».

Même si Socrate avoue sa grande déception de n’avoir plus retrouvé trace de cet « Esprit » dans les explications des phénomènes naturels fournies par Anaxagore et ses contemporains, il n’est pas excessif d’affirmer que ce passage du Phédon résume remarquablement ce qu’au xixe siècle Ernest Renan (1823-1892) qualifia de « miracle grec ». S’agit-il réellement d’une mutation inexplicable de l’esprit humain ? Ou, au contraire, peut-on avancer certaines hypothèses afin de comprendre en quoi la Grèce du ve siècle a pu orienter l’humanité dans une direction qu’elle n’a plus quittée depuis ?

Une interrogation sur le langage

Restons en compagnie de Platon, lui qui construit le premier grand édifice rationnel de l’histoire des idées. S’il parvient à le faire, c’est sans doute parce qu’il a été éclairé par Socrate, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages





Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « RAISON (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raison-notions-de-base/