PLATON, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La remarque de A. N. Whitehead selon laquelle « la façon la plus sûre de caractériser la tradition philosophique occidentale est qu'elle consiste en une suite de notes en bas de page à Platon » demeure vraie. Fidèle d'abord à son maître Socrate, dont la mort en — 399 le convertira à la philosophie, Platon compose des « dialogues socratiques » dans lesquels il élabore une méthode de penser, fondée sur la dialectique, qu'il n'abandonnera pas. Le vrai est l'objet d'une quête et ne peut être atteint qu'au terme d'un parcours qui nécessite l'abandon de toutes les opinions et la critique de la sophistique. La scission entre mondes sensible et intelligible s'impose comme une nécessité pour fonder la rationalité du discours. Seul l'amour de la sagesse peut permettre de fonder la cité juste décrite dans La République. Cette alliance étroite entre le vrai, la vertu, le bonheur ne commencera à subir un véritable examen critique qu'au xviiie siècle. Lue, relue, toujours à lire, l'œuvre de Platon s'impose comme une des bases de l'univers intellectuel et pratique de l'Occident.

L'Académie de Platon

photographie : L'Académie de Platon

photographie

L'Académie de Platon, mosaïque romaine, Ier siècle av. J.-C. Maison de T. Siminius, Pompéi. Musée archéologique, Naples. 

Crédits : Luisa Ricciarini/ Leemage/ Bridgeman Images

Afficher

—  Francis WYBRANDS

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PLATON (env. 428-env. 347 av. J.-C.)  » est également traité dans :

PLATON

  • Écrit par 
  • Monique DIXSAUT
  •  • 13 741 mots
  •  • 3 médias

On a pu écrire que toute l'histoire de la philosophie se résumait à une série de notes en bas de page apposées à l'œuvre de Platon. Si pour certains il a déjà toutdit − l'être travaillé par le négatif et par la différence, la pensée transcendantale et les concepts a priori, la sublimation de […] Lire la suite

PLATON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 241 mots

— 429 Mort de Périclès.— 428-— 427 Naissance de Platon, issu de noble lignée, à Athènes ou Égine.— 415-— 413 Expédition de Sicile.— 399 Procès et condamnation à mort de Socrate, à Athènes.— 399-— 390 […] Lire la suite

LE BANQUET, Platon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 994 mots
  •  • 1 média

Sans doute le plus connu des dialogues platoniciens, Le Banquet (Sumpósion) ou Sur l'amour, rédigé vers 375 avant notre ère – soit, comme La République, Le Phédon et Le Phédre, durant la période dite de la maturité de Platon (428 env.-347 en […] Lire la suite

PHÉDON, Platon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 986 mots
  •  • 1 média

Le Phédon, ou Sur l'âme (Phaîdon è Peri psukhès) appartient, avec La République, le Phèdre et Le Banquet, à l'ensemble des œuvres dites de la maturité de Platon (428 env.-347 env. av. J.-C.). Phédon y relate la mort de So […] Lire la suite

PHÈDRE, Platon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 918 mots
  •  • 1 média

Écrit vers 370 avant J.-C., le Phèdre (Phaidros) marque le point culminant de la polémique (implicite) de Platon (428 env.-347 env. av. J.-C.) à l'égard d'Isocrate, l'auteur de Contre les sophistes (parmi lesquels il incluait les platoniciens) et fondateur d'une école de […] Lire la suite

LA RÉPUBLIQUE, Platon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 821 mots
  •  • 1 média

« J'étais descendu, hier, au Pirée avec Glaucon, fils d'Ariston » (ce dernier n'est autre que le père de Platon). Ainsi commence La République de Platon (428 env.-347 env. av. J.-C.) – en grec Politeia, « Du régime politique », ou Peri dikaiou, « Sur la justice » –, sans doute le plus célèbre des […] Lire la suite

ACADÉMIE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DUMONT
  •  • 1 373 mots
  •  • 1 média

Académie désigne le domaine situé dans le Céramique (faubourg des potiers, appelé joliment « Tuileries » par l'abbé Barthélemy), que Cimon avait orné des plus beaux platanes d'Athènes et où Platon fixa, vers 387 avant J.-C., l'école qui porta ensuite ce nom . Les orateurs Lycurgue, Hypéride et peut-être Démosthène ; des hommes politiques aux tendances les plus diverses, épris de liberté comme Dion […] Lire la suite

ACTEUR

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 6 796 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La mimésis antique »  : […] La figure réelle ou mythique de Thespis structure la naissance de l'acteur au vi e  siècle avant J.-C. L'« hypocrite » – celui qui réplique – sort du groupe des officiants des cortèges religieux pour entamer un jeu de réponses, encore ritualisé, avec le chœur dont il est issu. Thespis crée donc le protagoniste, acteur individualisé, dialoguant avec le chœur, acteur collectif symbolisant la cité. L […] Lire la suite

AFFECTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Marc RICHIR
  •  • 12 253 mots

Dans le chapitre « Affectivité et passions dans la tradition classique »  : […] Sans pouvoir entrer ici dans l'extrême complexité et la richesse immense de l'expérience grecque de l'affectivité et des passions – notamment dans la littérature tragique –, il est néanmoins possible de placer quelques repères significatifs chez les philosophes. « Le Grec, écrit E. R. Dodds, a toujours vu dans l'expérience d'une passion une chose mystérieuse et effrayante, l'expérience d'une forc […] Lire la suite

TERRE ÂGE DE LA

  • Écrit par 
  • Pascal RICHET
  •  • 5 139 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La force du raisonnement philosophique »  : […] Tout comme le jour et la nuit, les saisons, les années et les générations semblent se répéter inlassablement. D'un bout à l'autre de la Terre, il en résulta une conception du temps qu’on a qualifié de cyclique. Comme l’a résumé Mircea Eliade dans son classique Mythe de l’éternel retour (1949), « tout recommence à son début à chaque instant. Le passé n’est que la préfiguration du futur. Aucun évé […] Lire la suite

Pour citer l’article

Francis WYBRANDS, « PLATON, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/platon-en-bref/