RAISON (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rationalité et ethnocentrisme

Une limite plus radicale encore va être tracée dans la seconde moitié du xxe siècle. Tant que la civilisation occidentale a servi de modèle plus au moins imposé au reste du monde, on n’a guère douté du caractère universel de ce qu’elle a considéré comme étant la « raison ». Si le « miracle grec » a pris place dans le monde hellénique, il semblait aller de soi qu’il s’agit d’un événement planétaire qui aurait pu surgir n’importe où ailleurs, un peu plus tôt ou un peu plus tard. Dans cette optique, l’approche rationnelle de la nature n’aurait rien d’occidental, mais constituerait un « universel » concernant l’humanité entière et auquel l’idée de progrès serait étroitement liée.

À partir de la décolonisation, cette conviction est remise en cause, et des interrogations de plus en plus fortes vont s’imposer au fil des années. Et si la raison n’était rien d’autre qu’une conception que l’Occident instrumentaliserait au détriment d'autres cultures ? Une date a marqué ce débat : celle de l’essai écrit pour l’UNESCO en 1952 par l’anthropologue Claude Lévi-Strauss (1908-2009) et publié sous le titre Race et histoire. Il y dénonce l’idéologie progressiste qui aurait fait croire à notre civilisation qu’elle était en avance sur les autres cultures. Or, selon lui, « l’humanité en progrès ne ressemble guère à un personnage gravissant un escalier, ajoutant par chacun de ses mouvements une marche nouvelle à toutes celles dont la conquête lui est acquise ». Rien ne permettrait d’affirmer que la « raison » née en Occident marque une avancée décisive que l’humanité entière doit assimiler.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

6-30 août 2016 Syrie. Avancées des milices kurdes et recul de l'EI.

Le 16, pour la première fois depuis le début de leur intervention dans le pays, en septembre 2015, des bombardiers russes interviennent à partir de la base de Hamadan, dans le nord-ouest de l’Iran, ce qui leur permet d’augmenter sensiblement leur efficacité. Ces opérations cessent le 22 en raison de dissensions à leur sujet en Iran. Le 18, pour la première fois depuis le début du conflit, l’aviation syrienne bombarde des positions kurdes, à Hassaké, ville du nord du pays dont l’armée et les FDS se partagent le contrôle. […] Lire la suite

19-29 juillet 2013 Israël – Autorité palestinienne. Reprise des négociations directes

Le 19, au terme de six voyages dans la région, le secrétaire d'État américain John Kerry obtient des représentants israéliens et palestiniens un accord de principe sur « la base d'une reprise des négociations directes sur le statut final » des relations entre les deux parties. Celles-ci sont interrompues depuis septembre 2010 en raison des désaccords sur la politique de colonisation juive des territoires occupés palestiniens et sur la référence aux frontières de 1967. […] Lire la suite

2-12 avril 2013 Corée du Nord – Corée du Sud. Poursuite des menaces de Pyongyang contre Séoul

Le 3, les États-Unis annoncent le déploiement d'une batterie de missiles sur leur base militaire de l'île de Guam, dans le Pacifique, face aux menaces nord-coréennes. Le 3 également, Pyongyang empêche l'accès des employés sud-coréens à la zone industrielle intercoréenne de Kaesong, en territoire nord-coréen. Le 8, Pyongyang annonce le retrait des employés nord-coréens du site de Kaesong. […] Lire la suite

1er-20 mai 2010 États-Unis. Tentative d'attentat à la bombe à New York

Le 20, le directeur du renseignement Dennis Blair présente sa démission, en raison d'une série de dysfonctionnements des agences qu'il coordonne et à l'issue d'une période marquée par la fusillade meurtrière dans la base militaire de Fort Hood (Texas) en novembre 2009 – dont le responsable était un officier musulman d'origine palestinienne –, par les attentats manqués contre un avion américain en décembre 2009 et par celui de Times Square au début du mois. […] Lire la suite

8-15 avril 2010 France. Polémique sur le tracé des « zones noires » décrétées à la suite de la tempête Xynthia

Le 8, les préfets de Vendée et de Charente-Maritime présentent aux personnes concernées le tracé des « zones noires » décrétées inhabitables, en raison des risques de submersion, à la suite du passage de la tempête Xynthia, à la fin de février. Environ mille cinq cents habitations situées en zone d'« extrême danger » devraient être détruites, dont les trois cinquièmes en Vendée et le reste en Charente-Maritime. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « RAISON (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/raison-notions-de-base/