PROCRÉATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Principales méthodes de contraception

Principales méthodes de contraception
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Œuf humain fécondé

Œuf humain fécondé
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ségrégation du trophoblaste

Ségrégation du trophoblaste
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Œuf humain de 7 jours

Œuf humain de 7 jours
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Le terme procréation est souvent réservé à notre espèce, comme s'il était plus digne que celui de reproduction, qu'on utilise plutôt pour les animaux. En fait la plupart des animaux, et tous les mammifères, si nous prenons ce terme dans son sens littéral, ne se reproduisent pas mais procréent, puisque les descendants qu'ils conçoivent sont tous différents entre eux et qu'ils diffèrent aussi de leurs géniteurs.

Cette originalité est la conséquence de loteries biologiques successives dans l'héritage chromosomique, loteries qu'il faut rappeler succinctement : la méiose, qui produit des cellules sexuelles mâles ou femelles (gamètes) qui se sont diversifiées en séparant au hasard les paires de chromosomes homologues ; la mutation, qui introduit du variant accidentel dans l'hérédité ; la séduction, qui apparie un individu avec tel autre du sexe opposé ; la fécondation, qui permet à un gamète mâle (spermatozoïde) porteur de singularité biologique de fusionner avec un gamète femelle (ovule) lui aussi singulier. Ces événements à base génétique sont modulés par les caractéristiques, toujours uniques, de l'environnement, autour du génome (facteurs épigénétiques), autour de l'organisme (facteurs écologiques) et autour de la personne (facteurs culturels). C'est pourquoi la procréation sait produire du nouveau, et il semble que cela soit sa raison d'être !

Il y a bien longtemps que les hommes ont compris la liaison entre l'accouplement et la naissance : il leur suffisait d'observer le comportement des animaux domestiques et le délai constant qui sépare, dans chaque espèce, le coït de la mise bas. Il n'empêche que la chaîne des événements physiologiques qui va de la formation des gamètes à la fécondation, puis à la naissance, était restée obscure jusqu'à la fin du xixe siècle.

Pourtant, avant même d'avoir compris les grandes lignes de la procréation, on s'essayait à en maîtriser le cours, soit en prétendant agir sur le s [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PROCRÉATION  » est également traité dans :

NAISSANCE - Grossesse

  • Écrit par 
  • Yves MALINAS
  • , Universalis
  •  • 5 248 mots
  •  • 7 médias

Dans l'espèce humaine, la gestation, autrement dit l'état de grossesse commence à l'instant de la fécondation et se termine neuf mois plus tard environ, au moment de l'accouchement. L'habitude a prévalu de compter sa durée en semaines à partir du premier jour des dernières règles, ce qui situe le terme dans la 41 e  semaine (entre le 281 e et le 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-grossesse/#i_85365

ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION (AMP) ou PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE (PMA)

  • Écrit par 
  • René FRYDMAN
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Les causes de faible fertilité sont nombreuses. Les façons de les traiter le sont également. L’assistance médicale à la procréation (A.M.P.), expression préférable à celle plus courante de procréation médicalement assistée (P.M.A.), est relativement récente. La première naissance après fécondation in vitro chez l’homme date de 1978. L’A.M.P. regr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assistance-medicale-a-la-procreation-procreation-medicalement-assistee/#i_85365

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  La fécondation et l'héritage génique »  : […] Le terme savant pour désigner l'œuf, «  zygote », dérive d'un mot grec zugon qui signifie le « joug ». C'est la même racine que l'on trouve à l'origine des termes « conjugaison » ou « conjugal ». Lors de la reproduction sexuée, le programme génétique paternel et le programme génétique maternel vont « conjuguer » leurs possibilités. Les données […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_85365

FIVETE (fécondation in vitro et transfert d'embryon)

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 3 526 mots
  •  • 2 médias

Robert G. Edwards, physiologiste de Cambridge, a réalisé en 1977 la première fécondation in vitro humaine avec transfert d'embryon. Elle a conduit à la naissance de Louise Brown en juillet de l'année suivante . Depuis cette date, plusieurs centaines de milliers de bébés sont nés dans le monde grâce à cette technique. Les techniques médicales destin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fivete/#i_85365

ÉDITION DU GÉNOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Hugues DÉCHAUX
  •  • 6 468 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La réhabilitation libérale de l’eugénisme »  : […] Les discussions relatives à l’édition du génome germinal qui se tiennent dans l’espace public se situent davantage sur un plan moral et interrogent le droit des parents de configurer le génotype de l’enfant à naître. Ce sont surtout les arguments favorables qui diffèrent de ceux avancés par les professionnels : ils recommandent une sélection antén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-du-genome-humain/#i_85365

MASCULIN / FÉMININ (F. Héritier)

  • Écrit par 
  • Mona CHOLLET
  •  • 1 005 mots

« Pour quelles raisons l'humanité en son entier a-t-elle développé des systèmes de pensée valorisant le masculin et dévalorisant le féminin, et traduit ces systèmes de pensée en actions et en situations de fait ? » Ou, autrement dit, comment, du constat irréfutable d'une différence, déduit-on une hiérarchie ? Dans Masculin/Féminin II : dissoudr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masculin-feminin/#i_85365

NAISSANCE DU PREMIER BÉBÉ-ÉPROUVETTE

  • Écrit par 
  • Jacques TESTART
  •  • 244 mots
  •  • 1 média

La naissance de Louise Brown (Grande-Bretagne, 1978) venait couronner quinze années de travail du biologiste Robert Edwards avec le gynécologue Patrick Steptoe . Cet événement fit sensation dans le monde entier, mais de fortes réserves se sont alors exprimées. Outre la réticence des Églises (aujourd'hui la seule Église catholique s'y oppose), de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-du-premier-bebe-eprouvette/#i_85365

SEXUALITÉ HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Michel BOZON
  •  • 6 731 mots
  •  • 1 média

Il n'existe pas d'état de nature de la sexualité humaine, qui est toujours déjà une expression de l'histoire et de la culture. La construction culturelle ne vient donc pas censurer un prétendu instinct naturel, mais elle établit ou modifie les bases sociales de l'interaction sans laquelle rien de sexuel ne saurait jamais advenir. Alors qu'au sein d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-sexualite/#i_85365

STÉRILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 2 521 mots

L'importance du problème de la stérilité est attestée par le fait qu'en France un couple sur sept a consulté un médecin du fait d'une certaine difficulté à obtenir la grossesse qu'il désire. Autrement dit, quarante mille couples français entament une démarche médicale pour stérilité chaque année. Le mot stérilité, consacré par l'usage courant, dema […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sterilite/#i_85365

Voir aussi

ACROSOME    ANTÉNATOLOGIE    ASPIRATION ENDO-UTÉRINE    AVORTEMENT    AVORTEMENT THÉRAPEUTIQUE    BARRIÈRES ANATOMO-PHYSIOLOGIQUES    BÉBÉ-ÉPROUVETTE    CANAL ARTÉRIEL    CAPACITATION    CHROMOSOMES    CIRCULATION SANGUINE FŒTALE    APPAREIL CIRCULATOIRE    CONGÉLATION    CROISSANCE HUMAINE    CYCLE ŒSTRAL    DÉVELOPPEMENT HUMAIN    DON DE SPERME    EMBRYOGENÈSE ANIMALE    EMBRYON    ÉPIDIDYME    ESTRIOL ou ŒSTRIOL    FALLOPE TROMPE DE ou TROMPE UTÉRINE    FÉCONDATION    FÉCONDATION IN VITRO    FÉCONDITÉ    VIE FŒTALE    FŒTUS    FOLLICULE OVARIEN ou FOLLICULE DE DE GRAAF    GAMÉTOGENÈSE    GÉNOME    GLAIRE CERVICALE gynécologie    GONADES    GONOCYTE    GROSSESSE    I.A.D.    ICSI (intracytoplasmic sperm injection)    INSÉMINATION ARTIFICIELLE    INTERRUPTION MÉDICALE DE GROSSESSE (I.M.G.)    IRRADIATION    LIGNÉE GERMINALE    NIDATION    ŒSTRUS    ŒUF    ORGANOGENÈSE    OVAIRE    OVOCYTE    OVOGENÈSE    OVOGONIE    OVULATION    OVULE    OVULE HUMAIN    PLACENTA    RAYONNEMENTS IONISANTS ou RADIATIONS IONISANTES    REPRODUCTION CONTRÔLÉE    RYTHME CARDIAQUE    SOUFFRANCE FŒTALE    SPERMATIDE    SPERMATOGENÈSE    SPERMATOGONIE    SPERMATOZOÏDE    SPERMATOZOÏDE HUMAIN    SPERME    BIOSYNTHÈSE DES STÉROÏDES    STIMULATION OVARIENNE    TÉRATOLOGIE ANIMALE    TESTICULES    TROPHOBLASTE    VILLOSITÉS CHORIALES ou VILLOSITÉS PLACENTAIRES    VIROLOGIE MÉDICALE    ZONE PELLUCIDE    ZYGOTE

Pour citer l’article

Yves MALINAS, Bernard JAMAIN, Jacques TESTART, Paul-François LEROLLE, « PROCRÉATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/procreation/