Philosophie antique


ALCHIMIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Universalis
  •  • 13 669 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les alchimistes alexandrins »  : […] Loin d'être l'origine de l'alchimie, comme l'a cru Berthelot, la Grèce égyptienne, entre le iiie siècle et le viiie siècle après J.-C., n'a connu que la fin de l'évolution des communautés alchimiques et métallurgiques de la haute Antiquité. Ruska souligne les traces sensibles de cette décadence déjà chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alchimie/4-les-alchimistes-alexandrins/

ALEXANDRIE ÉCOLE PHILOSOPHIQUE D'

  • Écrit par 
  • Jean PÉPIN
  •  • 2 190 mots

Bien des Anciens qui ont fait carrière en philosophie touchent à Alexandrie par leur naissance ou leur séjour. Il faut donc savoir pourquoi et comment cette cité est devenue un foyer exceptionnellement important de rayonnement philosophique. Au vrai, il n'y a pas une philosophie alexandrine, mais une succession d'aspects philosophique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-philosophique-d-alexandrie/#i_0

ANTIQUITÉ - Naissance de la philosophie

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 11 148 mots
  •  • 8 médias

On méconnaîtrait l'importance culturelle de la philosophie antique si l'on n'y voyait qu'une période – la première, donc la plus fruste – dans le développement d'une activité intellectuelle spécifique, et clairement définie, qui serait la philosophie. En réalité, l'Antiquité, et singulièrement l'Antiquité grecque, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-naissance-de-la-philosophie/#i_0

DIDASKALEION D'ALEXANDRIE

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 464 mots

Quand on parle d'école d'Alexandrie (en grec, didaskaleion), il faut distinguer entre deux réalités : les tendances générales communes à l'ensemble des théologiens alexandrins de Philon à Cyrille d'Alexandrie et l'institution scolaire concrète du iiie siècle évoquée par Eusèbe de Césarée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didaskaleion-d-alexandrie/#i_0

ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 7 515 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les textes politiques et philosophiques »  : […] On a déjà reconnu le reflet des préoccupations politiques dans plus d'un texte, aussi bien dans la poésie épique que dans les romans et les contes ; on le retrouve également à propos des « sagesses ». Une place à part doit être faite de ce point de vue à deux œuvres poignantes, d'un pessimisme amer et d'une profonde beauté.Dans les Lamentations d'Ipouer, on reproche au roi sa m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-civilisation-la-litterature/6-les-textes-politiques-et-philosophiques/

HERMÉTISME

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 4 978 mots
  •  • 1 média

Ignoré de la langue classique, qui usait uniquement de l'adjectif « hermétique » pour désigner ce qui avait rapport au grand œuvre alchimique, le mot « hermétisme » est un néologisme de la fin du xixe siècle, au contenu ambigu, tout comme les termes « ésotérisme » et « occultisme », dont il est souvent synonyme. Pour éviter toute confusion, il convien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermetisme/#i_0

JARDINS - Esthétique et philosophie

  • Écrit par 
  • Catherine CHOMARAT-RUIZ
  •  • 3 595 mots

Dans le chapitre « Des parcs pour la philosophie et la beauté »  : […] Il est admis que les cités grecques de l'Antiquité n'abritent pas de jardins dévolus au seul plaisir des hommes, qu'elles disposent de quelques plantations autour des temples auxquelles s'ajoutent, à l'extérieur, des bois sacrés. À l'époque classique, les jardins de l'Académie où Platon enseigne, ceux du Lycée auxquels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jardins-esthetique-et-philosophie/1-des-parcs-pour-la-philosophie-et-la-beaute/

LOGOS

  • Écrit par 
  • Lucien JERPHAGNON
  •  • 504 mots

Dans le grec classique, logos signifie une parole ou la parole, et tout rôle qu'elle assume : profane (proposition, définition, exemple, science, opinion particulière, rumeur publique) ou sacré (réponse d'oracle, révélation d'en haut). Ce terme tient une place si considérable dans la langue philoso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logos/#i_0

SCEPTICISME

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DUMONT
  •  • 7 756 mots

Dans le chapitre « Signification du scepticisme ancien »  : […] Le fondateur du scepticisme grec est Pyrrhon (fin du ive s. av. J.-C.). Il n'a laissé aucun écrit philosophique. Né à Élis, petit bourg du Péloponnèse, il y vécut d'abord comme peintre, puis se convertit à la philosophie, principalement sous l'influence d'Anaxarque, un abdéritain, en compagnie duquel il suivit Alexandre le Grand lors de la campagne d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scepticisme/1-signification-du-scepticisme-ancien/